2020

Confiné-es: pour le meilleur et pour le pire

Event_CycleEconferences_Juin2020.jpg

CYCLE DE TROIS E-CONFÉRENCES

 
10 mars 2020, l’Italie ordonne le confinement généralisé. Ce mot se répand à travers la planète. Le 16 mars, c’est au tour de la Suisse. Nous voilà replié-es chez nous, pendu-es aux lèvres des expert-es et du corps médical.

Nous passerons environ trois mois confiné-es. Trois mois pendant lesquels nous quitterons l’espace public pour limiter la propagation du virus. Pendant ce temps commence un réel bouleversement de nos sociétés et de notre planète. Nous expérimentons l’isolement, le stress, le chômage, la mobilité réduite et douce. Bref, cette crise sanitaire nous secoue et engendre de multiples effets socio-économiques, environnementaux et psychologiques. Quelles leçons en tirer pour l’avenir ? Des scientifiques de l’UNIGE apporteront leur expertise à travers un cycle de trois conférences thématiques.


IMPACTS ÉCONOMIQUES ET INÉGALITÉS SOCIALES

Mardi 16 juin | 13h à 14h - En ligne

Intervenants:

Jean-Michel Bonvin, professeur à la Faculté de Sciences de la société

Giovanni Ferro-Luzzi, professeur à la Faculté d'économie et de management

Modératrice: Myret Zaki, journaliste économique

Comme partout ailleurs, le Coronavirus a déclenché une crise sanitaire dans notre pays en s’attaquant à toute la population sans discrimination, riches comme pauvres, exacerbant au passage les inégalités sociales. Face à cette crise économique, peu comparable à d'autres, le plan de soutien et de relance de la Suisse sera-t-il suffisant pour minimiser l’impact de la récession ? Notre système de sécurité sociale permettra-t-il aux plus défavorisés de s’en sortir ? Qu’adviendra-t-il de la jeune génération ? Tels sont les thèmes qui seront abordés dans cet événement.

Rediffusion de la conférence ici

IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX ET CONSÉQUENCES SANITAIRES

Mardi 23 juin | 13h à 14h - En ligne

Intervenants :

Antoine Flahault, professeur à la Faculté de médecine et directeur de l'Institut de santé globale

Gregory Giuliani, responsable du projet Swiss Data Cube et chargé de cours à l’Institut des sciences de l'environnement

Modérateur: Marcel Mione, journaliste producteur. Magazine Géopolitis, RTS

Avec 4 milliards de personnes confinées sur la planète pendant plus de deux mois et une activité industrielle au ralenti, les effets sur la qualité de l’air sont majeurs. La conséquence la plus spectaculaire est la diminution très marquée de la pollution, que l'on peut observer sur les images de la NASA ou de l’ESA, que ce soit en Chine, dans le nord de l'Italie ou dans d’autres régions du monde.

A l’UNIGE, un suivi de la pollution atmosphérique en Suisse et au-delà est en cours de développement grâce à l’analyse de données du satellite Copernicus Sentinel-5P. Ces informations seront ensuite croisées avec des données de santé publique pour tenter d’évaluer l’impact de la pollution sur notre santé et en particulier sur notre vulnérabilité au Covid-19. Si les résultats obtenus sont probants, le message envers nos politiciens sera très fort: en prenant des mesures adéquates pour respecter l'Accord de Paris, la santé de la population sera mieux préservée.

Rediffusion de la conférence ici

IMPACTS PSYCHOLOGIQUES

Jeudi 25 juin | 13h à 14h - En ligne

Intervenants :

Nicolas Favez, professeur en psychologie clinique à la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation

Edouard Gentaz, professeur en psychologie du développement sensori-moteur, affectif et social à la Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation

Modératrice: Romaine Jean, journaliste, consultante en communication et médias

Pendant plus de deux mois, des millions de personnes ont dû se retrancher chez elles, abandonnant ainsi l’espace public, collègues, amis, loisirs et famille élargie. En solitaire ou en famille, nous nous sommes retrouvé-es enfermé-es chez nous. Nous avons dû nous adapter, gérer notre stress, vivre à huis clos avec notre partenaire, avec nos enfants, faire l’école, télé-travailler. Nous avons dû accepter de ne plus visiter, ne plus toucher des personnes que nous aimons, expliquer à nos enfants qu’ils ne peuvent pas embrasser leurs grands-parents. Notre relation à l’autre et à nous-même a été bouleversée. Depuis peu, les mesures d’assouplissements permettent de nous retrouver enfin. Mais qu’en restera-t-il après ? Quels effets psychologiques se sont faits sentir durant la crise ? Quelles ressources avons-nous utilisées pour y faire face et comment nous permettraient-elles d’en sortir à présent ?
Entre isolement, peur et résilience, c’est avec les professeurs Edouard Gentaz et Nicolas Favez que la discussion se poursuit.

Rediffusion de la conférence ici

Liens utiles:

  

8 juin 2020
  2020