Axes de recherche

Etude exploratoire sur les systèmes de « certificats blancs » : Aspects économiques, politiques et techniques, voire même psychologiques et éthiques

Acronyme: Certificats Blancs

Mots clés
Certificats d’économie d’énergie, certificats blancs

Cadre du projet


Auteur(s)
Sylvain PERRET, Bernard LACHAL

Responsable du projet
Bernard LACHAL

Participants extérieurs


Résumé
Ce rapport s’inscrit dans le cadre d’une recherche académique mandatée par les Services Industriels de Genève (SIG) à l’Université de Genève (UNIGE) sur les possibilités de valoriser les économies d’énergie électrique par le biais de l’instrument des « certificats blancs » (ou certificats d’économie d’énergie, CEE) en essayant de tenir compte aussi bien des aspects techniques, qu’économiques ou politiques (approche interdisciplinaire). Cette recherche est articulée en deux parties. Le présent travail en constitue la première. Il vise principalement à positionner la problématique traitée et à en définir les enjeux et les acteurs, notamment aux niveaux suisse et européen. Il doit être livré sous la forme d’un rapport de synthèse (voir pages 3 à 17) et se doit également de préciser les possibilités d’une recherche académique de nature interdisciplinaire dans ce domaine. La seconde partie consiste en la recherche académique proprement dite qui, selon les résultats de la présente étude, pourrait prendre la forme d’une thèse de doctorat si le thème s’y prête. Cette étude aboutit au constat suivant : il existe un potentiel significatif de recherche de nature interdisciplinaire sur l’instrument des certificats blancs, essentiellement dans une perspective qui consiste à trouver un équilibre optimal, notamment entre une efficacité économique, politique, technique et environnementale de tels dispositifs. Une analyse de leur acceptabilité et des facteurs pouvant la renforcer, aux travers de concepts transversaux et multidimensionnels telle que la notion d’additionnalité, peut dès lors être envisagée, avec bon espoir qu’une analyse d’une telle envergure puisse déboucher, avec originalité, sur des résultats novateurs et intéressants qui puissent cerner la problématique dans toute sa complexité.

Ce projet de recherche fait partie du partenariat entre les Services industriels de Genève (SIG) et l’Université de Genève (UNIGE), qui a pour objectif de renforcer la collaboration entre les deux institutions, d’une part pour le développement de la filière académique dans le domaine de l’énergie, d’autre part pour permettre à SIG de bénéficier des prestations d’expertise, de recherche et de conseils de UNIGE dans divers domaines (efficience énergétique, émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre, production et distribution d’énergie, environnement, thermique et audit énergétique).

Publications


Début: Janvier 2010
Fin: Janvier 2011