2010

La Médaille Fields pour un professeur de l’Université de Genève - Stanislav Smirnov reçoit la Médaille Fields, distinction suprême dans le domaine des mathématiques

Le prof. Stanislav Smirnov, de la Section de mathématiques de l’Université de Genève (UNIGE), s’est vu attribuer le jeudi 19 août la Médaille Fields 2010, au Congrès international de mathématiques qui se tient depuis aujourd’hui à Hyderabad, en Inde. Plus haute distinction dans le champ des mathématiques, attribuée tous les quatre ans seulement, la Médaille Fields est considérée comme l’équivalent du Prix Nobel dans ce domaine de recherche, où il n’en existe pas.

La remise de la Médaille Fields au prof. Smirnov constitue une première nationale, dans la mesure où c’est la première fois qu’un chercheur en activité, dans une université suisse, reçoit ce prix. Le seul antécédent est le prof. Vaughan Jones, qui, détenteur d’un doctorat de l’Université de Genève depuis 1979, avait obtenu la Médaille Fields en 1990, alors qu’il avait déjà quitté l’alma mater genevoise.

Pour Jean-Dominique Vassalli, recteur de l’Université de Genève, « l’attribution d’une distinction d’une telle renommée n’est pas seulement une grande source de fierté pour l’Université de Genève, mais aussi pour toute la recherche en Suisse. Elle témoigne une nouvelle fois de la capacité prodigieuse des universités suisses à attirer des chercheurs de talent en leur sein et à leur offrir des conditions optimales de travail. »

Des recherches de pointe en mécanique statistique
Stanislav Smirnov reçoit cette récompense pour ses travaux dans le domaine de la mécanique statistique et, plus précisément, pour la preuve qu’il a apportée de l’invariance conforme de la percolation et du modèle d’Ising planaire. Ses recherches servent notamment à modéliser l’écoulement de liquide à travers des matériaux poreux, afin d’évaluer la probabilité que le liquide coule à travers ou non.

Autour des années 1990, les physiciens ont en effet prédit et utilisé à maintes reprises le fait que la limite d'échelle de nombreux modèles de mécanique statistique en dimension deux possède une symétrie forte ou, plus exactement, qu'elle est invariante conforme. Le prof. Smirnov est le premier à avoir donné une preuve irréfutable de ce fait dans deux cas : pour le modèle de percolation sur le réseau triangulaire et pour le modèle d'Ising en dimension deux. Les preuves sont élégantes et basées sur des arguments de combinatoires subtils, profonds et originaux. Les travaux de Stanislav Smirnov ont donné des bases rigoureuses en mécanique statistique, comme par exemple pour la preuve de la formule de Cardy.

Un parcours international
Né le 3 septembre 1970 à Saint-Pétersbourg, en Russie, Stanislav Smirnov a étudié l’analyse mathématique avec Viktor Havin à l’Université d’état de Saint-Pétersbourg, jusqu’à l’obtention de son diplôme en 1992. Il se rend ensuite au California Institute of Technology (Caltech) où il décroche son doctorat en 1996, sous la direction de Nikolai Makarov. Après avoir occupé des postes à Yale, à l’Institut d’études avancées de Princeton et au Max Planck Institute for Mathematics (MPIM) de Bonn, Smirnov passe cinq ans de sa carrière à Stockholm, en Suède, où il arrive en 1998. Il devient professeur au Royal Institute of Technology et chercheur à la Swedish Royal Academy of Sciences in 2001. C’est en 2003 que Stanislav Smirnov rejoint l’Université de Genève, où il est nommé professeur à la Section de mathématiques de la Faculté des sciences.

A noter que le prof. Smirnov a reçu, par le passé, le St. Petersburg Mathematical Society Prize (1997), le Clay Research Award (2001), le Salem Prize (2001), le Gran Gustafsson Research Prize (2001), le Rollo Davidson Prize (2002), le Prix de la société europénne de mathématiques (2004). Enfin, ses recherches sont également soutenues par le Fonds national suisse de la recherche scientifique et l’European Research Council (ERC).

Contacts
Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter le prof. Stanislav Smirnov ou par sms (le professeur est en congrès) au 0041 79 231 41 26 ou le recteur Jean-Dominique Vassalli au 022 379 75 13

23 août 2010
  2010