Le Cheminement des esprits (1970)Lire

« L’homme qui chemine invente son itinéraire, balise l’inconnu, dépose des messages pour ceux qui, peut-être, suivront. Il signale ses échecs aussi, non moins intéressants que ses trouvailles. »

Le Cheminement des esprits réunit un ensemble de textes parus entre 1949 et 1970, marquant le xxe anniversaire du Centre européen de la culture (CEC). Le titre du recueil est repris d’une phrase de Robert Schuman, ancien président d’honneur du CEC : « L’unité européenne ne se fera ni uniquement ni principalement par des institutions européennes ; leur création suivra le cheminement des esprits. » On y trouve notamment le Rapport général soumis à la Conférence européenne de la culture de Lausanne en 1949, qui critique l’idée d’une « organisation des échanges culturels » par les États, et demande au contraire leur libération immédiate et totale. S’y ajoutent divers textes sur la liberté de la culture, sur la naissance du CEC et de la Fondation européenne de la culture. Puis l’ouvrage illustre les réflexions et les différents champs d’activité développés au sein du CEC durant ses vingt premières années : l’éducation européenne (éducation au civisme mais aussi à l’écologie), le rôle des universités et de la recherche, les festivals de musique, le « dialogue des cultures », l’émergence des régions en Europe…