Assistant.e.s

Camblain Claire

CamblainClaire_photo personnelle_.jpg
 

Claire CAMBLAIN, doctorante et assistante d'enseignement

Après un cursus de cinq années au sein du Département de Géographie et Environnement de l’Université de Genève, Claire Camblain y a obtenu un bachelor et un master en géographie. Ces années d’études lui ont permis de se découvrir une vive passion pour les dimensions politiques de la géographie culturelle, et notamment l’expression spatiale du processus d’altérisation, trouvant sa source dans différentes matrices de domination. 

Claire Camblain is currently doing her PhD in the Department of geography and environment at the University of Geneva. During her studies in this same Department, she graduated with a bachelor’s and master’s degrees in cultural and political geography, and specialized in feminist geographies.


Recherche

Désormais doctorante en géographie à l’Université de Genève, sa thèse est consacrée à l’étude des territoires que les animaux dits de ferme peuvent habiter s’ils sont extraits ou s’extraient eux-mêmes des divers régimes de production dans lesquels nous les faisons exister en France. L’hypothèse centrale de sa recherche propose que les refuges pour animaux dits de ferme sont, actuellement, les seuls territoires où ces animaux terrestres se voient octroyés de facto les droits de ne pas être tués, de souffrir le moins possible et de jouir d’une liberté limitée par leur captivité. L’analyse de ces refuges tels des hétérotopies lui permet de proposer que si ces refuges constituent des espaces de contre-pouvoir au paradigme spéciste dominant, leur caractère disruptif est toutefois limité par leur perméabilité à des cadres juridiques et représentationnels spécistes.

Intérêts

Géographies animales critiques ; géographie culturelle ; cohabitations interspécifiques ; refuges animaliers

 

Research

Her thesis studies the territories farmed animals can inhabit if they are removed or removed themselves from speciesist production regimes we make them live in. The main assumption she develops in her research is that for now the sanctuaries for formerly farmed animals are the only territories where farmed animals are granted the rights to live, to suffer as little as possible and to experience a certain amount of freedom while still being captive. By analyzing these sanctuaries as hétérotopie she argues that even if these places challenge the oppressive speciesist ideology, they still rely on legislative and cultural speciesist contexts, which limit their disruptive power.


Enseignements actuels:

Bachelor :

  • (T106006SE) – Séminaire d’introduction à la géographie (avec Rebecca Durollet)
  • (T206037SE) – Séminaire Projet de Recherche (avec Muriel Monnard)

Master :

  • (T406067CS) - Assistante du cours « Théorie de la production territoriale » de Frédéric Giraut

Enseignements passés:

Bachelor :

  • Séminaire de géographie culturelle

Master :

  • Assistante du cours « Exotisme : de la découverte du monde à sa mise en tourisme » de Jean-François Staszak
   CamblainClaire_illustration_.png

Publications

Lien vers l'Archive ouverte UNIGE

Présentations et Conférences

  • 24/04/2015, Gendered Public Spaces. Beyond Essentialized Vulnerability, Chicago, Association of American Geographers’ Annual Meeting
  • 31/03/2016, The spaces of interspecific cohabitation : the case of a farm sanctuary, San Francisco, Association of American Geographer’s Annual Meeting
Photo
CLAIRE CAMBLAIN

Assistante

Bureau: UniVogt C505
+41.22.379.83.52
Courriel


Assistant.e.s