Revues du ciné-club

Guerre d'Espagne: regards croisés

Soldados de Salamina

Guerre d'Espagne: regards croisés

La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2019

Édito: Un conflit entre Histoire et légende

Ceux qui ont vu L’homme qui tua Liberty Valance de John Ford (1962) se souviennent certainement de la réplique d’un des personnages, le journaliste à qui on demande à la fin du film de raconter à nouveau un duel devenu légendaire, mais cette fois tel qu’il s’est réellement passé: «Quand les faits se sont transformés en légende, publiez la légende.» Sur cette phrase qui a suscité maints commentaires, l’auteur de ces lignes partage l’avis de Jacques Lourcelles, pour qui la réplique du journaliste «ne résume en aucun cas le point de vue de Ford sur la question: lui-même dans son film montre à la fois les faits bruts et la légende, le total des deux constituant à ses yeux la complexe, ambigüe et presque insaisissable vérité, que seuls les poètes et les artistes peuvent appréhender.»

En laissant de côté la pure légende pour s’aventurer sur le terrain de l’Histoire, le Ciné-club vous propose d’essayer de saisir cette vérité complexe et ambigüe, dans la mesure où le cinéma de fiction peut la restituer au spectateur. Car en dépassant, et parfois en rejetant la propagande politique, certains longs-métrages prennent de la distance par rapport à la Guerre civile et ses conséquences (ce qui n’implique pas nécessairement que leurs auteurs ne se soient pas engagés à titre personnel ou n’aient pas eu d’idées à faire valoir).

Si on souhaite confronter les différents points de vue, il faut prendre en compte l’ensemble de la vaste production cinématographique évoquant la guerre et la dictature qui a suivi. Cela permet de constater à quel point les représentations du conflit ont varié en fonction du temps et du lieu, et aussi de découvrir comment le cinéma a contribué à la création d’une légende ou d’un mythe de la Guerre d’Espagne, puis à sa remise en cause, et peut-être à sa réactualisation dans les films plus récents qui traitent du conflit.

Car si dans les deux camps on a d’abord voulu voir dans le cinéma un outil efficace pour défendre une cause politique et mobiliser les masses contre l’adversaire, les réalisateurs ont par la suite retrouvé une certaine autonomie et laissé plus de place à l’art, en délaissant la propagande et en adoptant vis-à-vis des idéologies une attitude plus critique, dans laquelle on peut parfois discerner un appel à la réconciliation. Est-ce cette attitude qui prévaut de nos jours dans la façon d’aborder la Guerre d’Espagne au cinéma, ou peut-on déceler une résurgence des films militants? Si on admet que le cinéma reflète l’évolution de la société, la question n’est sans doute pas dénuée d’intérêt.

Sommaire

  • Francisco Marzoa, Édito: Un conflit entre Histoire et légende, p.1
  • Sébastien Farré, Images soviétiques durant la Guerre civile espagnole, pp.3-7
  • Francisco Marzoa, Une vie dans l’ombre de Llorenç Llobet Gràcia, pp.8-11
  • Jean-Michel Bozetto-Fernandez, Art, propagande et malentendu, pp.13-19
  • Jean-Michel Bozetto-Fernandez, Chronique inachevée et choisie, pp.20-27
  • Almudena Jiménez Virosta, L’esprit de la ruche, où est-il, en qui s’incarne-t-il?, pp.28-31
  • Almudena Jiménez Virosta, Cría cuervos, y te sacarán los ojos, pp.32-37
  • Jean-Michel Bozetto-Fernandez, La Guerre d’Espagne dans tous ses états, pp.38-44

La revue au format papier

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi (Guerre d'Espagne – avril 2019) et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro «Guerre d'Espagne: regards croisés», avril 2019 de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Guerre d'Espagne: regards croisés. Avril 2019 (1).

Pour citer un article de la Revue

Jiménez Virosta, Almudena. (2019). L’esprit de la ruche, où est-il, en qui s’incarne-t-il?. La Revue du Ciné-club universitaire: Guerre d'Espagne: regards croisés., avril 2019 (2), 28-31

Production

Ciné-club universitaire

cineclub(at)unige.ch

022 379 77 24

Array
(
    [0] => stdClass Object
        (
            [meta] => stdClass Object
                (
                    [id_group] => 12249
                    [nb] => 1
                    [group_name] => Guerre d'Espagne: regards croisés
                    [group_url] => guerre-d-espagne
                    [group_sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2019
                    [gestionnaires] => Array
                        (
                            [0] => stdClass Object
                                (
                                    [id_personne] => 8514
                                    [nom] => Ciné-club universitaire
                                    [prenom] => 
                                    [email] => cineclub@unige.ch
                                    [tel] => 022 379 77 24
                                    [url] => 
                                    [id_gestion] => 5
                                    [libelle] => Production
                                    [privacy] => 0
                                )

                        )

                    [periode_span_debut] => 2019-04-01 00:00:00
                    [periode_span_fin] => 2019-04-01 00:00:00
                    [group_tags_matiere] => Array
                        (
                            [0] => cinéma
                        )

                    [key_flagship] => 0
                    [id_flagship] => 12249
                    [date] => stdClass Object
                        (
                            [periodes_effectives] => 1
                        )

                )

            [group] => Array
                (
                    [0] => stdClass Object
                        (
                            [error] => 
                            [id_prestation] => 12249
                            [id_originale] => 
                            [titre] => Guerre d'Espagne: regards croisés
                            [titre_url] => guerre-d-espagne
                            [sous_titre] => La Revue du Ciné-club universitaire, avril 2019
                            [periode_span_debut] => 2019-04-01 00:00:00
                            [periode_span_fin] => 2019-04-01 00:00:00
                            [periode_nb] => 1
                            [periode_popularity_id] => 71859
                            [periode_popularity_percent] => 1
                            [periode_popularity] => 2019-04-01 00:00:00
                            [chapo] => 
                            [corps] => 

Édito: Un conflit entre Histoire et légende

Ceux qui ont vu L’homme qui tua Liberty Valance de John Ford (1962) se souviennent certainement de la réplique d’un des personnages, le journaliste à qui on demande à la fin du film de raconter à nouveau un duel devenu légendaire, mais cette fois tel qu’il s’est réellement passé: «Quand les faits se sont transformés en légende, publiez la légende.» Sur cette phrase qui a suscité maints commentaires, l’auteur de ces lignes partage l’avis de Jacques Lourcelles, pour qui la réplique du journaliste «ne résume en aucun cas le point de vue de Ford sur la question: lui-même dans son film montre à la fois les faits bruts et la légende, le total des deux constituant à ses yeux la complexe, ambigüe et presque insaisissable vérité, que seuls les poètes et les artistes peuvent appréhender.»

En laissant de côté la pure légende pour s’aventurer sur le terrain de l’Histoire, le Ciné-club vous propose d’essayer de saisir cette vérité complexe et ambigüe, dans la mesure où le cinéma de fiction peut la restituer au spectateur. Car en dépassant, et parfois en rejetant la propagande politique, certains longs-métrages prennent de la distance par rapport à la Guerre civile et ses conséquences (ce qui n’implique pas nécessairement que leurs auteurs ne se soient pas engagés à titre personnel ou n’aient pas eu d’idées à faire valoir).

Si on souhaite confronter les différents points de vue, il faut prendre en compte l’ensemble de la vaste production cinématographique évoquant la guerre et la dictature qui a suivi. Cela permet de constater à quel point les représentations du conflit ont varié en fonction du temps et du lieu, et aussi de découvrir comment le cinéma a contribué à la création d’une légende ou d’un mythe de la Guerre d’Espagne, puis à sa remise en cause, et peut-être à sa réactualisation dans les films plus récents qui traitent du conflit.

Car si dans les deux camps on a d’abord voulu voir dans le cinéma un outil efficace pour défendre une cause politique et mobiliser les masses contre l’adversaire, les réalisateurs ont par la suite retrouvé une certaine autonomie et laissé plus de place à l’art, en délaissant la propagande et en adoptant vis-à-vis des idéologies une attitude plus critique, dans laquelle on peut parfois discerner un appel à la réconciliation. Est-ce cette attitude qui prévaut de nos jours dans la façon d’aborder la Guerre d’Espagne au cinéma, ou peut-on déceler une résurgence des films militants? Si on admet que le cinéma reflète l’évolution de la société, la question n’est sans doute pas dénuée d’intérêt.

Sommaire

  • Francisco Marzoa, Édito: Un conflit entre Histoire et légende, p.1
  • Sébastien Farré, Images soviétiques durant la Guerre civile espagnole, pp.3-7
  • Francisco Marzoa, Une vie dans l’ombre de Llorenç Llobet Gràcia, pp.8-11
  • Jean-Michel Bozetto-Fernandez, Art, propagande et malentendu, pp.13-19
  • Jean-Michel Bozetto-Fernandez, Chronique inachevée et choisie, pp.20-27
  • Almudena Jiménez Virosta, L’esprit de la ruche, où est-il, en qui s’incarne-t-il?, pp.28-31
  • Almudena Jiménez Virosta, Cría cuervos, y te sacarán los ojos, pp.32-37
  • Jean-Michel Bozetto-Fernandez, La Guerre d’Espagne dans tous ses états, pp.38-44
[remarque] =>

La revue au format papier

Pour recevoir, gratuitement et par courrier postal, un exemplaire de la Revue, merci d'écrire à cineclub(at)unige.ch en précisant le numéro choisi (Guerre d'Espagne – avril 2019) et l'adresse postale de livraison.

La revue au format numérique

Pour télécharger ce numéro «Guerre d'Espagne: regards croisés», avril 2019 de la Revue, suivre ce lien.

Pour citer la Revue

La Revue du Ciné-club universitaire: Guerre d'Espagne: regards croisés. Avril 2019 (1).

Pour citer un article de la Revue

Jiménez Virosta, Almudena. (2019). L’esprit de la ruche, où est-il, en qui s’incarne-t-il?. La Revue du Ciné-club universitaire: Guerre d'Espagne: regards croisés., avril 2019 (2), 28-31

[annule] => 0 [date_nb] => 1 [inscr_date_debut] => [inscr_date_fin] => [participant_min] => 0 [participant_max] => 0 [participant_cardinalite] => 1 [id_regle] => [participant_current] => 0 [difficulte_rang] => [difficulte] => [tag_structure] => document [tag_matiere] => cinéma [dates] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_periode] => 71859 [date_debut] => 2019-04-01 00:00:00 [date_fin] => 2019-04-01 00:00:00 [id_periode_libelle] => [periode_ponderation] => [periode_libelle] => [lieu_id] => [lieu_libelle] => [lieu_rue] => [lieu_num] => [lieu_localite] => [lieu_npa] => [lieu_x] => [lieu_y] => [lieu_acces] => ) ) [gestionnaires] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) [prix] => Array ( ) [liens] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_lien] => 27 [position] => [libelle] => La Revue du Ciné-club universitaire: Guerre d'Espagne: regards croisés. Avril 2019 [url] => //www.unige.ch/dife/index.php/download_file/10129/ [embed_status] => 0 [embed] => ) ) [class_of_managers] => Array ( [5] => stdClass Object ( [libelle] => Production [members] => Array ( [0] => stdClass Object ( [id_personne] => 8514 [nom] => Ciné-club universitaire [prenom] => [email] => cineclub@unige.ch [tel] => 022 379 77 24 [url] => [id_gestion] => 5 [libelle] => Production [privacy] => 0 ) ) ) ) ) ) ) )