Assistant.e.s

Sallenave Léa

SallenaveLea_400.jpg  

Léa SALLENAVE, assistante-doctorante

Doctorante et assistante d’enseignement à l’Unige sous la direction d’Anne Sgard, en co-tutelle à l’UGA sous la direction de Philippe Bourdeau.

 


Recherche

Au croisement d'une géographie critique, culturelle et sociale, ma thèse analyse les façons dont les espaces de nature sont mobilisés par les éducations populaires auprès d'adolescent·es et de jeunes adultes. Si l'éducation populaire est plurielle, elle trouve une forme d'unité en visant une transformation sociale via l'émancipation individuelle et collective. Dans un contexte de mutation écologique, les enjeux territoriaux, ou terrestres, impulsent des envies d'agir notamment auprès des jeunes. Des associations d'éducation populaire sont ainsi à l'interface entre adolescent·es et environnements. Elles tentent de réduire la distance symbolique et physique entre jeunes et natures, en leur proposant des activités d'extérieur depuis leurs territoires de proximité jusqu'aux territoires dits « de pleine nature », tels que les espaces de montagne. Nous postulons que l'accès aux différentes formes de nature demeure un « champ de bataille » social, politique, culturel (Keucheyan, 2014). Cet accès est l'objet de luttes et résistances portées notamment par des structures d’éducation populaire. Ainsi, les rapports entretenus avec les natures, manifestés par des discours, des pratiques ou traduits par des représentations chez les jeunes et leurs encadrant·es, peuvent révéler ces rapports de force. C'est ce qu'une analyse intersectionnelle peut souligner.

 

Intérêts

Géographie anarchiste (Élisée Reclus), Écologie décoloniale, Représentations des natures, Espaces récréatifs de plein air, Montagnes, Éducations populaires, Expressions graphiques urbaines (graffiti, « street art »). 


Enseignements

Master :

  • Séminaire de recherche en didactique de la géographie.

Bachelor :

  • Séminaire d’introduction à la géographie.
  • Tutorat du cours Courants contemporains en géographie.

Publications

Articles dans des revues scientifiques évaluées par les pair·e·s 

[en cours de publication] « La montagne alpine, espace d’invisibilité des noir·e·s ? », Géographie et cultures.

2020 (à paraître), « De la MJC aux sommets alpins : enjeux autour d’une culture populaire de la montagne », Géographie et cultures, n° 111.

2020, « Se fabriquer une visibilité sur la scène publique en tant que femmes : l’éducation populaire politique en action », Pensée plurielle, n° 51, p. 81-95
https://www.cairn.info/revue-pensee-plurielle-2020-1-page-81.htm

2020, « Construire sa place en montagne quand on vient des quartiers populaires : un enjeu pour l’éducation populaire », Urbanités, n°13.
http://www.revue-urbanites.fr/13-sallenave/ 

2018, « Déjouer la Ville Créative ? Façonnements urbains autour du Grenoble Street art Fest’ et du graffiti grenoblois », EchoGéo, n°44.
https://journals.openedition.org/echogeo/15609

2017, « Le « Grenoble Street Art Fest » catalyseur d’images institutionnalisées et détournées. Enjeux discursifs et territoriaux. », Urbanités, n°9.
http://www.revue-urbanites.fr/9-le-grenoble-street-art-fest-catalyseur-dimages-institutionnalisees-et-detournees-enjeux-discursifs-et-territoriaux/

2013, « Deux projets culturels dans le tournant des années 1980 : l’Espace 600 et le CNAC/Magasin à Grenoble », La Pierre et l’Ecrit, Revue d’histoire et du patrimoine en Dauphiné, Grenoble, n°24, PUG. Co-écrit avec L. Desvignes.

 

Recension d’ouvrages 

2019, avec Hugo Bonin, « Urban Encounters : Art and the Public – Martha Radice et Alexandrine Boudreault-Fournier (dir.) », Articulo.

 

Livres et monographies

2019, Coordinatrice éditoriale du livre dirigé par Sylvie Paradis, Anne Sgard, Sur les bancs du paysage. Enjeux didactiques, démarches et outils, MétisPresses.

 

Articles de conférence

2019, « Une juste place et distance : contre une posture éthique de façade », Sociograph -Sociological Research Studies, n°45.

2018, « Les récits imagés autour du Grenoble Street Art Fest’ : le street art, outil d’exploration et de valorisation territoriales ? », in CIST2018-Représenter les territoires, Rouen, France

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01854519/document

2018, « (Re)construire les spatialités et les représentations sportives de Grenoble, des socialistes aux écologistes », in Julien Fuchs, Thierry Michot, Charlotte Parmantier (dir.), 2018, La ville et le sport, Actes du colloque international de Brest, 10-12 mai 2017, p. 235-247. 

 

Contributions à des livres 

2019, « Paysages-in-situ. Un jeu de faussaire à partir de peintures et de photographies », co-écrit avec Philippe Mouillon, in Sylvie Paradis, Anne Sgard (dir.), 2019, Sur les bancs du paysage. Enjeux didactiques, démarches et outils, MétissPresse.

 

Manuscrit non publié

2008, Le Magasin / CNAC à Grenoble ou l’histoire d’une ambition contrariée, 1981-1994, Grenoble, UPMF, mémoire de Master 1 Sciences humaines et sociales, direction Anne-Marie Granet-Abisset.


Présentations et Conférences

Journées d’étude

Février 2019 : Enjeux éthiques autour de la production et la gestion des données en sciences sociales ; journée organisée par la commission d'éthique de la recherche de la Faculté des sciences de la société de l’Université de Genève.

  • Titre de ma communication : « Trouver la juste place et distance : contre une posture éthique de façade »

Avril 2017 : intervention à la Friche Belle-de-Mai sur le thème « Villes ludiques, villes festives » ; journée organisée par Alexandre Grondeau à Marseille.

  • Titre de ma communication : « Le « Grenoble Street Art Fest’ » : entre cadrages institutionnels et détournements ».

Décembre 2016 : intervention sur le thème « Happy City : Faire la ville par l’événement » ; journée organisée par M. Ernwein, S. Gaberell, L. Matthey, R. Pieroni à Genève.

  • Titre de ma communication : « Le « Street Art Fest’ » au regard de la politique rouge et verte de Grenoble ».

 

Colloques

Septembre 2020 : intervention au Colloque C3S (Culture, Sport, Santé, Société), « Sports, culture populaire et culture matérielle », UPFR Sports - Besançon.

  • Titre de ma communication : « (In)visibilité des personnes noires ? Quand le cinéma s’empare des espaces ludo-sportifs de montagne ».

Avril 2020 : Annulé en raison du confinement - Covid 19. Présidente de la table ronde : « Les publics des campus, entre participation en rejet : quelle(s) médiation(s) » pour le colloque « Les campus du XXIème siècle : le pari de l’expérimentation artistique dans l’espace public », Grenoble. 

Octobre 2019 : intervention au Symposium international francophone de recherche sur le plein air : « Pratiques de plein air et de pleine nature dans la francosphère : enjeux et perspectives », Université du Québec, Chicoutimi.

  • Titre de ma communication : « Rapports de domination et résistances dans les activités de plein air : quels enjeux pour l’éducation populaire francophone ? ». 

Octobre 2019 : intervention au Festival international de sociologie (FISO, 3ème édition) : « L’éducation dans et hors la classe. Structures, acteurs et pratiques », Université de Lorraine, Épinal.

  • Titre de ma communication : « Éducations populaires en plein air : enjeux et apports du hors classe ».

Juillet 2019 : intervention au Colloque « Corps, sport et nudité », par SantESIH, LIRDEF, LERSEM-CERCE, Université Paul Valéry Montpellier 3.

  • Titre de ma communication : « Couvrir son corps pour exister dans l’espace sportif public : les résistances de femmes musulmanes et voilées ».

Juin 2019 : intervention à la Conférence Internationale des Géographes et Géographies Anarchistes (CIGAL) « Se réapproprier les territoires, lutter contre les dominations », Rabastens.

  • Titre de ma communication : « Créer des espaces émancipateurs en pleine nature, par et pour les adolescent·e·s ? »

Juin 2019 : intervention au Colloque international par l’UMR ESO (Espaces et sociétés) et le Groupe transversal JEDI (Justice, espace, discriminations, inégalités) du Labex « Futurs urbains » : « Approches critiques de la dimension spatiale des rapports sociaux : débats transdisciplinaires et transnationaux », Caen.

  • Titre de ma communication : « Du secondaire à l’université, de la rue à la MJC, des apprentissages et pratiques critiques pour émanciper ? ».

Juin 2019 : intervention au Colloque international des didactiques de l’histoire, de la géographie et de la citoyenneté : « Penser les frontières des savoirs dans et sur le monde social. Apprentissages des élèves face aux enjeux contemporains », Genève.

  • Titre de ma communication : « Des savoirs émancipateurs à l’œuvre ? Enjeux autour d’une éducation populaire politique par et pour les jeunes ».

Juin 2019 : intervention au Colloque international sous l’égide du CRESEM « Réenchanter le sauvage urbain : percevoir, penser et vivre avec la nature dans son milieu urbain », Perpignan.

  • Titre de ma communication : « Trajectoires adolescentes au contact du sauvage urbain ».

Mars 2018 : intervention au 4e Colloque international du Collège international des sciences du territoire (CIST) « Représenter les territoires », Rouen.

  • Titre de ma communication : « Les récits imagés autour du Grenoble Street Art Fest’ : le street art, outil d’exploration et de valorisation territoriales ? ».

Septembre 2017 : intervention aux 4èmes Rencontres Internationales des Jeunes Chercheurs en Tourisme, Paris.

  • Titre de ma communication : « Le « Grenoble Street Art Fest’ » vecteur d’un tourisme in nourri de pratiques off. ».

Mai 2017 : intervention au Colloque international « Ville et sport » organisé par le Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur les Territoires du Sport, Brest.

  • Titre de ma communication : « « Le sport pour tous » à Grenoble, mot d’ordre invariable des socialistes aux écologistes ? ».

 

Travaux de relations publiques

Mai 2019 : intervention dans un débat citoyen sur invitation du Lycée Gabriel Faure à Tournon dans le cadre du réseau Lien Lycée Université ASUR de l’académie de Grenoble, sur l’art et l’espace public.

Mars 2019 : intervention à l’UGA dans le cadre du projet SCAENA (Scènes Culturelles, Ambiances Et TraNsformations urbAines). Référence projet : ANR-18-CE22-0012

Décembre 2017 : intervention soirée-débat sur invitation de la revue Urbanités.

  • Titre de mon intervention : « La fabrique urbaine à travers le street art à Grenoble ».

Octobre 2017 : modératrice invitée pour un débat à partir du film En quête de sens, organisée par l’association étudiante AESPRI (UNIGE).

  • Titre de mon intervention : « Elisée Reclus éclaire En quête de sens ».

Contributions générales à la science

Depuis 2017 : Secrétaire du Journal of Alpine Research/Revue de Géographie Alpine.

Co-responsable de la rubrique « Montagnes en fiction » du Journal of Alpine Research/Revue de Géographie Alpine.

2020-2021 : Membre du jury pour le Prix de l’innovation pédagogique - Credit Suisse Award for best teaching - Université de Genève.

 

Évaluatrice :

- pour un article de la revue Teoros

- pour un article de la revue Le Journal des Anthropologues

 

Implication institutionnelle

2020-2021 : Membre du Conseil de discipline de l’Université de Genève.

Depuis Février 2020 : Membre du Comité scientifique doctoral.

2020-2021 : Membre du jury du Prix de l’Innovation Pédagogique.

 

Diplômes et concours

2010-2011 :

Obtention d’un Master 2 Métiers de l’Enseignement, UPMF (Saint-Martin d’Hères).

Préparation à l’Agrégation externe d’Histoire.

Admise, UPMF (Saint-Martin d’Hères).

2009-2010 :

Préparation au CAPES externe d’Histoire-Géographie.

Admise, UPMF (Saint-Martin d’Hères).

2008-2009 :

Préparation au CAPES externe d’Histoire-Géographie.

Admissible, UPMF (Saint-Martin d’Hères).

2007-2008 :

Obtention d’un Master 1 Histoire contemporaine, UPMF (Saint-Martin d’Hères).


 

Photo
LÉA SALLENAVE

Assistante-doctorante

Bureau 209, Pavillon Mail
+41.22.379.06.79
Courriel