2015

« UniversCités » : un réseau inédit

L’Université (UNIGE) et la Ville de Genève lancent une initiative internationale atypique associant les mondes académique et politique. A l’invitation du maire et du recteur, les représentants de près de vingt universités et villes se sont réunis aujourd’hui à Uni Mail en vue de la création d’un réseau global d’ «UniversCités».

Il existe deux types d’universités d’un point de vue urbanistique : les universités-campus, dont les bâtiments sont regroupés dans un seul et même espace dédié à l’enseignement et à la recherche, et les universités intégrées dans un espace urbain, comme c’est le cas à Genève, où les bâtiments sont au cœur de la ville. Située dans la cité, une université « intégrée » n’interagit pas avec les acteurs économiques, politiques et sociaux locaux de la même manière qu’une université-campus. Si cette particularité est bénéfique tant pour le milieu académique que pour la société, elle apporte aussi son lot de défis et de contraintes.

Aujourd’hui, nous vivons dans une société du savoir qui stimule les interactions entre la collectivité et le monde académique. Il devient donc nécessaire de réfléchir à la production du savoir et aux rôles que jouent les universités et les villes dans l’équation. C’est en réponse à ces considérations que Sami Kanaan, maire de la Ville de Genève, et Jean-Dominique Vassalli, recteur de l’UNIGE, ont invité des maires et recteurs de près d’une vingtaine de villes pour envisager la création d’un réseau global d’UniversCités, composé de villes et d’universités intégrées.

Pour Jean-Dominique Vassalli, « ce double réseau, rassemblant les autorités politiques et académiques des UniversCités, représente une occasion unique de penser le rôle des universités dans une société du savoir globalisée. C’est en échangeant avec des institutions qui, comme l’UNIGE, jouissent d’une localisation privilégiée au cœur de la ville, que nous développerons la société de demain». Les apports mutuels des universités et des villes sont aussi une évidence pour Sami Kanaan, qui relève que « Genève a cultivé de longue date une excellence scientifique et une dynamique d’innovation rendues possibles par les liens étroits qui unissent l’institution scientifique et la municipalité ».

Une journée d’échanges et de réflexions

Les représentants universitaires et/ou locaux des villes de Bâle, Barcelone, Beyrouth, Bruxelles, Dakar, Edimbourg, Nantes, Milan, Lyon, Paris, Pékin, Philadelphie, Prague, Rome, Saint-Pétersbourg, Sao Paulo et Zürich ont échangé sur les manières de renforcer les liens entre science et cité et sur les opportunités sous-jacentes pour le transfert de savoirs, qu’ils soient scientifiques, technologiques ou culturels.

Lors de cette première journée, la création du réseau d’UniversCités a été largement plébiscitée. La formalisation de cette collaboration internationale se précisera dans les mois à venir.

Contacts

UNIGE

Julie Michaud, tél. 022 379 77 96

Ville de Genève

Félicien Mazzola, tél. 022 418 95 25

20 mars 2015
  2015