Actualités

1 an de détention pour Fariba Adelkhah

Fariba Adelkhah, chercheuse au Centre de recherches internationales de Sciences Po Paris, est en prison depuis 1 an en Iran. L’Université de Genève se joint à d’autres hautes écoles, ailleurs en Europe et dans le monde, pour exprimer son soutien à cette brillante chercheuse et son souci de défendre la liberté académique partout où elle est menacée. Sur proposition de la Faculté des Sciences de la Société, Fariba Adelkhah recevra un doctorat honoris causa de l’Université de Genève lors du prochain Dies Academicus, en octobre 2020.

Fariba est en danger. Nous devons agir d'urgence pour elle.

https://faribaroland.hypotheses.org

 

rfqerfqerf.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 juillet 2019
  Actualités