Journal d’une époque (1968)Lire

« J’écris le temps que j’ai vécu de 1926 à 1946, des premiers tressaillements annonciateurs de l’avènement d’Hitler jusqu’aux lendemains de sa mort dans l’incendie de Berlin. »

Autres éditions de ce livre

Couvrant la période 1926-1946, cet ouvrage rassemble Le Paysan du Danube, le Journal d’un intellectuel en chômage, le Journal d’Allemagne et le Journal des deux mondes. Il s’agit d’une édition nouvelle et non d’une simple réédition, fruit d’un partenariat avec les Éditions Gallimard, qui avaient déjà publié ou réédité six ouvrages de Denis de Rougemont depuis l’entre-deux-guerres. Textes inédits, ajouts de textes parus entre-temps en revues, suppressions, modifications… : les changements par rapport aux éditions originales, relativement substantiels, font du Journal d’une époque une œuvre à part entière. Parmi les inédits, on signalera un texte « Sur l’automne 1932 », où l’écrivain fait état de ses activités à Paris au sein des mouvements personnalistes, notamment la rédaction, par divers représentants de ces mouvements, d’un « Cahier de revendications » publié sous la direction de Denis de Rougemont par la NRF. Un autre texte, intitulé « Vers la guerre » (1938-1939), raconte comment l’écrivain termine et publie le Journal d’Allemagne, puis se lance dans le projet d’écrire L’Amour et l’Occident, et accepte de composer pour l’Exposition nationale de Zurich de 1939 un oratorio sur Nicolas de Flue, mis en musique par Arthur Honegger.

Bibliographie indicative

  • Bruno Ackermann, « Le Journal non intime », Denis de Rougemont. Une biographie intellectuelle, Genève, Labor et Fides, 1996, p. 867-1112.

Médias (sons et vidéos)