Faculté & Cité

Médias et presse

— 16 octobre 2018

Ouvrage collectif : Un féminisme biblique opposé aux préjugés

Une bible des femmes, ce n’est pas une bible d’un nouveau genre, ni un commentaire de texte systématique. Chaque chapitre se concentre sur un thème ou sur une question, relatifs aux femmes, et propose des éclairages ou des éléments de réponse. ... Journal RÉFORME NO 3772, 11.10.2018

— 16 octobre 2018

La Bible à la lumière du féminisme

Déconstruire les interprétations patriarcales et partielles des textes bibliques au sujet des femmes. Tel est l’objectif de l’ouvrage «Une bible des femmes», dont le vernissage s’est déroulé mercredi 10 octobre à l’Université de Genève. Lire l'article paru sur protestinfo.ch le 11.10.18

— 16 octobre 2018

Voici enfin une bible des femmes ni saintes ni soumises !

La misogynie est-elle dans le texte? Ou dans l'oeil du lecteur? La réponse décoiffante de vingt théologiennes. Lire l'article paru dans la Tribune de Genève le 12.10.18

— 9 octobre 2018

Livres: Une bible des femmes

Relire la Bible avec "perspicacité et rébellion" et à la lumière des avancées féministes du XXIe siècle, c'est ce que proposent vingt-et-une théologiennes francophones dans "Une bible des femmes" (Editions Labor et Fides), sous la co-direction d'Elisabeth Parmentier, Pierrette Daviau et de la Genevoise Lauriane Savoy. Lauriane Savoy est au micro de Linn Levy. Vertigo, RTS La1ère

— 9 octobre 2018

«La puissance de la parole féminine dans la Bible peut encore nous inspirer»

Assistante à la Faculté de théologie, Lauriane Savoy codirige «Une bible des femmes», un ouvrage collectif où 21 théologiennes relisent et réinterprètent des passages controversés de la Bible. Journal UNIGE, n°149

— 2 octobre 2018

Les défis humanitaires qui attendent Genève

«Genève et la philanthropie: un état d’esprit?», premier Philanthropy lunch, organisé par le Centre en philanthropie de l'UNIGE, avec notamment François Dermange, professeur d’éthique et Olivier Fatio, professeur honoraire de l’UNIGE. L'Agefi, 28.09.2018

— 18 septembre 2018

La liberté de conscience, rempart contre la violence religieuse

Déconstruire le lien entre les religions et la violence, cʹest le projet dʹun cours en ligne (MOOC) lancé par lʹUniversité de Genève. De Daech à lʹInquisition en passant par le conflit israélo-palestinien, 25 chercheurs de plusieurs pays tentent de comprendre les mécanismes anthropologiques à lʹorigine des heures les plus sombres de lʹislam et du christianisme. Interview de lʹinitiateur du projet, Michel Grandjean, professeur dʹhistoire du christianisme à lʹUniversité de Genève. RTS La1ère, 18.09.2018

— 11 septembre 2018

Un Mooc genevois pour démonter le lien entre violences et religions

Michel Grandjean, professeur d’histoire du christianisme à l’UNIGE, est interrogé par Le Temps.