Prix, expertises et distinctions

Une doctorante de la FTI récompensée pour l’excellence de sa thèse

Mme Marie-Hélène Girard, ancienne doctorante du Centre Transius de la FTI et actuellement membre associée du Centre, est l’une des deux lauréat-es de la mention spéciale de l’édition 2020 du PhD Award de la CIUTI (Conférence internationale permanente d'instituts universitaires de traducteurs et interprètes) pour sa thèse intitulée « Expression, traduction et interprétation du droit pénal international : état des lieux et analyse du cas de génocide », co-dirigée par les Professeurs Fernando Prieto Ramos et Jean-Claude Gémar, et soutenue en novembre 2019 à l’Université de Genève.

Série de livres sur la traduction audiovisuelle

Le Professeur Alexander Künzli vient d’être nommé co-éditeur d’une série de livres de Frank & Timme (Berlin) sur la traduction audiovisuelle.

The series Audiovisual Translation Studies (AVTS) aims to bring such translation processes into focus. It is open to authors whose works deal with innovative theoretical, applied, methodological or interdisciplinary questions on audiovisual translation. All book proposals go through a rigorous peer review process. The languages of publication are English, German, French, Italian, and Spanish. The volumes of the series will be published in both print and digital format, and will be accessible online free of charge.

Fondation pour la Recherche en faveur des personnes Handicapées (FRH)

La Professeure Pierrette Bouillon a été nommée membre de la Commission scientifique de la Fondation pour la Recherche en faveur des personnes Handicapées.

Co-présidence du comité technique international OASIS XLIFF

En décembre 2020, Mme Lucía Morado Vázquez a été élue co-présidente du comité technique international OASIS XLIFF (XML Localisation Interchange File Format) qui développe la principale norme internationale d’échange de données de l’industrie de la localisation (XLIFF). Cette norme facilite l’échange de données dans le processus de localisation. D’une part, elle permet aux traducteurs de pouvoir travailler avec n’importe quel outil d’aide à la traduction. D’autre part, elle facilite le travail de création d’outils, qui peut être dédié au développement de nouvelles fonctionnalités sans nécessiter des filtres spécifiques pour chaque nouveau type de fichier. Mme Lucía Morado Vázquez, membre du Département de traitement informatique multilingue (TIM) et du groupe de recherche Cod.eX, participe au développement de cette norme depuis 2009.