2014

Une semaine pour questionner les droits de l'enfant

Les droits de l’enfant seront au coeur de la deuxième édition de la Semaine des droits humains, organisée par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), l’Etat de Genève, la Ville de Genève, l’Université de Genève (UNIGE), la Fondation Martin Ennals, l’Institut international des droits de l’enfant (IDE) et l’Institut universitaire Kurt Bösch (IUKB). Cette thématique représente un enjeu fondamental des sociétés actuelles que l’Alma mater genevoise place au centre de ses préoccupations. D’ailleurs, les activités académiques de l’IUKB dans ce domaine ont récemment été intégrées au nouveau Centre interfacultaire des droits de l’enfant de l’UNIGE. Cette année, cinq événements jalonneront la Semaine, du 7 au 10 octobre, qui se clôturera par le traditionnel Dies Academicus de l’UNIGE.

Prix Martin Ennals 2014 - 7 octobre, 18h, Uni Dufour, sur inscription

Le Prix Martin Ennals 2014 sera remis par le nouveau Haut-Commissaire des Nations Unies au droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al-Hussein, le 7 octobre prochain. Cette distinction récompense chaque année des personnes qui s’illustrent de manière exceptionnelle dans le combat contre la violation des droits humains par des moyens courageux et innovants. Cette année les trois nominé-e-s sont: Cao Shunli (Chine), fervente défenseure de la liberté d’expression et de réunion, décédée en détention le 14 mars dernier, Adilur Rahman Khan (Bangladesh), fondateur d’Odhikar, une organisation qui oeuvre contre la détention illégale, les disparitions forcées et les assassinats extra-judiciaires, et Alejandra Ancheita (Mexique), qui travaille depuis plus de 15 ans avec des migrants, des travailleurs et des communautés indigènes pour protéger leurs droits du travail et de leurs terres face aux entreprises transnationales minières et de l’énergie.

Plus d’informations sur http://www.martinennalsaward.org/.

Colloque scientifique - 8 et 9 octobre

Deux jours durant, 25 experts venant des quatre coins du monde et de toutes disciplines, débattront des problématiques liées à la reconnaissance de l’enfant, lors d’un colloque intitulé «Droits de l’enfant vs droit à l’enfant». A cette occasion, ils aborderont les défis éthiques et philosophiques induits par la pleine reconnaissance de l’enfant en tant que sujet de droit et, plus concrètement, les conséquences de l’entrée en vigueur du troisième protocole à la Convention relative aux droits de l’enfant (OPIC). Enfin, la question de la discrimination envers les filles sera approfondie.

Conférence publique - 8 octobre, 18h30, Uni Dufour, entrée libre

Le conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide, Adama Dieng, donnera une conférence publique intitulée «L’enfant et le génocide» à l’UNIGE, le 8 octobre au soir. Spécialiste du droit international, il a joué un rôle moteur dans la création de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples et a effectué trois mandats de greffier du Tribunal pénal international pour le Rwanda. A l’occasion de la Semaine des droits humains, M. Dieng s’interrogera sur la pertinence du cadre légal qui vise à faire respecter les droits de l’enfant dans le cas d’un génocide. Que peut-on faire pour le rendre plus efficace?

Célébration des 25 ans de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant, 9 octobre, 17h30, Uni Mail

Pour marquer ce 25e anniversaire, l’IDE invite les jeunes à une soirée, animée par Jean-Marc Richard, qui débutera par une rencontre entre le Parlement des jeunes et les experts du colloque sicentifique de la Semaine. Les adolescentes de l’association Artanes viendront ensuite témoigner en images de la discrimination envers les filles et le film «La famille en mutation», réalisé par la Maison de quartier de la Jonction, sera projeté. Finalement, un extrait du documentaire «The art of Becoming», qui dépeint avec poésie le parcours de trois mineurs non accompagnés en provenance d’Afghanistan, de Syrie et de Guinée, sera visionné et discuté. La conseillère d’Etat Anne Emery-Torracinta participera à l’événement, organisé en collaboration avec le Festival du film et Forum international sur les droits humains.

Dies academicus - 10 octobre, 10h, Uni Dufour, entrée libre

A l’occasion de cette édition 2014, placée sous le signe des droits de l’enfant, Jean Zermatten, fondateur et directeur de l’IDE, et Amartya Sen, récipiendaire du Prix Nobel d’économie en 1998 et professeur à l’Université de Harvard, prendront la parole. L’UNIGE leur remettra ensuite un doctorat honoris causa, ainsi qu’à Jeffrey Hedenquist, consultant international en ressources minérales et professeur aux Universités d’Ottawa et de James Cook, et Rex Alton Wright, professeur de psychologie à l’Université de North Texas. Par ailleurs, le Prix Latsis honorera Gregor T. Chatton, docteur en droit de l’UNIGE, et le Prix Mondial Nessim-Habif sera attribué à Veena Das, professeure d’anthropologie à l’Université John Hopkins. La Médaille de l’Université récompensera les Fondations Louis-Jeantet et Hans Wilsdorf, respectivement représentées par Jean-Louis Carpentier et Costin van Berchem. Enfin, la professeure d’interprétation de l’UNIGE et directrice du Centre InZone, Barbara Moser-Mercer, recevra la Médaille de l’innovation.

Plus d’informations sur: http://www.unige.ch/dies.

Contacts

UNIGE

Julie Michaud, tél. 022 379 77 96

Prix Martin Ennals

Michael Khambatta, tél. 079 474 82 08

Valentina Wenger, tél. 022 418 22 35

IDE

Daniel Burnat, tél. 078 613 60 82

23 septembre 2014
  2014