enseignements

Former les interprètes… ça s’apprend !

La FTI est connue dans le monde entier pour être un pôle d’excellence en formation des interprètes de conférence. Depuis 2006, elle propose en outre un cursus pour formateurs et formatrices d’interprètes : il s’agit d’un Master of Advanced Studies (MAS) unique en son genre. Suite à la réforme des contenus et au développement de la nouvelle plateforme d’apprentissage TR@IN en 2016, la première volée d’étudiantes est venue à Genève début septembre pour passer les examens finaux. Elles les ont toutes réussis et ont obtenu leur MAS.

kilian-students-oct2019.jpg

Le Professeur Kilian Seeber, la Professeure Lucía Ruiz Rosendo, et Mmes Carmen Delgado et Manuela Motta avec les étudiantes du MAS

Échanges académiques avec la Chine

Afin de renforcer la collaboration entre la FTI et les universités chinoises qui forment des interprètes de conférence, le Département d’interprétation a organisé cet été un séminaire sur mesure pour 15 formatrices de l’Université de Guangdong, l’une des trois universités chinoises signataires du Memorandum of Understanding (MoU) passé avec l’ONU.

kilian-china.jpg

Le Professeur Kilian Seeber et les participantes au séminaire de formation des interprètes

Formation continue

Dans le cadre de la formation continue universitaire, la FTI dispense des cours en traductologie, méthodologie de la traduction, traduction (économique, juridique, technique, littéraire), rédaction, rédaction technique, traduction assistée par ordinateur, terminologie et interprétation. Ces formations s’adressent aux professionnels souhaitant perfectionner leur pratique ou approfondir leurs connaissances dans des domaines précis.
Vous trouverez ici le programme.

  • 21 et 22 novembre – La traduction de textes scientifiques et techniques

    Cette formation vise à :
    • Acquérir la capacité de procéder à une analyse préalable du texte à traduire pour déterminer ses difficultés et les ressources à mobiliser ;
    • Savoir gérer les aspects non linguistiques des textes techniques et scientifiques ;
    • Rédiger dans une langue concise et précise, et maîtriser les effets rhétoriques propres au discours scientifique ;
    • Pouvoir envisager plusieurs méthodes de travail, adaptées aux divers types de textes.

 

Formations données à l'externe

Cours d’interprétation consécutive à Amman, Jordanie Du 8 au 11 juillet

La Professeure Lucía Ruiz Rosendo et Mme Rhona Amos ont donné, du 8 au 11 juillet, un cours d’interprétation consécutive à Amman, Jordanie, organisé conjointement par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Département d’interprétation de la FTI dans le cadre du projet AXS. Les participants étaient 15 interprètes du CICR de différents pays. L’enseignement portait sur les divers aspects techniques de l’interprétation consécutive, le rôle de l’interprète et les implications éthiques de son travail.

Atelier à la Faculté des langues de l’Université de Cordoba Les 25 et 26 juillet

Mme Marianne Starlander a dirigé l’atelier « ¡Hablemos! Taller sobre tecnologías de voz y traducción », les 25 et 26 juillet, à la Faculté des langues de l’Université de Cordoba, en Argentine, organisé par une ancienne collègue du Département de traitement informatique multilingue (TIM), Mme Paula Estrella. Une quinzaine de participants ont suivi les deux jours de l’atelier pour se former aux nouvelles technologies de la traduction et, plus précisément, à la reconnaissance vocale.

Formations en traduction automatique (TA) et/ou en post-édition

La Professeure Pierrette Bouillon, Mmes Sabrina Girletti et Lise Volkart ainsi que M. Tobias Wehrli du Département TIM ont dispensé, sur les neuf premiers mois de l’année, plusieurs formations externes en traduction automatique (TA) et/ou en post-édition :
 

  • post-édition pour les Services linguistiques de la Banque Migros, Migros et Sanitas, en collaboration avec l’entreprise TextShuttle ;
  • TA et post-édition pour traducteurs francophones auprès de l’ASTTI ;
  • TA et post-édition pour traducteurs francophones et italophones au Département fédéral de l'intérieur (DFI) de la Confédération ;
  • post-édition pour le Service linguistique de Swiss Life SA (cette collaboration se poursuit jusqu’à l’année prochaine, afin d’offrir au service un accompagnement complet pendant l’introduction de la traduction automatique) ;
  • TA et post-édition pour le Service linguistique de La Poste Suisse SA.