Campus 87

Actus

Nouveau statut pour les études arméniennes

Dès la rentrée 2007, l’UNIGE disposera de la première chaire d’arménien du pays. L’enseignement qui y sera dispensé permettra la préparation au baccalauréat et à la maîtrise universitaire. Valentina Calzolari-Bouvier, professeure titulaire de cette chaire, assumera par ailleurs la responsabilité scientifique d’une importante exposition de manuscrits arméniens qui seront présentés à la Fondation Bodmer du 14 septembre au 30 décembre. Enfin, un autre rendez-vous est pris par la culture arménienne avec le grand public avec une journée d’étude et de conférences organisée le 8 décembre. «Les arts libéraux et les sciences dans l’Arménie ancienne et médiévale», tels seront les thèmes abordés à cette occasion (Renseignements : 022 379 72 10).

Habib Zaidi reçoit le «Young Scientist Prize in Biological Physics»

Privat-docent à la Faculté de médecine et physicien responsable du laboratoire d’instrumentation et de neuroimagerie des Hôpitaux universitaires de Genève, le Dr Habib Zaidi a reçu le prestigieux Young Scientist Prize in Biological Physics décerné par l’International Union of Pure and Applied Physics (IUPAP). Ce prix récompense ses nombreuses recherches et publications sur l’analyse quantitative en imagerie moléculaire multimodale.

Le FNS encourage l’«Open Access»

Depuis le 1er septembre, les chercheurs bénéficiaires de subsides du Fonds national suisse pour la recherche scientifique (FNS) ont l’obligation de publier leurs résultats en accès gratuit sur Internet. Ils gardent néanmoins la liberté de le faire soit via des serveurs institutionnels (green road), soit dans des revues en libre accès soumises à un comité de lecture (gold road). En émettant cette «directive de mise en application», le FNS souhaite concrétiser son soutien à l’open access après avoir signé en 2006 la «Déclaration de Berlin sur le libre accès à la connaissance en sciences exactes, sciences de la vie, sciences humaines et sociales». Toutefois, contrairement à de nombreuses autres hautes écoles, le FNS ne mettra pas de serveur à disposition de ses chercheurs pour leurs publications en libre accès et, sauf exception, ne prévoit pas de prise en charge des coûts éventuels de publication. Un dossier a également été consacré sur ce sujet dans le magazine . Un dossier a également été consacré sur ce sujet dans le magazine Campus n°86, des mois de juin à septembre.

Theodor Landis distingué par l’Académie Suisse des Sciences Médicales

Theodor Landis, professeur au Département des neurosciences cliniques et dermatologie et médecin-chef de la Clinique de neurologie aux Hôpitaux universitaires de Genève, ainsi que le professeur Reinhard Stocker, du Département de biologie de l’Université de Fribourg se partagent le Prix Théodore Ott. Décernée tous les cinq ans par l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM), cette récompense, d’un montant de 60 000 francs, est considérée comme la plus haute distinction pour un neurologue en Suisse.

Genève obtient 1,2 million pour des essais cliniques

Afin de soutenir la recherche clinique orientée vers le patient, le Fonds national suisse de la recherche scientifique a désigné trois centres de compétence dans ce domaine, dont un à Genève. Avec Berne et Bâle, les Hôpitaux universitaires de Genève et la Faculté de médecine de l’UNIGE se partagent ainsi 3,4 millions de francs sur trois ans.