Ecoles

Enquête sociale - Expression de genre et discrimination

Une activité scientifique innovante de promotion de la santé sexuelle par et pour les élèves.

 

Quoi ?

La séquence pédagogique « EGD - Expression de genre et discriminations » permettra aux enseignant·e·s d’aborder en classe la santé et le bien-être en milieu scolaire, notamment celle de la diversité sexuelle et de genre, en réalisant avec les élèves un projet de recherche participative. Ceci afin de favoriser une prise de conscience des impacts positifs d’un environnement inclusif et égalitaire à l’école.

Concrètement, les élèves développeront un questionnaire d'enquête sociale sur comment se construisent les discriminations à partir de l'expression de genre (physique, look, comportement) et mettront en oeuvre  cette enquête dans leur propre établissement scolaire. 

 

Equipe

Dre. S. Valera-Kummer, enseignante de biologie, DIP. 

Patricia Silveira, adjointe scientifique, UNIGE.

Dre Celine Brockmann, co-directrice du Bioscope, UNIGE.

 

A propos... 

EGD, développée sur les bases d'un projet pilote (2019-2020) est une activité participative innovante et une première dans le contexte suisse, car :

• elle consiste à développer un projet de recherche scientifique authentique, à mener à l’école par les classes, conçu par des élèves et des chercheur·euse·s. La réalisation d’une recherche authentique dont les résultats ne sont pas connus d’avance possède un fort pouvoir de motivation pour les élèves. (Par ex.: Orr, T. & Baumgartner, E., 2012. Participatory Science Improves Scientific Literacy in Pre-Service Elementary Teachers. nabt.org, pp.1–14) 

• elle traite des questions de santé et de bien-être en lien avec le sexe, le genre et la sexualité d’un point de vue scientifique ; elle permet donc de travailler les démarches scientifiques.

• par son approche, elle favorise une prise de conscience des impacts positifs d’un environnement inclusif et égalitaire à l’école et tend à modifier les attitudes et comportements qui conduisent à des discriminations sexistes, homophobes, biphobes et transphobes, en famille, à l’école ou ailleurs.

• Elle contribue à la réalisation de priorités du Département de l'instruction publique, de la culture et du sport et de la République et canton de Genève et  que sont le :

o Plan harcèlement
o Plan MSN
o Plan MINT
o Plan cantonal Promotion Santé 2030

 

• Cette activité est complémentaire aux actions menées au sein des écoles sur la santé sexuelle par le Service de santé de l'enfance et de la jeunesse (SSEJ) ou la Fédération genevoise des associations LGBT.

Avec le soutien du Centre Maurice Chalumeau en sciences des sexualités de l’UNIGE 

 

Projet Pilote 2019-2020 avec les contributions de 

Ferdinando Miranda, Directeur exécutif, Centre Maurice Chalumeau en sciences des sexualités, UNIGE.

Professeure Lorena Parini, directrice de l'Institut des Études genre de la Faculté des sciences de la société, UNIGE.

Camille Bajeux, assistante, Institut des Etudes genre, Faculté des Sciences de la société, UNIGE.