Historique égalité

Editions précédentes

Futur en tous genres

 

La Journée Futur en tous genres s'intéresse à l'avenir professionnels  et aux perspectives qui s'offrent aujourd'hui aux filles et aux garçons. Les élèves scolarisé-e-s en 7P Harmos sont invités à découvrir de nombreux domaines professionnels et des parcours de vie inédits. Futur en tous genres leur permet de découvrir de nouveaux horizons, de réfléchir au choix d'une carrière professionnelle et des perspectives de vie sans a priori ou idée préconçue.

Dans ce cadre, l'UNIGE a le plaisir de proposer un programme "découvertes" aux enfants des collaborateurs et collaboratrices. Les enfants sont invités, le temps d'une matinée, à participer à des ateliers ludiques et originaux dans différents groupes de recherche de l'institution ainsi qu'à un atelier de sensibilisation aux questions de l'égalité avec le service.

édition 2016 et 2017

Pendant cette activité, les enfants sont invités à poser des questions aux quatre invité-e-s afin de deviner qui est qui. A leur disposition, il y aura des petits cartons avec des noms de métiers, des qualités, des activités extra professionnelles et des caractéristiques.

La personne qui cadre cette activité peut être amenée à faire réfléchir les enfants sur les biais de genre présents dans les questions. Les enfants devront ensuite se saisir des cartons pour les accrocher sur les panneaux se trouvant à côté de l’invité-e auquel correspond la caractéristique.

Attention à la répartition du temps de parole entre filles et garçons.

Déroulement de l’activité :

  1. Les enfants doivent disposer, en groupe et en silence les cartons comportant les noms des professions devant les invité-e-s. Ensuite, les autres enfants sont invités, toujours en silence, à déplacer les cartons s’ils le souhaitent.  Durant ce temps, les intervenant-e-s ne doivent pas donner d’information sur eux ou elles dans le but de laisser les enfants se baser sur les apparences.  (7’)
  2. Dans un deuxième temps, les enfants posent des questions aux intervenant-e-s pour déplacer les cartons afin de les mettre à la bonne place. Attention : éviter les questions trop directes… Les intervenant-e-s doivent donner des indices sur qui ils-elles sont sans se dévoiler complètement.  (10’)
  3. Les intervenant-e-s se présentent et corrigent au besoin la position des cartons. (3’)
  4. Finalement, l’équipe d’animation  discutent des raisons qui ont poussé les enfants à poser les cartons ci ou là et déconstruisent avec eux les questions qu’ils et elles ont posé, en écho avec les intervenant-e-s qui interviennent pour contredire les stéréotypes possibles grâce à leur parcours. (10’)

édition 2015

Le Service égalité participe activement à la journée Futur en tous genres en animant un atelier pour deux groupes d’une trentaine d’enfants. Au menu de cette année : le rôle des modèles, des références et personnalités qui dynamisent les enfants dans leur choix de vie professionnelle. Le Service égalité a invité une footballeuse d’élite, un homme travaillant dans la petite enfance, un danseur de claquettes professionnel et la vice-rectrice de l’Université. Les enfants ont participé à des jeux, mixtes et non-mixtes, autour de la découverte de ces personnages exerçants des métiers ne correspondant pas forcément à leur rôle traditionnel de genre.

panneau 3_2014.JPGpanneau 4_2014.JPGpanneau 2_2014.JPGpanneau 1_2014.JPG

édition 2014

StéréoQuoi? La matinée du jeudi 13 novembre

Les enfants avaient au programme de leur matinée deux ateliers dont celui sur le thème de l'égalité de traitement entre les femmes et les hommes dans la vie professionnelle.

Le premier groupe d'enfants sont allés avec leurs accompagnantes visiter l’exposition " filles, garçons. ça change quoi?" au théâtre du Grütli. Exposition mise en place dands le cadre de la Quinzaine de l'égalité >> Le Courrier 8 avril 2014.

Dans la deuxième partie de la matinée, l'atelier Stéréo Quoi? a permis aux enfants d'aller à la rencontres des personnes qui travaillent dans le bâtiment d'Uni Dufour.

STE_0457.JPGSTE_0462.JPGSTE_0503.JPGSTE_0440.JPG

édition 2013 

Photo1 de l'atelier 2013

Photo2 de l'atelier 2013

Photo4 de l'atelier 2013

Photo3 de l'atelier 2013

StéréoQUOI? La matinée de jeudi 14 novembre 2013

Les groupes d'enfants et leurs accompagnatrices ont circulé-e-s dans le bâtiment d'Uni Dufour. Comme dans une chasse aux trésors, les équipes sont parties à la rencontre de certains bureaux,de personnes qui travaillent dans l'institution. La mission était de poser des questions sur la carrière et les taches principales de la profession exercée. Les enfants ont reçu de multiples informations concernant l'institution et la répartition du travail entre les hommes et les femmes. Un petit livre leur a été offert à la suite de l'atelier. 

 FeTG_2013_3.jpg

édition 2012

StéréoQuoi ? 14 novembre 2012

Cet atelier égalité emmena les enfants à la découverte des mystères des stéréotypes ainsi que des métiers de l’Université. Ces rencontres vont permettre aux élèves d’affiner leur perception et de mieux comprendre les mécanismes inconscients qui régissent souvent les choix, les façons de se penser ou de penser les autres. Un stéréotype ? Un cliché ? C’est qui ? C’est quoi ?

Nous avons invité les enfants, par groupe de six avec un adulte de l'équipe du Bureau de l'égalité, à se déplacer dans le bâtiment d’Uni Dufour à la rencontre de personnes qui travaillent et d’un ou une inconnue des couloirs. A chaque halte, ils devaient deviner une chose particulière du métier et répondre à une énigme qui leur permettait de reconstituer le mot qui faisait la synthèse de l’atelier. Les accompagnateurs et accompagnatrices des groupes d’enfants étaient là pour guider les entretiens et faire que chaque groupe revienne à temps dans la salle pour la synthèse finale énoncée par Brigitte Mantilleri, déléguée à l’égalité.

Futur en tout genre 2012

édition 2011

Atelier « Héros / héroïne : stéréotypes en tous genres »

Conçu en collaboration avec le Service cantonal de l'égalité, cet atelier a été proposé le matin à environ 80 enfants des collaboratrices et collaborateurs de l'UNIGE et l'après-midi à une quarantaine de filles de 7P inscrites par le Département de l'Instruction Publique.

Qu’y a-t-il de commun entre Batman, Master Beyblade, Kung-fu Panda ou Harry Potter ? Ces héros délivrent aux enfants des messages sur leur future place dans la société. Les filles doivent être jolies, attirantes, sages et à l’écoute d’autrui. Les garçons doivent être forts et virils, et sûrs d’eux-mêmes. Ces attributions influencent notamment les choix professionnels. En effet, à la fin de leur scolarité, 11% des filles souhaitent s’orienter vers des métiers dits « masculins » comme avocat, médecin, informaticien. Pourtant à l’âge adulte, seulement 5% de femmes occupent un tel poste. A l’inverse, seuls 5% des garçons désirent travailler dans un emploi connoté « féminin », tels que coiffeuse ou assistante sociale. Cet atelier créé et animé par le Bureau de l’égalité amène, de façon ludique, les enfants à percevoir ces mécanismes.

 

Photos de l'événement

édition 2010

Edition 2010, enfants en atelier

Ex- "Journée des filles", cet événement amena les enfants de 5e année à découvrir les métiers liés à une formation universitaire et à l’institution. Le Bureau de l'Egalité a proposé un atelier intitulé "De Catwoman à vétérinaire". Cet atelier amenait à faire réfléchir les enfants sur le panel de possibilités des tâches et responsabilités différenciées pour les hommes et les femmes entre la maison et le travail.

Photos de l'événement

Journée des filles 2009

"Atelier Eve et Adam dans les médias" animé par Eva Saro

Le temps de l’atelier, Eva Saro, spécialiste de l’image et des médias, s’intéresse au sexisme des images publicitaires et interroge les enfants sur les enjeux de cette réalité visuelle au travers d’un décryptage ludique.

 

Eva Saro-2
Eva saro-3
Eva saro-4

Journée des filles 2008

L’atelier portait sur la répartition des tâches ménagères dans les couples et les familles, ainsi que sur la proportion de travail des femmes et des hommes suivant les secteurs d’activités. Les statistiques 2007 de l’OFS étaient à la base de cet « atelier devinette » qui a bien plu aux enfants.

A votre avis, combien d'heures votre Maman passe-t-elle à faire le ménage? le repassage? à faire les courses?... et votre Papa ?

Réponse : En moyenne, en Suisse, les hommes font environ 24 heures de tâches domestiques et éducatives par semaine, pour 57 heures pour les femmes.

Journée des filles 2008

 

Vous souhaitez recevoir les informations sur les actions égalité UNIGE, une newsletter est publiée régulièrement, vous pouvez également être dans la mailing des news et événements de l'égalité UNIGE.

>> Il vous suffit de cliquer ici !