Alcoolisme et d├ębauche

Il est facile de comprendre que les hommes qui fréquentent habituellement les cabarets, tombent rapidement dans l’indigence. Avec l’argent qu’ils dépensent en boisson et celui qu’ils perdent souvent au jeu, ils consomment, en effet, dans les lieux témoins de leurs excès, leur temps, leurs forces physiques et leurs facultés intellectuelles.

Ernest Naville (théologien et philosophe genevois), De l’ivrognerie dans le canton de Genève (1841).