[p. 424]

Bibliographie

1. Le mythe de Tristan

Bédier (J.). Édition du Tristan de Thomas, 2 vol., 1902-1905. (Le 2e tome contient une table de concordance des divers textes primitifs de la légende.)
Les deux poèmes de la Folie Tristan, 1907.
Le Roman de Tristan et Iseult (transcription moderne, 185e mille).
Bossert (A.). La légende chevaleresque de Tristan et Iseult, 1902 (sur le Tristan de Gottfried de Strasbourg).
Dottin (G.). L’Épopée irlandaise, 1926.
Hubert (H.). Les Celtes, 2 vol., 1932.
Loth (J.). Les Mabinogion (in H. d’Arbois de Jubainville, Cours de littérature celtique, 12 vol.), 1884.
Michel (F.). Poèmes français et anglo-normands sur Tristan, 2 vol., Londres, 1835-1839.
Muret (E.). Édition du Tristan et Iseut de Béroul, 1903.
Paris (G.). « Les Origines celtiques de Tristan » (in Revue de Paris, 15 avril 1884).
Thomas. Tristan et Iseult, trad. partielle en français moderne par R. Herbomez et J. Beaurieux, 1935.
Vinaver (E.). Édition du Roman en prose, 1911.
Le Roman de Tristan dans l’œuvre de Thomas Malory, 1925.
Wagner (R.). Tristan und Isolde, 1860.
Weber (G.). Gottfried von Strassburg « Tristan » und die Krise des hochmittelalterlischen Weltbildes um 1200, 2 vol. Stuttgart, 1953.
[p. 425]

2. Origines religieuses du mythe

Sur le manichéisme et les cathares :

Alfaric (P.). L’Évolution intellectuelle de saint Augustin (du manichéisme au néo-platonisme), 1918.
Alphandery (P.). Les Idées morales chez les hétérodoxes latins au début du xiiie siècle, 1903.
Angebert (J. et M.). Hitler et la tradition cathare, 1971.
Anitchkof (E.). Joachim de Flore et les milieux courtois, Rome, 1931.
— « Les Survivances manichéennes à l’Occident et chez les Slaves » (Revue des études slaves, VIII), 1928.
Belperron (P.). La Croisade contre les Albigeois, 1942.
Benveniste (E.). « Hymnes manichéens » (Yggdrasil, 25 août), 1937.
Borst (Arno). Die Katharer, Stuttgart, 1953.
Clédat. Le Nouveau Testament traduit au xiiie siècle en langue provençale, suivi d’un Rituel cathare, 1887.
Corbin (H.). « Pour l’hymnologie manichéenne » (Yggdrasil), 1937.
Cumont (F.). La Cosmogonie manichéenne, Bruxelles, 1908.
Recherches sur le manichéisme, Bruxelles, 1912.
Doellinger. Beitrage zur Sektengeschichte des Mittelalters (Gnostiques et manichéens), 1890.
Dondaine (A.-O. P.). Un traité néo-manichéen du xiiie siècle, le Liber de duobus principiis, suivi d’un fragment de rituel cathare, Rome, 1939.
Eliade (Mircea). Techniques du Yoga, 1948.
Gui (B.). Manuel de l’Inquisiteur (trad. et introd. G. Mollat), 2 vol., 1920-1927.
Guirdham (Dr. A.). Les Cathares et la réincarnation, 1971.
Lacarrière (J.). La Cendre et les Étoiles, 1970.
Migne. Patrologiæ cursus completus (series latina), tome CCXII (Chronique de P. des Vaux de Cernay sur les Albigeois).
Molinier (Ch.). L’Endura (Annales de la Faculté des Lettres de Bordeaux III), 1881.
Nataf (A.). Le miracle cathare, 1968.
Nelli (R.), Bru (Ch.), De Lagger (Chan.), Roché (D.) et Sommariva. Spiritualité de l’hérésie : le Catharisme, 1953.
Nelli (René). Écritures cathares, 1959.
Le Phénomène cathare, 1964.
[p. 426]
— La Vie quotidienne des cathares au Languedoc au xiiie siècle, 1969.
Niel (F.). Montségur, la Montagne inspirée, 1954.
Albigeois et Cathares, Paris, 1955.
Paladilhe (D.). Les Grandes heures cathares, 1969.
Peyrat (N.). Histoire des Albigeois, 2 vol., 1880.
Roche (D.). Études manichéennes et cathares, Arques, 1952.
Roquebert (M.). L’Épopée cathare, Toulouse, 1970.
Schmidt (Ch.). Histoire et doctrine de la secte des cathares, 1849.
Soderberg (H.). La Religion des cathares, Upsala, 1947.
Varga (L.). « Le Catharisme » (Revue de synthèse) juin 1936.
Cahiers d’Études cathares, publiés à Arques (Aude) dès 1949.
Études carmélitaines : Mystique et Continence, Bruges, 1952.
Revue de synthèse, numéro spécial sur Le Catharisme, tome XXIII, 1948.

Sur les troubadours :

André le Chapelain. De arte honeste amandi (début du xiiie siècle).
Anglade (J.). Les Troubadours, 1924.
Anthologie des troubadours, 1927.
Bartsch (K.). Chrestomathie provençale, Marburg, 1904.
Bertoni (G.). I trovatori d’Italia, Modène, 1915.
Bezzola (R.). Guillaume de Poitiers (Romania), avril 1940.
Camproux (Ch.). Histoire de la Littérature occitane, Paris, 1971.
Cingria (Ch. A.). « leu oc tan » (Mesures, n° 2), 1937.
Davenson (H.). Les Troubadours, Paris, 1961 et 1971.
Fauriel. Histoire de la poésie provençale, 1846.
Jeanroy (A.). De nostratibus medii aevi poetis qui primum lyrica aquitaniae carmina imitari sunt, 1889.
Anthologie des troubadours, 1927.
La Poésie lyrique des troubadours, 2 vol., 1934.
Lee (Vernon). Medieval Love (Euphorion), Londres, 1889.
Lewis (C.-S.). The Allegory of Love, Oxford, 1936.
Nelli (R.). Les Troubadours (anthologie, 2 vol.) Paris, 1960.
L’Érotique des Troubadours, Toulouse, 1963.
Péladan. De Parsifal à Don Quichotte : le Secret des troubadours, 1906.
[p. 427]
Rahn (O.). La Croisade contre le Graal, trad. franç., 1934.
Spoerri (Th.). Wilhelm von Poitiers und die Anfänge der Abendländischen Poesie, Zürich, 1944.
Varga (L.). « Peire Cardinal était-il hérétique ? » (Revue historique des religions, mars-juin) 1938.
Wechssler (E.). Frauendienst und Vassalitaet (Zeitschrift zur franz. Sprache und Literatur, XXIV, 159).
Das Kulturproblem des Minnesangs, 2 vol. Halle, 1909.
Voir aussi :
Cahiers du Sud, numéro spécial sur le Génie d’Oc, Marseille, 1943.

Sur les mystiques arabes :

Cahiers du Sud : L’Islam et l’Occident, Marseille, 1947.
Corbin (H.). Un traité persan inédit de Sohrawardî d’Alep, suivi d’une traduction du Familier des Amants (Recherches philosophiques, tome II).
L’Homme de lumière dans le soufisme iranien, 1971.
Corbin (H.) et Kraus (P.). Le Bruissement de l’aile de Gabriel, traité philosophique et mystique de Sohrawardî d’Alep, introd., trad., et notes. (Journal asiatique, juillet-septembre 1935.)
Dermenghem (E.). Mortelle Poésie (Hermès, II), 1933, et plusieurs traductions d’Ibn Al-Fahrid dans Mesures, les Cahiers du Sud, Hermès.
Massignon (L.). La Passion de Al-Hallaj, 1921.
Essai sur les origines du lexique technique de la mystique musulmane, 1922.
Massignon et Kraus. Akhbar Al-Hallaj, 1936.
Peres (H.). La Poésie andalouse au xie siècle, 1937.
Nykl (A. R.). Hispano-Arabic poetry and its relations with the old provencal Troubadours, Baltimore, 1946.

Sur les cycles romanesques du Nord :

Anitchkof (E.). « Le Saint-Graal et les rites eucharistiques », (Romania, I, lv), 1929.
[p. 428]
Boulenger (J.). Les Romans de la Table Ronde, 4 vol., 1923.
Corbin (H.).En Islam iranien, tome II, 1971.
Faral (G.). La Légende arthurienne, 3 vol., 1929.
Haggerty-Krappe (A.). « La Légende de Tannhäuser » (Mercure de France, 1er juin 1938).
Macler (F.). Les Dew arméniens. Parsifal, Petite bibliothèque arménienne, 1929.
Marx (J.). La Légende arthurienne et le Graal, 1953.
Paris (G.). La littérature française au moyen âge, 1899.
Pernoud (Régine). Aliénor d’Aquitaine, 1965.
Suhtschek (F. von). « La Traduction du Parsiwalnama par Wolfram d’Eschenbach » (Forschungen und Fortschritt, n° 10), Berlin, 1931.
Wechssler (E.). Die Sage vom helligen Graal in ihrer Entwicklung bis auf R. Wagners Parsifal, 1898.
Weston (J. L.). The Grail and the rites of Adonis (Folklore), Londres, 1907.
Voir aussi :
Les œuvres de Chrétien de Troyes et de Robert de Boron ;
La Queste du Saint-Graal éditée par A. Pauphilet, 1921 ;
Les traductions de Wolfram d’Eschenbach par E. Tonnelat et par M. Wilmotte ;
Le numéro spécial desCahiers du Sud, Lumière du Graal, 1951.

3. Le mythe et la mystique

Abélard. Lettre d’Abailard et d’Héloïse, trad. E. Oddoul, 2 vol., Paris 1839.
Baruzi (J.). Saint Jean de la Croix et l’expérience mystique, 2e édition, 1931.
— « Introduction à des recherches sur le langage mystique » (Recherches philosophiques, tome I).
Bizet (J. A.). Suso et le Minnesang, 1944.
Henri Suso et le déclin de la scolastique, 1946.
Bruno de J. M. (P. Fr.). Saint Jean de la Croix (préface de Jacques Maritain), 1929.
Buonaiuti (E.). Gioacchino da Fiore, Rome, 1931.
Eckart. Œuvres, éditées par Franz Pfeiffer, 1857 et 1924.
[p. 429]
Etchegoyen (G.). L’Amour divin, essai sur les sources de sainte Thérèse, 1923.
Félice (Ph. de). Poisons sacrés, ivresses divines, 1936.
Gilson (É.). La Théologie mystique de saint Bernard, 1934.
James (W.). L’Expérience religieuse (2e éd.), trad. Abauzit, 1931.
Saint Jean de La Croix. Œuvres, trad. et introd., H. Hoornaert, Bruges, 1928.
Labande-Jeanroy (Th.). Les Mystiques italiens (anth. et introd.), 1929.
Lamm (M.). Swendenborg, trad. franç., préface de P. Valéry, 1936.
Maréchal (R. P.). Études sur la psychologie des mystiques, 2 vol., 1924 et 1937.
Minkowski (Dr E.). Vers une cosmologie, 1936.
Montmorand (M. de). Psychologie des mystiques catholiques orthodoxes, 1920.
Otto (R.). Westöstliche Mystik, Gotha, 1929. (trad. fr. 1951).
P… (Fr. J. B.). Hadewych d’Anvers, poèmes des Béguines traduits du moyen-néerlandais, 1954.
Rémusat (Ch. de). Abélard, 1845.
Ruysbroek, Œuvres, 5 vol., trad. des Bénédictins de Saint-Paul de Wisques, Bruxelles, 1921, 1930.
Sabatier (P.). Vie de saint François d’Assise, éd. définitive, 1931.
Sainte Thérèse d’Avila. Œuvres, trad. des Carmélites, 1907.

4. Le mythe dans la littérature

Les œuvres littéraires analysées dans le livre IV sont bien connues et facilement accessibles ; il est donc inutile d’en surcharger ce mémento. On ne trouvera ci-après que les travaux spéciaux que j’ai utilisés et cités.
Asin Palacios (D. M.). La Escatologia musulmana en la Divina comedia, Madrid, 1919.
Aroux (E.). Dante hérétique, révolutionnaire et socialiste, 1845.
Béguin (A.). L’âme romantique et le rêve, 2 vol. 1937.
Breydert (Frédéric). Le Génie créateur de Mozart. Essai sur l’instauration musicale des personnages dans les Noces, Don Juan, la Flûte enchantée, 1956.
Cochin (H.). Pétrarque (anth. et introd.), 1928.
Fèvre (L.). Amour Sacré, amour profane, 1944.
Fichte. Grundlage der gesamten Wissenschaftslehre, 1794.
Gilson (É.). L’École des Muses, 1951.
[p. 430]
Goncourt (E. et J. de). La femme au xviiie siècle, 1862.
Klossowski (P.). Sade, mon prochain, 1947.
Labande-Jeanroy (Th.). La Poésie italienne avant Pétrarque, 1929.
Ortega y Gasset (J.). Über die Liebe, trad. allemande, Berlin, 1933.
Péladan (J.). La Doctrine de Dante, 1907.
Pourtalès (G. de). Wagner, 1932.
Rank (O.). Don Juan, trad. franç., 1925.
Saurat (D.). Milton et le matérialisme chrétien en Angleterre, 1928.

5. Amour et guerre

Benoist-Méchin (J.). Histoire de l’armée allemande (1918-1938), 2 vol., 1936 et 1938.
Boulenger (J.). Le Grand Siècle, 1915.
Bovet (P.). L’Instinct combatif, 2e éd., 1931.
Burckhardt (J.). Die Kultur der Renaissance in Italien, 1869.
Castiglione (B.). Il Cortigiano, 1549, Milan, 1928.
Chastellain (G.). Œuvres, 8 vol., Bruxelles, 1863-1866.
Ferrero (G.). La Fin des aventures, 1931.
Foch (F.). Les Principes de la guerre, 1903 et 1929.
Freud (S.). Œuvres, trad. franç. chez Alcan, Paris.
Guichardin. Histoire d’Italie, 3 vol. trad, franç., 1738.
Hirschfeld (Dr M.). Sittengeschichte des Weltkrieges, 2 vol., Vienne et Leipzig, 1930.
Hitler, Mein Kampf, 1924.
Huizinga (J.). Le Déclin du moyen âge, trad. franç., 1932.
Im Schatten von Morgen, trad. allemande, Leipzig, 1936.
Jüeger (E.). La Guerre, notre Mère, trad. franç., 1934.
La Marche (O. de). Mémoires, 4 vol., rééd., 1883-1888.
Monglond (A.). Le Préromantisme français, 2 vol., Grenoble, 1925.
Salomon (E. von). Les Réprouvés, trad. franç., 1930.

6 et 7. Le mythe et le mariage

Bachofen. Mutterrecht und Urreligion, éd. Kroner, Leipzig, s. d.
[p. 431]
Brunner (E.). Éros und Liebe (Neue Schweizer Rundschau), Zurich, septembre 1953.
Croce (B.). Etica e Politico, Bari, 1931.
Divers. Numéro spécial de Foi et vie sur les problèmes du mariage chrétien, novembre-décembre 1936. (Études de E. Thurneysen, W.-A. Visser’t Hooft, etc.).
Engels (F.). L’Origine de la Famille, de la Propriété et de l’État, trad. franç., 1931.
Ferrero (Leo). Désespoirs, 1937.
Fiorentino (U.). Essai sur le mariage, 1936.
Gasparri. Tractatus canonicus de matrimonio, 1904.
Iswolsky (H.). Femmes soviétiques, 1937.
Jung (C. G.). Essais de psychologie analytique, trad. franç., 1931.
Antwort auf Hiob, Zurich, 1953.
Lavaud (R. P.). Le Monde moderne et le mariage chrétien, 1934.
L’Idée divine du mariage (Etudes carmélitaines), avril 1936.
Kierkegaard. L’Alternative, Stades sur le chemin de la vie, etc.
Nygren (A.). Éros und Agapè, 2 vol., Gütersloh, 1937.
Pie X. Encyclique Casti Connubii, Bruges, 1931.
Pury (R. de). « Eros et Agapè » (in Problèmes de la sexualité, 1937).
Westermarck (E.). A short history of marriage, Londres, 1926.

8. Appendice

Quelques ouvrages où sont discutées les thèses de ce livre :
Amengual (B.). Le Mythe de Tristan au cinéma, Alger, 1951.
d’Arcy (M. C.). La double nature de l’amour, 1948.
— (Trad. de The Mind and Heart of Love, Londres, 1947.)
d’Astorg (Bertrand). Le Mythe de la Dame à la Licorne, Paris, 1963.
Belperron (P.). La Joie d’amour, 1948.
Elsen (Cl.). Homo eroticus, 1953.
Gsteiger (Manfred). Westwind, Berne, 1968.
Hazo (Robert G.). The Idea of Love, New York, 1967.
Henriquez (F.). Love in action, the sociology of sex, Londres, 1959.
Langdon-Davies (John). Sex, Sin and Sanctity, Londres, 1954.
Lilar (Suzanne). Le Couple, 1963.
Majault (J.) et Morin (Violette). Un mythe moderne, l’Érotisme, Paris, 1964.
[p. 432] Marrou (Henri) ou Davenson (H.). Les Troubadours, 1971.
Rousseaux (André). Littérature du xxe siècle, tome 1, 1947.
Sartre (J. P.). Situations I, et Situations II, 1947.
Sauvage (Micheline). Le Cas Don Juan, 1953.
Schneider (Isid.). The world of Love, 2 vol., New York, 1964.
Sede (G. de). Le Trésor cathare, 1966.
Table ronde (Revue de la). Numéro spécial sur l’Amour courtois et les hérésies de la passion, Paris, janvier 1956, à l’occasion de la publication de L’Amour et l’Occident édition révisée ; avec la collaboration de R. Amadou, Ch. Camproux, J. Chardonne, H. Corbin, M. Eliade, Roland-Manuel, René Nelli, Robert Poulet, A.-M. Schmidt, Pierre Sipriot.
Taylor (Gordon Rattray). Sex in History, Londres, 1953.
Updike (John). Collected Prose, New York, 1965.
Watts (Alan). Nature, Man and Woman, New York, 1958.

9. Éditions de L’Amour et l’Occident

Éditions françaises

1. Première publication dans la collection Présence dirigée par H. Daniel-Rops, à la Librairie Plon, en mars 1939, 356 pages, format 12 x 19 cm.
2. Édition révisée, janv. 1956, Librairie Plon, 332 pages, format 14 x 20 cm.
Édition de poche 10/18, première publication, 1962. Réimpressions en 1966, 1970, 1971.
3. Édition définitive, augmentée d’un « Post-Scriptum non définitif et scientifico-polémique », 1972, Librairie Plon, 320 pages, format 15,5 x 24 cm.

Traductions

1. Passion and Society, transl. by Montgomery Belgion, Faber & Faber, London, 1939.
Love in the Western World, transl. by M. Belgion, Harcourt-Brace, New York, 1939.
Love in the Western World, Philadelphie, 1952 (édition pirate).
2. Passion and Society, revised and augmented translation
Faber & Faber, London, 1956.
Paperback, Faber & Faber, London, 1962.
Love in the Western World, Pantheon Books, New York, 1956.
Love in the Western World, paperback, ed. Anchor Books, Doubleday, New York, 1958.
Paperback, ed. Fawcett Premier Book, New York, 1966.
Paperback, Torch Books, N. Y. 1972.
Fedelta e Amore (Livre VII), trad. L. Santucci, Borla, Torino, 1955.
L’Amore e l’Occidente, trad. e prefazione di Luigi Santucci, Mondalori, Milano, 1958.
El Amor y Occidente, trad. de Roberto E. Bixio, Sur, Buenos Aires, 1959.
Liefde en Avondland, vertaling P. Hijmans, Holland Maatschappij, Amsterdam, 1959.
Traduction japonaise, par K. Susuki et K. Kawamura, Ivanami Shoten, Tokyo, 1960.
Karleken och Vasterlandet, till svenska av Eva Alexanderson, Natur och Kultur, Stockholm, 1963.
Die Liebe und das Abendland (première traduction 1939, interdite, puis détruite pendant l’incendie de Berlin 1944). Deutsch von Friedrich Scholz, Kiepenheuer und Witsch, Köln, 1966.
Mitose a Swiat Kultury Zachodniej, przelozyl Leslaw Eustachiewicz. Pax, Warszawa, 1968.
O Amor e o Occidente, trad. Ana Hatherly, Moraes Editores, Lisboa, 1968.
Traduction hongroise, et quelques autres, en cours.