Journée Profession d'avocat en 2022: Quo Vadis? 2022

La profession d’avocat-e fait actuellement face à des mutations qui obligent les avocat-es à repenser leur façon de travailler. Lors de cette journée, des spécialistes présenteront les enjeux de cette évolution basés sur les derniers développements juridiques, dans une approche pratique.

Informations

Période

27 juin 2022
13h30-18h00

Langue

Français

Format

En présence – basculement en ligne en cas de nécessité

Renseignements

Lieu

Genève

Inscriptions

Délai d'inscription

23 juin 2022

Finance d'inscription:

  • CHF 100.- pour les avocat-es-stagiaires et les étudiant-es
  • CHF 150.- pour les autres participant-es

Contribution aux ODD

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable

Objectifs

  • Repenser la profession d'avocat-e au vu de l'évolution des techniques digitales, de celle de la législation, de la jurisprudence ou encore de la concurence d'autres professions de services
  • Présenter divers enjeux de cette évolution, de la fiscalité à l’automatisation du travail, en passant par le règlement des conflits d’intérêts et l’impact de la jurisprudence récente sur la pratique du métier
  • En analyser les derniers développements juridiques dans une approche pratique 

Public

Avocat-e, magistrat-e, avocat-e-stagiaire, juriste

Programme

  • 13h30 Accueil

 

  • 13h45 Ouverture

    • Benoît Chappuis et Stéphane Grodecki, organisateurs

 

  • 13h50 Mots d’introduction

    • Bénédict Foëx, professeur à l’Université de Genève, doyen de la Faculté de droit

 

  • 14h00 La rémunération de l’avocat-e : à quand un changement de paradigme ?

    • Benoît Chappuis, professeur à l’Université de Genève, professeur honoraire à l’Université de Fribourg, avocat

 

  • 14h30 Smart contract for lawyers : la programmation de clauses contractuelles sur la blockchain

    • Amélie Favreau, maître de conférences HDR, Université Grenoble Alpes, CRJCUERPI, co-directrice de la FR Innovacs

 

  • 15h00 La responsabilité de l’avocat en cas d’usage d’intelligence artificielle

    • Christine Chappuis, professeure à l’Université de Genève

 

  • 15h30 Questions

 

  • 15h45 Pause

 

  • 16h15 Carrières des avocates et des avocats : constats et mécanismes des inégalités

    • Eléonore Lepinard, professeure associée en sciences sociales, Université de Lausanne
    • Isabel Boni Le Goff, maîtresse de conférence en sociologie, Université Paris 8 Saint-Denis

 

  • 16h45 La place des tiers dans la procédure administrative dirigée contre l’avocat-e

    • Stéphane Grodecki, docteur en droit, chargé de cours à l’Université de Genève, avocat

 

  • 17h15 Chronique de jurisprudence récente en matière de profession d’avocat-e

    • Jérôme Gurtner, docteur en droit, greffier au Tribunal administratif fédéral

 

  • 17h45 Questions

 

  • 18h00 Fin de la manifestation

Direction

Prof. Benoît CHAPPUIS, École d'avocature (ECAV) et Dr Stéphane GRODECKI, Faculté de droit, Université de Genève

Coordination

Antonietta PITARDI, Université de Genève
Comme lors des trois première éditions de cette demi-journée de formation dédiée à la profession d’avocat-e, le département de droit public de la Faculté de droit de l’Université de Genève a réuni plusieurs spécialistes pour traiter de questions choisies auxquelles les avocat-es doivent actuellement faire face : le mode de rémunération, la programmation de clauses contractuelles ou encore les problématiques de l’égalité dans la profession d’avocat-e. Les exposés des oratrices et des orateurs seront non seulement fondés sur l’analyse des derniers développements juridiques, mais tendront surtout à donner aux participant-es une approche pratique des questions abordées.

Nombre de participant-es

Le nombre de participant-es est adapté à la pédagogie choisie.

Horaires d'enseignement

13h30-18h00

Contribution aux ODD

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.