Vivre en Amérique (1947)Lire

« Ce pays si religieux n’a guère le sens du spirituel. »

Notice

Recueil d’articles parus dans diverses revues et journaux (Carrefour, le Figaro littéraire, le Journal de Genève, la Gazette de Lausanne, Réforme, Temps présent, Fontaine, Esprit, la Revue de Paris, la Nef), Vivre en Amérique a pour but de présenter l’Amérique aux Français. Denis de Rougemont, qui a vécu aux États-Unis pendant la guerre, répond ici à l’invitation du rédacteur en chef de l’hebdomadaire Carrefour, Gérard Boutelleau, lié aux Éditions Stock qui publieront l’ouvrage. Dans cette œuvre de commande, qui ressemble davantage à un reportage journalistique qu’à un véritable essai, l’écrivain évoque quelques aspects, à ses yeux significatifs, de la vie politique, de la vie culturelle et religieuse, et de la vie privée en Amérique. Dans le dernier chapitre, il donne quelques conseils à ceux qui désireraient s’établir outre-Atlantique. Voici comment l’écrivain résume son projet dans les premières pages du livre : « Je ne prétends pas un instant peindre un tableau complet de l’Amérique. Honnêtement, j’ignore si mon livre est au total plus favorable à l’un des continents qu’à l’autre. La réponse théorique dépend des goûts, et la réponse pratique, des vocations. J’ai choisi pour ma part d’être agent de liaison, Européen quoi qu’il m’arrive, et persuadé que l’amitié des deux nations doit se nouer dans l’échange de leurs vérités, après tant de caricatures. »

Bibliographie

  • Bruno Ackermann, « Vivre en Amérique (1947) », Denis de Rougemont. Une biographie intellectuelle, Genève, Labor et Fides, 1996, p. 794-801.