Foi et Vie (1928–1977)Lire

« L’infaillible progrès aurait-il fait fausse route ? Est-il temps encore de le détourner du désastre spirituel vers lequel il entraîne l’Occident ? »

Notice

Foi et Vie est une revue protestante fondée en 1898 par Benjamin Couve et Paul Doumergue. À la mort de ce dernier, en 1930, Pierre Maury, qui fait venir Rougemont à Paris pour s’occuper des éditions « Je sers », en prend la direction. La revue reparaît après la guerre, sous la direction de Charles Westphal jusqu’en 1957, puis de Jean Bosc. Après le décès de celui-ci, c’est l’universitaire et essayiste Jacques Ellul qui assume la direction jusqu’en 1986, marquant la publication de son empreinte. Foi et Vie est toujours publiée aujourd’hui, sous la direction depuis 2013 de Frédéric Rognon, professeur à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg. La revue présente un contenu rédactionnel diversifié, proposant un regard protestant sur le monde, la société, l’économie et la politique, des réflexions sur l’œcuménisme, sur l’histoire, ainsi que des contributions aux débats théologiques.

Rougemont publie dans Foi et Vie un premier article important en 1928, sur le « Le péril Ford ». Sa proximité avec Pierre Maury explique son intense collaboration à cette revue (dont il assure également un temps le secrétariat de rédaction) au début des années 1930 : près d’une vingtaine de contributions — dont des notes de lecture — entre 1931 et 1934 ; on y trouve notamment un dossier sur Kierkegaard et, à côté de textes illustrant ou défendant tel ou tel aspect du protestantisme, des réflexions ancrées dans le personnalisme.