Racines aériennes adventives:  exemples du lierre et du maïs

1/ Le lierre grimpant. En grandissant il se sert d'un support végétal (arbre) ou minéral (mur) auquel il s'accroche grâce à ses racines adventives aériennes. Ce sont des racines crampons.
Ci dessous photos d'un lierre en croissance sur un érable avec à droite une portion du lierre détaché du tronc pour mettre en évidence ses racines adventives (flèches rouges). Le lierre qui grandit sur un arbre est un épiphyte c'est à dire une plante qui vit sur un autre végétal sans le parasiter.

Racines adventives lierre 2.jpg

Racines adventives lierre 2

2/ Racines adventives du maïs. Elles sont visibles à la base de la tige sur des plantes qui atteignent une certaine hauteur : exemple ci dessous sur un maïs de 2 m de haut environ. Le maïs est une monocotylédone et ne présente pas de croissance secondaire de sa tige. Ces racines aériennes adventives vont donc renforcer l'ancrage de la plante qui en aura besoin quand les épis seront nombreux et bien développés. Dans la photo en bas à droite on voit clairement deux niveaux de racines adventives (flèches bleue et rouge).

Racines adventives maïs 1.jpg

Racines adventives maïs 2

Racines adventives maïs 3

Racines adventives maïs 4

    Michèle Crèvecoeur
Microscopie des plantes

Email:
michele.crevecoeur@unige.ch

Dernière mise à jour :
11 Janvier 2021

Fin 2020
21 décembre : les xérophytes
31 décembre : Anatomie :  feuille Ficus elastica
Début 2021
2 Janvier
Agave parrasana
11 janvier :  Anatomie : pétiole de feuille de vigne