Recherche

Workshop : « Matérialités et raisonnements »

Incontournables dans nos sociétés technicisées, les objets qui nous entourent ont de multiples raisons d’être : faciliter les tâches quotidiennes, générer les relations sociales, favoriser la productivité dans le monde du travail, fabriquer des loisirs, embellir le monde, etc.

Le rapport que les individus entretiennent avec les objets et l’effet que produisent sur eux la matière, la forme – la matérialité – confirment que les « objets-choses » ne sont pas neutres. Ces derniers génèrent une intelligence d’utilisation, conditionnent nos modes d’être, de penser, d’entrer en relation ou encore créent de l’exclusion. Ce constat, simple, invite les chercheurs à élargir leurs réflexions sur la culture matérielle à des époques plus lointaines, à des moments où la place des objets et les effets de matérialités spécifiques sont parfois difficilement saisissables. Par exemple, au XVIesiècle, quels étaient les rapports qu’entretenaient un noble, un clerc, un paysan, un bourgeois, un artisan à l’égard d’objets quotidiens ou à l’égard d’objets exceptionnels ou rares ? ne doit-on envisager cette relation que selon des liens de familiarité ou d’incommensurabilité ? peut-on évoquer d’autres fonctions que celles de l’utilité, de la valeur de l’échange, de l’esthétique ? Lire la suite...

Le workshop est conçu et organisé par Françoise Briegel (Mdh, GSI, Unige), Jean-François Bert (IRCM, Unil) et coordonné par Francesca Chiesi Ermotti (Unige).

Pour participer ou obtenir d’autres informations, merci de contacter : 

Françoise Briegel (Université de Genève) : Francoise.briegel(at)unige.ch 

Jean-François Bert (Université de Lausanne) : Jean-Francois.Bert(at)unil.ch

Programme ici