Actualités & événements

Un doctorant de la Section remporte le concours Nikon Small World 2022

Le premier prix de la 48e édition du concours annuel Nikon Small World Photomicrography a été attribué à Grigorii Timin, un doctorant supervisé par le professeur Michel Milinkovitch du département GenEv, pour sa remarquable image de main embryonnaire d'un gecko géant de Madagascar (Phelsuma grandis), obtenue par microscopie haute résolution et assemblage d'images.

Dans le laboratoire Milinkovitch-Tzika, les chercheurs/euses étudient la génétique et la mécanique de la morphogenèse, processus par lequel les tissus et les organes acquièrent leurs formes. Le collagène, principale protéine de structure chez les animaux, jouant un rôle clé dans l'acquisition des propriétés physiques (élasticité, résistance, etc.) des tissus et des organes, les chercheurs/euses de l'UNIGE ont récemment mis au point de nouvelles méthodes pour visualiser l'architecture du réseau tridimensionnel de collagène avec une précision et une résolution sans précédent.

Alliant avec brio prouesses technologiques d'imagerie et créativité artistique, cette image permet de saisir la beauté et la complexité cachées des tissus vivants, mettant en évidence les nerfs dans une couleur cyan et les os, tendons, ligaments, peau et cellules sanguines dans une gamme de couleurs plus chaudes. "Cette image si particulière, à la fois belle et instructive, met en lumière - en zoomant sur des zones spécifiques - la façon dont les structures sont organisées au niveau cellulaire", commente Grigorii Timin.

Plus d'informations

Photo 1 : Après coloration des nerfs (avec des anticorps contre la β-tubuline III) et du tissu conjonctif (avec des colorants histologiques), la main embryonnaire (d'environ 3 mm de long) d'un gecko géant de Madagascar a été montée sur une lame de verre pour l'imagerie confocale. La reconstruction du volume complet a nécessité l'assemblage de 300 régions différentes de l’échantillon, chaque région étant constituée d'environ 250 sections optiques. L'image finale montre la ‘projection d'intensité maximale’ (avec un code couleur de profondeur pour le tissu conjonctif) sur environ la moitié de la profondeur de balayage. Les nerfs sont représentés en cyan, tandis que les os (avec les régions calcifiées en sur-brillance), les tendons, les ligaments, la peau et les cellules sanguines sont représentés dans une gamme de couleurs plus chaudes (©Grigorii Timin & Michel Milinkovitch - UNIGE).

Photo 2: Grigorii Timin & Michel Milinkovitch avec un gecko géant de Madagascar adulte (©Gregory Loichot - UNIGE).

11 oct. 2022

Actualités