événements

Promotion FTI en ligne

ebulletin-dec2020-evenements-image1.jpg

Cette année, avec la crise sanitaire, la promotion de la FTI est passée en mode virtuel. À la suite d’une collaboration entre l’Unité d’espagnol et le Lycée français de Madrid, la FTI a été invitée à participer aux salons « Grandes écoles » et « Partir étudier à l’étranger », organisés par L’Étudiant en octobre. Ces salons visent essentiellement des lycéens et lycéennes de France qui souhaitent se renseigner sur les possibilités d’étudier à l’étranger. Nous avons inauguré notre stand virtuel le 29 octobre et M. Olivier Demissy-Cazeilles a présenté nos différentes formations lors d’une conférence dédiée le 30 octobre, via Zoom.

ebulletin-dec2020-evenements-image2.jpg

La promotion est également orientée vers les lycées internationaux, notamment ceux du « Pôle ibérique », constitué de 20 lycées français de la péninsule ibérique. Ainsi, à l’occasion de la journée de ce Pôle ibérique, le 21 novembre, notre stand a été adapté pour mieux accueillir les participant-es du monde hispanophone. Accessible pendant un mois, il a attiré environ 200 participant-es.

Conférence en traduction littéraire Le 19 novembre

Conférence via Zoom de Mme Camille Lucher, traductrice littéraire, intitulée : « Traduire Annette Hug, Révolution aux confins, le carrousel des langues et des versions ». La conférence, qui portait sur la traduction française du roman d’Annette Hug « Wilhelm in Manila », a eu lieu dans le cadre du cours de traduction littéraire de la Professeure Mathilde Vischer Mourtzakis.

Semaine de l’entrepreneuriat Le 20 novembre

ebulletin-dec2020-evenements-image3.jpg.png

Présentation en ligne de M. Bastien David durant la semaine de l’entrepreneuriat : « L’entrepreneuriat social et culturel en période de confinement : gouffre ou opportunité ? ». Témoignant de son quotidien en période de confinement, le jeune entrepreneur y aborde les stratégies mises en place entre mars et juin 2020 pour pouvoir continuer à développer sa structure malgré la situation sanitaire.

Colloque Plein Champ Le 21 novembre

Le samedi 21 novembre, la Faculté de traduction et d’interprétation a accueilli le 3e volet du colloque « Traductologie de plein champ, huitième édition », co-organisé par l’Université libre de Bruxelles, l’Université de Paris et l’Université de Genève. Dirigé par les professeur-es Christian Balliu (ULB), Nicolas Froeliger (Université de Paris) et Mathilde Fontanet, ce colloque avait pour thème « Traduction et traductologie : la fin de l’Histoire ? ».

Après les épisodes parisien (5 juillet 2019) et bruxellois (19 octobre 2019), la FTI était prête à accueillir son propre colloque à Genève le 21 mars 2020. Reportée plusieurs fois (en juin, puis en septembre) en raison de la pandémie, la rencontre a finalement pu avoir lieu en ligne le 21 novembre grâce au soutien très apprécié de Mmes Lucie Spezzatti et Klara Boestad, assistantes à l’Unité de français.

affiche-plein-champ-nov20-actu.png

Le colloque n’est pas passé inaperçu : 108 personnes s’y sont inscrites, et chaque communication a été suivie par une soixantaine d’auditeurs et d’auditrices. Les intervenant-es se sont connecté-es depuis Prague, Thessalonique, Grenoble et Caen. Depuis Genève, la Professeure Valérie Dullion a, notamment, présenté une communication très intéressante, intitulée « Traduction institutionnelle et professionnalisation : pour une étude historique du cas de la Confédération suisse ».

Journée des Masters Le 26 novembre

ebulletin-dec2020-evenements-masters.png

Les stands virtuels sont dans l’air du temps. La journée des masters 2020 de l’Unige a également eu lieu en ligne, le 26 novembre, dans une Uni Mail virtuelle.

Dans trois courtes vidéos, notre conseillère aux études, Mme Nicole Stoll, ainsi que notre adjointe à la communication et chargée d’enseignement au DTIM, Mme Marianne Starlander, présentent nos Maîtrises en traduction, en interprétation et en traitement informatique multilingue. Elles répondent également aux questions que se posent le plus fréquemment les personnes intéressées par ces études. Rendez-vous sur le site pour regarder ces vidéos, qui resteront en ligne jusqu’à la fin de l’année.

PARTICIPATION À DES ÉVÉNEMENTS EXTERNES

Conférence plénière sur l’interprétation en zones de conflit Du 12 au 16 octobre

La Professeure Lucía Ruiz Rosendo a donné une conférence plénière intitulée « Desafíos de la interpretación en contextos de conflicto y postconflicto », dans le cadre de la conférence virtuelle « Interpretación y Traducción: De lo convencional al ejercicio en pandemia », organisée du 12 au 16 octobre par l’Universidad Central de Venezuela.

Elle nous confie : « J’ai aimé participer à cette conférence parce que j’ai pu partager mes connaissances avec les étudiant-es et les enseignant-es de l’Universidad Central de Venezuela sur le rôle des interprètes qui travaillent dans les zones de conflit. Ce domaine les a fasciné-es et je suis contente de leur avoir fait connaître un nouvel axe de recherche et un nouveau domaine professionnel. »

La justice linguistique Le 16 octobre

Le Professeur François Grin a participé, le 16 octobre, à la conférence virtuelle organisée par l’Université d’Ulster sur le thème « Linguistic Justice and Public Policy ». Il y a fait une présentation intitulée « The notion of inclusion in linguistic justice ».

Il commente : « Le concept de ‘linguistic justice’ se situe à l'intersection de l'analyse de politiques, de la théorie politique normative et de la sociolinguistique ; l'exploration de la combinaison de ces perspectives était au cœur de cette conférence virtuelle patronnée par l'Esperantic Studies Foundation (ESF). »

Conférence EAMT 2020 Du 3 au 5 novembre

Du 3 au 5 novembre dernier, Mmes Johanna Gerlach et Sabrina Girletti, et M. Jonathan Mutal ont participé à la conférence annuelle de l’Association européenne pour la traduction automatique (EAMT 2020), qui a eu lieu en ligne.

La première présentation, donnée par M. Emiliano Cuenca et Mme Paula Estrella de l’Université de Córdoba (Argentine), portait sur la dernière version de MT3, une interface pour l’enseignement de la traduction automatique statistique et neuronale, issue d’un projet collaboratif entre le Département de traitement informatique (DTIM) de la FTI et l’Université de Córdoba. Mme Gerlach et M. Mutal ont présenté les résultats d’une étude sur la comparaison de différentes approches pour la traduction automatique de l’ellipse dans le système BabelDr. Les actes de cette conférence ont déjà été publiés dans notre e-bulletin du mois de juin.

Journée de linguistique suisse Le 6 novembre

Le 6 novembre, la Professeure Aurélie Picton et Mme Julie Humbert-Droz ont participé à la 11e Journée de linguistique suisse, qui a été organisée par l’Université de Fribourg et qui s’est entièrement déroulée en ligne. Elles y ont présenté une communication intitulée « Analysis of terminological variation in specialized corpora / Analyse et traitement de la variation terminologique en corpus spécialisés ». Cette conférence réunit tous les deux ans des chercheuses et des chercheurs de Suisse qui travaillent sur les multiples aspects de la linguistique. Cette année, les organisateur-rices ont accompli un travail exemplaire afin que la journée se passe de manière aussi conviviale que possible en ligne, assurant ainsi des échanges très enrichissants entre les participant-es.

ÉCHOS MÉDIATIQUES

Les échos de vacarme : Suisse allemand : mon dialecte bien-aimé Le 1er novembre

Le Professeur François Grin est intervenu, le 1er novembre, dans l’émission « Les échos de vacarme: Suisse allemand: mon dialecte bien-aimé », diffusée sur RTS La Première. Dialectes, patois, accents varient selon les régions du monde, mais la Suisse a érigé un de ses dialectes au rang de langue, dʹidentité, de patrimoine. Depuis les années 70, le Hochdeutsch, lʹallemand écrit, est en effet en perte de vitesse par rapport au Schwyzerdütsch, la langue orale propre à la Suisse alémanique. Pourquoi le suisse allemand est-il si populaire, notamment chez les jeunes? Les salles de théâtre, les antennes de radio, le parlement ou les cafés littéraires sont autant de lieux dʹaffrontement entre ces deux langues. Le dialecte finira-t-il par remplacer le "bon allemand" ?

La FTI distinguée parmi les enseignements phares de l’Université de Genève Le 18 novembre

COTE magazine a publié, le 18 novembre, un article bilingue (anglais-français) mettant en lumières 6 écoles suisses. La première page, dédiée à l’Unige, se concentre sur la FTI, « l’une des plus anciennes facultés de traduction et d’interprétation au monde. » L’article souligne la diversité des débouchés de nos diplômes, notamment dans le milieu de la coopération internationale. Il remarque également que nos formations mettent en avant le mérite et le travail - des valeurs pérennes s’il en est !

La Faculté de traduction et d’interprétation a su évoluer avec les nouvelles technologies Le 19 novembre

Publié le 19 novembre dans Le Monde Campus, l’article «  Petite révolution dans les métiers de la traduction » présente la FTI et ses divers programmes d’enseignement de manière complète et détaillée, en mettant plus particulièrement l’accent sur l’importance croissante des outils technologiques, surtout pour les métiers de la traduction.