Notre Master en Sociologie

Atelier 2011-2012

L'environnement institutionnel du service de la tutelle des adultes: évaluation des facteurs de contexte à la mise sous tutelle et curatelle des adultes dans le canton de Genève

Un Sociograph au sujet de cet atelier a été publié en 2014: Institutions, acteurs et enjeux de la protection de l’adulte dans le canton de Genève (sous la direction de Mathilde Bourrier)

 

atelier

 

L’atelier du master 2011-2012 porte sur l’environnement institutionnel du service des tutelles d’adultes (STA) dans le Canton de Genève. Les mises sous mandat sont un sujet sensible et fortement médiatisé. Cette étude a pour double objectif de former les étudiant-e-s du master de sociologie à des savoirs et des savoirs-faire de la recherche sociologique et de répondre à une demande sociale via un mandat du service des tutelles d’adultes du département de la solidarité et de l’emploi du canton de Genève.

Les mandataires constatent, d’une part, une augmentation du nombre de mandat et de la charge de travail des employés du service des tutelles d’adultes, d’autre part, des dossiers qui ne seraient pas du ressort du service des tutelles d’adultes éloignant ce dernier de sa fonction première. Enfin les mandataires ont l’impression que le service des tutelles d’adultes est devenu une sorte de « dernier filet ».

L’objectif de l’étude est de mieux comprendre ce phénomène rapporté. Les questions suivantes guideront notre recherche : Quels mécanismes institutionnels peuvent éclairer l’augmentation de la charge de travail et du nombre de mandats ? Quels sont les enjeux, les contraintes, les ressources et les stratégies des acteurs sociaux et institutionnels en amont du tribunal tutélaire ? Quelles tendances émergent dans les parcours de vie des pupilles ? Quels sont les flux potentiels de dossiers à venir ? Quelle proportion de dossiers est susceptible de parvenir au service des tutelles d’adultes et quels sont les mécanismes permettant de prévoir les flux ?

Pour répondre à ces questions, il s’agira, d’une part, de mieux comprendre l’environnement institutionnel du service des tutelles pour adultes, de se pencher sur les dossiers qui sont gérés par les institutions en amont du tribunal tutélaire et d’effectuer une analyse de la logique organisationnelle pouvant expliquer l’engorgement décrite par les acteurs. D’autre part, nous nous pencherons sur les parcours de vie des pupilles, afin de mieux comprendre les événements et les étapes menant à une mise sous mandat.

Pour ce faire, nous donnerons la parole à tous les acteurs impliqués dans le problème considéré. Nous aurons ainsi recours à des entretiens semi-directifs avec des professionnels du service des tutelles pour adultes et des professionnels des institutions travaillant en amont du tribunal des tutelles. Nous interrogerons notamment ces acteurs sur leurs pratiques professionnelles et leurs contraintes.

En parallèle, nous mènerons des entretiens avec des pupilles ciblant leurs parcours de vie. Des tendances ou des types de parcours seront modélisés à travers ces entretiens et l’analyse de données issues des dossiers. L'ensemble des étudiant-e-s et du staff d'encadrement participeront conjointement à l'écriture d'un rapport de recherche, permettant à tout un chacun de faire l'expérience d'une production écrite, d'un travail collectif de mise en forme des résultats et de rendre compte de cette thématique sensible.

L’équipe de l’Atelier 2011-2012 comprend Eline De Gaspari, Maxime Felder, Nuné Nikochosyan, Laura Roduit, Shahodat Umarova, Isabela Vieira Bertho, Alexandre Pillonel (assistant), Clara Barrelet (assistante), Mathilde Bourrier (professeur).

 

img