CAS Colposcopie et pathologie cervico-vaginale et vulvaire 2021

Ce CAS permet l’acquisition d’une aptitude au diagnostic et traitement des différentes pathologies du tractus génital bas. Cette formation permet également d’approfondir la connaissance des risques évolutifs des différentes lésions précancéreuses génitales basses.

Informations

Période

octobre 2021 - mars 2022
10 Crédits ECTS
16 Heures enseignement en présence
138 Heures enseignement en ligne

Langue

Français

Format

En présence et à distance

Renseignements

Sahra VELIU
+41 (0)22 372 54 67
sahra.veliu(at)unige.ch

Lieu

Genève, Lausanne

Inscriptions

Délai d'inscription

3 septembre 2021

Finance d'inscription:

CHF 3 000.-

Objectifs

  • Acquérir des connaissances sur les lésions précancéreuses et cancéreuses du col utérin
  • Analyser les images colposcopiques du normal au cancer
  • Développer des compétences dans le traitement des lésions précancéreuses

Public

Gynécologue obstétricien-ne en formation, gynécologue obstétricien-ne formé-e (FMH) libéral-e et hospitalier-ère et autre spécialiste intéressé-e à la pathologie cervico-vaginale

Compétences visées

  • Maîtriser les indications de la colposcopie
  • Mener un examen colposcopique de manière autonome et évaluer les lésions précancéreuses et cancéreuses
  • Reconnaître les différentes pathologies vaginales et vulvaires
  • Prendre des décisions thérapeutiques en fonction des situations cliniques, maîtriser les indications et les méthodes thérapeutiques et être à même de répondre aux questions fréquemment posées par les patientes 

Programme

9 modules: HPV, cancer du col et vaccination • Dépistage et indications à la colposcopie • Cyto/Histo/pathologie pratique • Colposcopie et images colposcopiques • Traitement des dysplasies cervicales, du cancer du col utérin et du cancer du vagin • Pathologies vulvaires et traitement • Stage de colposcopie en consultation • Stage colposcopie et techniques chirurgicales • Stage en laboratoire d'anatomo-pathologie

Direction

Prof. Patrick PETIGNAT, Faculté de médecine, Université de Genève et Prof. Patrice MATHEVET, Université de Lausanne

Coordination

Dre Manuela UNDURRAGA, Hôpitaux universitaires de Genève et Dre Martine JACOT-GUILLARMOD, Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV)

Diplôme délivré conjointement par

Université de Genève, Université de Lausanne

Partenariat

Groupement romand de la société suisse de gynécologie et obstétrique

Accréditation

L'Académie de formation continue de la SSGO attribue 80 crédits à ce certificat.

Description

  • Pathologie infectieuse non virale et virale du tractus génital bas 
  • Epidémiologie HPV naturelle du cancer invasif du col utérin; outils diagnostiques de l'infection HPV
  • Transmission HPV
  • La vaccination prophylactique : modalité, bénéfices et effets secondaires
  • La vaccination thérapeutique: résultats actuels et perspectives
  • Pathologie cervicale, vaginale et vulvaire chez la patiente avec immunosuppression
  • Prise en charge des pathologies du tractus génital bas pendant la grossesse

Description

  • Organisation d’un dépistage cytologique (programme et dépistage opportuniste); performance des différents types de cytologie; recommandations nationales et internationales; dépistage du cancer du col à l’ère vaccinale
  • Dépistage par HPV test et auto-prélèvement (résultats des RCTs)
  • Classifications cytologiques et histologiques des lésions du col, du vagin et de la vulve
  • Conduite à tenir devant un frottis ASCUS, LSIL,HSIL, AGC ou évocateur d’une lésion glandulaire
  • Conduite à tenir devant une histologie confirmant un CIN1, CIN2, CIN3, cancer in situ ou cancer invasif
  • Information aux patientes, comment répondre aux questions des patientes

Description

  • Techniques de prélèvements et préparation du matériel pour l’examen au laboratoire
  • Aspects cyto-histologiques du tractus génital bas normal et pathologies bénignes
  • Aspects cyto-histologiques des dysplasies malpighiennes, micro-invasion et cancers invasifs
  • Aspects cyto-histologiques des lésions glandulaires bénignes, précancéreuses et cancéreuses

Description

  • La colposcopie: généralités, matériel,technique; performance diagnostique
  • Indications de la colposcopie et examens complémentaires
  • Le col normal et la zone de transformation en colposcopie; les colposcopies particulières (grossesse, ménopause, adolescence)
  • Les critères de gravité en pathologie cervico-vaginale; aspects colposcopiques des dysplasies, du carcinome in situ et invasif

Description

  • Traitement destructeur (laser, cryothérapie, coagulation, acide trichloracétique…) et d’exérèse (conisation bistouri froid, résection à l’anse diathermique…) des lésions cervicales; consentements éclairés en vue d’une intervention
  • Le suivi post-thérapeutique après traitement des dysplasies du col utérin
  • Traitements des cancers micro-invasifs et invasifs du col utérin et du vagin
  • Complications des traitements cervicaux, conséquences sur la fertilité et conséquences

Description

  • Anatomie de la vulve 
  • Pathologies vulvaires bénignes : diagnostic, traitement et suivi
  • Néoplasie Intraépithéliale Vulvaire (VIN) et pathologies vulvaires liées à l’HPV: épidémiologie, terminologie histologique, aspects cliniques et traitement
  • Cancer invasif de la vulve : diagnostic, traitement et suivi
  • Pathologies vulvaires néoplasiques rares: maladie de Paget, mélanome malin 

Evaluation

Contrôle théorique organisé à la fin de la deuxième semaine d’enseignement. Il y a deux épreuves : un QCM de 30 questions (1h30) et une interprétation de cas cliniques et de diapositives (présentation d’images en projection à interpréter et
diagnostiquer) (1h30). Une attestation de l’expérience pratique de dépistage et/ou colposcopie
de 30h. Enfin la rédaction d’un mémoire avec présentation orale du projet et écrite.

Remarque: la participation active et régulière aux enseignements
théoriques et pratiques (au minimum à 80% des cours) fait partie
intégrante des modalités d’évaluation. Les dérogations seront
exceptionnelles, et devront être justifiées et validées par le Comité
directeur. Une seule session d’examen est prévue chaque année.

Méthodes d'enseignement/modalités pédagogiques

Le CAS en colposcopie et pathologie cervico-vaginale et vulvaire comporte un enseignement théorique et pratique de 150 heures et un travail personnel de 150 heures comme suit:

  • Enseignement théorique (70h) Il comprend la présentation des données récentes de la littérature ainsi que des dernières évidences disponibles. Présentation de vignettes, cas cliniques et images colposcopiques. La majorité des cours théoriques se déroulent sous forme d'E-learning.
  • Expérience pratique (30h) Une expérience pratique de dépistage et/ou de colposcopie (au moins 50 dépistages et/ou colposcopies) permet de valider 30 heures. Cette expérience pratique peut soit être validée à l’admission par le Comité directeur soit être effectuée dans le cadre d’une formation complémentaire d’entente avec le Comité directeur.
  • Enseignement pratique et théorique (50h) Il comprend des consultations colposcopiques, le suivi des traitements en salle d’opération et l’interprétation de cytologie et histologie. Une partie se déroule également sous forme d'E-learning et formation à distance.

Un travail personnel de 150 heures : lecture d’articles, présentation de cas, travail de fin d’étude sous forme de mémoire.

Conditions d'admission

  • Diplôme de médecin suisse ou étranger
  • Pouvoir justifier d’une expérience pratique en dépistage d’au moins 30 heures ou pouvoir acquérir cette expérience en cours de formation 

Comité directeur

Directeurs

  • Prof. Patrick Petignat, Université de Genève
  • Prof. Patrice Mathevet, Université de Lausanne

Membres

  • MER, Dr Chahin Achtari, MER, Université de Lausanne
  • PD, Dre Leen Aerts, Université de Genève
  • Pr Francesco Bianchi-Demicheli, Université de Genève
  • PD-MERc, Dr Jean-Philippe Brouland, Université de Lausanne
  • MER-clin Dre Martine Jacot-Guillarmod, Université de Lausanne
  • Dr Manuela Undurraga, Université de Genève

Expert-es

  • Dre Delfyne Hastir, Université de Lausanne
  • Dr Ulrike Meyer-Hamme, Université de Genève
  • Dr Jean-Christophe Tille, Université de Genève
  • Dre Fernanda Herrera, Université de Lausanne
  • PD, Dr Pierre Vassilakos, Université de Genève et Geneva Foundation for Medical Research (GMFR)

Nombre de participant-es

Max. 25 participant-es

Détails sur la finance d'inscription

CHF 3'000.-

Un bulletin de versement est envoyé avec la lettre de confirmation d’admission au programme. Le paiement des frais d'inscription confirme la participation.

Horaires d'enseignement

Lundi au vendredi 9h-12h, 14h-18h

Enseignant-es universitaires, médecins et chercheurs/euses.

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.