événements

Malgré les mesures d’assouplissement annoncées le 14 avril par le Conseil fédéral pour l’enseignement en présentiel dans les hautes écoles suisses, l’UNIGE a décidé de maintenir ses enseignements en ligne jusqu’à la fin du semestre de printemps 2021. Cette décision est motivée par la volonté d’assurer stabilité et visibilité dans une période marquée par l’incertitude, le fait que nombre d’étudiant-es ne sont pas à Genève, et les contraintes sanitaires (50 personnes au maximum et salles occupées au tiers de leur maximum) qui posent d’importants problèmes logistiques. La session d’examens de mai-juin se déroulera également principalement en ligne, à domicile ou dans les bâtiments universitaires. Cependant, une campagne de vaccination à grande échelle laisse espérer le retour à un enseignement en présentiel, composante essentielle de l’expérience académique, pour la rentrée de l’automne 2021.

Velleman masqué.jpg

PARTICIPATION À DES ÉVÉNEMENTS EXTERNES

Un discours hommage Le 13 janvier

M. David Jemielity a fait une intervention à la SFT (Société française des traducteurs) dans le cadre de la remise d'un prix à Mme Christine Durban pour services rendus à la profession. Mme Durban, traductrice libérale travaillant du français vers l’anglais, incarne la voix des professionnel-les de la traduction et de l’interprétation dans le monde de l’entreprise et de l’enseignement. Elle voue sa carrière à défendre la spécialisation des traducteurs/trices et à dispenser des conseils pratiques pour apprendre à se vendre et pour devenir un-e professionnel-le chevronné-e.

Media for All 9 Du 27 au 29 janvier

Le Professeur Alexander Künzli a participé à la conférence Media for All, qui a eu lieu en ligne. Il y a présenté une intervention intitulée « You’ve got mail… ! Using email interviews to investigate professional subtitling practice ».

Conférence sur la santé et le langage Le 4 février

Le 4 février, l’Association française pour l’intelligence artificielle (AFIA), au travers de son collège Technologies du Langage Humain (TLH), a organisé avec l’Association pour le Traitement Automatique des Langues (ATALA) une journée virtuelle sur le thème « la santé et le langage ». Lors de cette conférence, intitulée TLH-Santé 2021, l’équipe du Département de traitement informatique multilingue a donné quatre présentations en lien avec le projet BabelDr. La Professeure Pierrette Bouillon a commencé par exposer le projet, puis Mme Magali Norré, Mme Johanna Gerlach et M. Hervé Spechbach se sont joints à elle pour une intervention intitulée « BabelDr : un système de traduction médicale avec des pictogrammes pour les patients allophones aux urgences et dans un secteur de dépistage COVID-19  ». Ensuite, la Professeure Bouillon et M. Spechbach se sont associés à M. Bastien David pour présenter « Vers une communication médicale adaptée aux personnes sourdes en période de confinement  ». Enfin, la Professeure Bouillon, Mmes Lucía Ormaechea Grijalba et Johanna Gerlach, ainsi que MM. Benjamin Lecouteux, Didier Schwab et Hervé Spechbach ont expliqué en détail la « Reconnaissance vocale du discours spontané pour le domaine médical ».

Considérations économiques de l’enseignement des langues Le 24 mars

Le 24 mars, le Professeur François Grin est intervenu à l’Institut universitaire de formation des enseignants (IUFE), dans le cadre du cours de didactique des langues étrangères, avec une présentation sur « L’évaluation de la valeur économique des compétences en langues secondes ou étrangères ». Sur invitation des professeur-es responsables de ce cours, le Professeur Grin donne chaque année une conférence à l'IUFE sur un aspect économique donné de l'enseignement des langues. L’objectif est de sensibiliser les futur-es enseignant-es à certaines implications importantes de leur activité qui, sinon, ne seraient pas abordées dans leur formation.

Participation au colloque AFFUMT2021 Les 8 et 9 avril

Les 8 et 9 avril, l’Association Française des Formations Universitaires aux Métiers de la Traduction a organisé son premier colloque international, « Former aux métiers de la traduction aujourd'hui et demain ». La FTI y était bien représentée, avec trois interventions.

Mme Safa Zouaoui et M. Jonathan Mutal ont présenté « A tool for correcting recurring errors in training translation into Arabic », co-écrit avec la Professeure Sonia Halimi.

Une ancienne étudiante de la FTI, Mme Sandra Casas, a partagé les résultats de son mémoire de Ma en traduction mention traduction et technologies sur l'intégration de la post-édition dans un cours de traduction et révision.

Enfin, Mmes Lise Volkart et Sabrina Girletti ont fait une intervention intitulée « Advanced machine translation post-editing training for in-house professional translators », co-écrite avec la Professeure Pierrette Bouillon, sur la méthodologie utilisée pour former des professionnel-les à la post-édition.

AFFUMT2020.jpg

ÉCHOS MÉDIATIQUES

Le gaélique entre à la Cour européenne pour un chien Le 19 janvier

Le 19 janvier, le Professeur François Grin a publié dans 24 Heures « Le gaélique entre à la Cour européenne pour un chien », un article de presse dans lequel il revient sur l’importance du multilinguisme pour le respect des identités culturelles mais aussi sur la difficulté de le mettre en œuvre, en particulier dans une Union européenne à 24 langues officielles.

Écriture inclusive, nuisible ou nécessaire ? Le 1er mars

Le 1er mars, le Professeur François Grin a été invité à s’exprimer lors du grand débat de Forum, une émission d’actualité de la RTS La Première. Les discussions, qui incluaient également Mme Saskia Von Fliedner, avocate et membre des Vert-es vaudois-es, Mme Muriel Imbach, metteuse en scène, et M. Murat Alder, avocat et député PLR genevois, ont été très animées sur ce sujet qui reste controversé.