2015

15.09.15 - Avec ou sans vaccin, un choix de société

0

La vaccination n’en est plus à un paradoxe près. Son application a permis le recul voire la disparition de maladies mortelles. Mais ce succès est toujours allé de pair avec une mise en question et des résistances sur son bien fondé et des risques qui lui sont associés. Ces thèmes seront au centre de la leçon d’ouverture de Claire-Anne Siegrist, directrice de la première chaire européenne de vaccinologie et nommée par l’Organisation mondiale de la santé en 2014 à la tête d’un groupe de recherche d’un vaccin contre Ebola. L’immunologue pédiatre s’appuiera sur trois exemples de maladies virales (poliomyélite, rougeole et Ebola) pour montrer comment la vaccination peine parfois à aller jusqu’au bout du processus. Faute de moyens financiers, de convictions ou de mobilisation, l’éradication d’une maladie peut être retardée ou remise en question, augmentant le risque de voir réapparaître des épidémies. La vaccination implique un choix de société, tiraillé entre liberté individuelle et intérêt collectif, estime Claire-Anne Siegrist. Et les impacts majeurs et durables de ce choix impliquent qu’il soit pris de manière éclairée.

Conférence organisée en partenariat avec la Ville de Genève

Pour en savoir plus sur la thématique de la prévention et des maladies infectieuses, deux autres conférences y sont consacrées cette année dans le cadre des Journées de microbiologie . Elles auront lieu le 16 et 17 septembre à 18h30 au Centre médical universitaire (CMU).


Leçon d'ouverture du semestre d'automne

Avec ou sans vaccin, un choix de société
Conférence de Claire-Anne Siegrist, professeure à la Faculté de médecine à l’UNIGE, cheffe du Centre de vaccinologie aux HUG, lauréate 2015 des Prix Culture et Société de la Ville de Genève

Mardi 15 septembre, 18h30
Uni Dufour, 24 rue Général Dufour, 1204 Genève
Salle U600


ENREGISTREMENT VIDÉO

3 août 2015
  2015