Formateurs

Département de médecine génétique et développement

Notre laboratoire est intéressé par le rôle des modifications épigénétiques, notamment la méthylation de l’ADN,  dans la régulation de la transcription des gènes.

La réduction des taux de méthylation au niveau des régions régulatrices de la transcription est en corrélation avec la liaison des facteurs de transcription (FTs) et l’activation de la transcription, tandis qu'une augmentation de ces taux est associée à la dissociation des FTs. Ces corrélations ont conduit à l'hypothèse selon laquelle la méthylation pourrait bloquer la liaison des FTs. Néanmoins, il n'y a pas d’études compréhensives qui permettent d’étendre cette hypothèse à la majorité des FTs.

 

Nous avons récemment démontré qu'une classe spécifique de FTs sont capables non seulement d'accéder à leurs sites de liaisons méthylés, mais aussi d’induire un processus de déméthylation qui facilite le recrutement d'autres FTs et, probablement, la transcription. Ces résultats suggèrent que la relation entre l’activité des FTs et la méthylation de l'ADN est complexe et pourrait changer d’un facteur à l’autre.

 

Notre but est d’élucider la relation complexe entre la méthylation de l’ADN et l’activité des FTs. Nos études auront un impact important sur la compréhension du processus de la tumorigenèse et pourront contribuer au développement d’approches thérapeutiques visant certains types de cancer. En effet, la plupart des cancers présentent une distribution génomique aberrante de la méthylation. Ainsi, en comprenant la relation entre la méthylation de l’ADN et l’activité des FTs, nous pourrons espérer inverser ces aberrations épigénétiques.

 

Les projets en cours dans notre équipe se concentrent spécifiquement sur :

 

1.      La détermination systématique de la sensibilité des FTs à la méthylation de l’ADN.

2.      L'identification de FTs pouvant déméthyler l’ADN et activer la transcription,

3.      La détermination des mécanismes de déméthylation de l'ADN au niveau des sites de liaison de ces FTs.

4.      l’utilisation de ces FTs pour la réactivation épigénétique des gènes suppresseurs de tumeurs.

 

Notre approche expérimentale est basée sur l'utilisation des technologies de "Next Generation Sequencing", et le "Genome Editing" (CRISPR-Cas9).

 

UFA.png

UNIGE.png

CONTACT :                                                                                                                        
ADRESSE :

Prof. Assistant Rabih Murr

Tél. : +41 (0)22 379 56 06

Rabih.Murr(at)unige.ch

http://www.ige3.unige.ch/murr.php

 Centre Médical Universitaire

Salle E09.3347.A – 9ème étage

1, rue Michel-Servet

CH – 1211 Geneva 4