Pourquoi le télétravail ?

En mars 2018, l’association du personnel administratif et technique (PAT-UNIGE) a effectué un sondage auprès des employé-e-s de l’université. Cette enquête, qui a consulté environ 2'000 personnes et a obtenu un retour de 40% d’entre elles, a démontré le vif intérêt des collaborateurs et collaboratrices pour cette forme de travail qui est déjà souvent déjà pratiquée non officiellement.

 

Le 1er Octobre 2018, lors de la rencontre entre le personnel de l’UNIGE et le Rectorat, le Recteur a annoncé la volonté du rectorat d’implémenter cette possibilité de télétravail au sein de l’institution. Un article paru dans le journal de l’UNIGE le 25 octobre 2018 rend compte de la nécessité de mettre en place un cadre réglementaire et une phase de pilotage (www.unige.ch/lejournal/numeros/journal151/article-point-fort/).

Le télétravail comporte des avantages tout comme des risques. En cas d'intérêt, il est impératif de tenir compte du type de métier, du fonctionnement de l'équipe et de sa situation personnelle (vie privée).

 

Avantages_Risques.png

 

 

CALENDRIER DE LA MISE EN OEUVRE

Le Rectorat a souhaité procéder par étapes d'où le choix de commencer par par une phase-pilote. Une centaine de collaboratrices et de collaborateurs du PAT de l'Université ont souhaité participer à cette phase-pilote qui débute le 1er octobre 2019.

Une phase d'évaluation débutera en février 2020. Les collaborateurs-trices ainsi que les supérieur-e-s hiérarchiques sont invités, via des formulaires mis à disposition de relever les points qui doivent être implémentés. 

La phase-pilote ne s'interrompt pas durant la phase d'évaluation.

Un compte-rendu de la phase pilote sera publié fin mars 2020.

La phase-pilote prend fin le 30 avril 2020.

Le 1er mai 2020, le télétravail sera ouvert à l'ensemble du personnel administratif et technique de l'Université.

 

Diapositive1.PNG