Axes de recherche

Jonction / CADéco : caractérisation de la demande thermique et électrique du quartier de la Jonction, en lien avec le réseau thermique CADéco.

Acronyme

Jonction / CADéco

Mots clés

demande thermique, demande électrique, planification énergétique territoriale, réseaux multi ressources / multi-usages.

Cadre du projet

Partenariat SIG, SCCER FEEB&D

Auteurs

Fleury de Oliveira, Pierre Hollmuller, Bernard Lachal

Responsable du projet

Pierre Hollmuller

Résumé

Ce projet s’inscrit dans le cadre du réseau fédéral de compétences SCCER FEEB&D, dans lequel l’Université de Genève (UNIGE) et les Services Industriels de Genève (SIG) sont intégrés. Parmi les trois études de cas communes au SCCER FEEB&D, il a été proposé de prendre le quartier de la Jonction, ainsi que le futur réseau CADéco (réseau de chaleur/froid alimenté par l’eau du Rhône), construit par les SIG en collaboration avec la Ville de Genève et le Canton de Genève.

Le but de ce projet est de mettre à disposition des chercheurs suisses du SCCER FEEB&D des données de base (demandes et ressources d’énergie, informations connexes) sur un quartier urbain type, permettant d’étudier diverses stratégies d’intégration des énergies renouvelables dans le tissu existant.

Le quartier de la Jonction a été choisi car il présente une grande variabilité au niveau des affectations, des époques de construction et des agents énergétiques. De plus, le projet CADéco constitue un intéressant laboratoire in-situ pour analyser l’intégration des énergies renouvelables dans les quartiers existants.

La connaissance des besoins horaires pour les prestations thermiques est importante pour l’évaluation du fonctionnement des réseaux thermiques, notamment concernant l’estimation des pics de puissance et du niveau de température des réseaux. Ces points conditionnent notamment le dimensionnement des installations, mais aussi la régulation de l’utilisation de la ressource thermique, dans le cas d’exploitation de ressources renouvelables telles celles d’un lac ou d’une rivière. La connaissance des besoins électriques horaires permet, à son tour, de mieux comprendre l’interaction avec la consommation des futures pompes à chaleur et la production d’installations photovoltaïques.

Publications

NA

Début : Juillet 2015

Fin : (ouvert)