Axes de recherche

Nommer Dieu

Axe de recherche

Depuis 2013 l’IRSE organise des colloques et des journées d’études centrés sur la question de Dieu, en perspective chrétienne (œcuménique) et interreligieuse. En février 2013 l’IRSE a co-organisé une journée d’études à l’Université de Strasbourg et en collaboration avec le professeur Marc Vial sur la théologie trinitaire dans la théologie anglophone contemporaine. Les actes sont parus en 2014 chez Fortress Press (Recent Developments in Trinitarian Theology. An International Symposium, 2014) et en français chez LIT Verlag (Développements récents en théologie trinitaire dans l’aire anglo-saxonne. Textes recueillis et traduits, 2014). En mai 2013 un colloque a porté sur les deux premiers chapitres de la première épître de Paul aux Corinthiens («Sagesse et folie de Dieu»). Les actes sont parus en anglais chez Fortress Press (The Wisdom and Foolishness of God. First Corinthians 1-2 in Theological Exploration, 2015) et en français en 2017 chez Labor et Fides (La sagesse et la folie de Dieu. Autour de 1 Corinthiens 1–2). En mai 2016, une journée fut organisée sur la question des noms divins en perspectives monothéistes (judaïsme, christianisme et islam ; à paraître dans la Revue de théologie et de philosophie en 2018). Les 1-2 juin 2017 a eu lieu un colloque sur «Nommer Dieu aujourd’hui. Approches contemporaines des attributs divins» qui a réuni des spécialistes protestants, catholiques et orthodoxes de divers pays (les actes paraîtront à l’été 2018 dans la revue Modern Theology).

Colloques

5 février 2013

theologie trinitaire

Développements récents en théologie trinitaire dans l’aire anglo-saxonne

5 février 2013
Université de Strasbourg

La théologie trinitaire fait l’objet d’une importante renaissance depuis plusieurs décennies. De manière remarquable, toutes les principales confessions chrétiennes participent à cette renaissance, et la théologie trinitaire contemporaine consiste en un dialogue qui souvent dépasse les frontières confessionnelles. La théologie anglophone joue un rôle important dans le renouveau de la théologie trinitaire. Elle n’occupe cependant qu’une place réduite dans les études francophones consacrées à la théologie trinitaire contemporaine.

L’objectif de cette journée d’étude était double : il s’agissait d’une part de présenter au public francophone les débats qui traversent la théologie trinitaire anglophone contemporaine, et de l’autre de montrer comment la théologie trinitaire peut contribuer à renouveler la réflexion systématique contemporaine dans plusieurs champs décisifs, y compris la théologie œcuménique et la théologie des religions.


>> Télécharger le programme

   

23-25 mai 2013

sagesse folie Dieu

La sagesse et la folie de Dieu. Autour de 1 Corinthiens 1-2

23-25 mai 2013
Université de Genève

Les deux premiers chapitres de la première lettre de Paul aux chrétiens de Corinthe, rédigés dans les années 50 de notre ère, occupent une place importante dans l’histoire de la théologie chrétienne. S’efforçant d’interpréter un événement central pour le christianisme, à savoir la crucifixion de Jésus, Paul y déploie une réflexion sur la sagesse et la folie de Dieu, qu’il oppose à la sagesse du monde. Selon Paul, la «parole de la croix», « folie » pour certains, «scandale» pour d’autres, conduit à un bouleversement de la pensée. Pendant près de deux mille ans, la théologie a souvent puisé dans ces passages pour nourrir sa réflexion. De nombreuses questions centrales se posent à partir de là, sur la relation entre réflexion théologique et quête de sagesse (philo-sophie), sur le sens même d’un Messie mis à mort sur une croix, sur la (toute-)puissance, la faiblesse et la souffrance de Dieu, sur le lien entre la croix de Jésus et les «peuples crucifiés» (Ignacio Ellacuria) ou «lynchés» (James H. Cone) dans notre histoire. Ce colloque visait à mettre en conversation des exégètes du Nouveau Testament, des historiens du christianisme primitif, des philosophes et des théologiens, avec un objectif double: mieux comprendre ce texte et sa réception, mais également montrer en quoi ce texte peut nourrir la réflexion théologique contemporaine. 

>> Télécharger le programme

   

20 mai 2016

attributs divins

Les attributs divins dans les principales traditions monothéistes. Spécificités et convergences

20 mai 2016
Université de Genève

La question des «noms» divins traverse la tradition théologique chrétienne comme aussi celles du judaïsme et de l’islam. Au-delà de la foi en la manifestation de Dieu dans l’histoire, mais à partir d’elle et souvent en corrélation étroite avec l’agir de Dieu, la réflexion théologique (mais aussi philosophique) s'interroge même en modernité sur les attributs divins. Comment aborder la question de l'identité de Dieu, aujourd’hui, dans une dimension interreligieuse? C’est pour tenter de répondre à cette question que l’Institut Romand de Systématique et d’Éthique de la Faculté de théologie de l’Université de Genève ont organisé cette journée d’études qui se proposait de rentrer en dialogue avec les principales traditions monothéistes de l’humanité (judaïsme, christianisme et islam).

>> Télécharger le programme

   

1-2 juin 2017

nommer Dieu

Nommer Dieu aujourd’hui. Approches contemporaines des attributs divins

1-2 juin 2017
Université de Genève

La théologie chrétienne se pose, toujours à nouveau, la question de l’identité du Dieu que la foi confesse et qu’elle cherche à penser. Le présent colloque a participé de cet effort en se concentrant sur la question des «attributs» divins. Certains, comme celui de la toute-puissance, font l’objet de remises en question radicales depuis au moins plusieurs décennies. D’autres, comme l’amour ou la bonté, donnent lieu à un large consensus, mais leur sens reste parfois flou, et le discours qui les porte verse par moments dans une sentimentalité mièvre. Ce colloque a réuni des théologiennes et des théologiens issus de diverses confessions chrétiennes qui, loin de vouloir «décrire» et encore moins de «définir» Dieu, ont à cœur de penser, à nouveaux frais mais aussi en lien avec l’Ecriture et avec la tradition théologique et philosophique, les «perfections» qui sont celles de Dieu en propre.


>> Télécharger le programme