2019

De nouveaux partenaires pour le Centre en philanthropie

Moins de 2 ans après son lancement, le Geneva Centre for Philanthropy (GCP) poursuit son développement rapide et accueille deux nouveaux partenaires stratégiques.

 

La Fondation Leenaards et la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet rejoignent le cercle des partenaires stratégiques du Geneva Centre for Philanthropy (GCP), créé il y a 18 mois par l’Université de Genève (UNIGE) en partenariat avec les Fondations Edmond de Rothschild, la Fondation Lombard Odier et une fondation privée genevoise. La fondation « Perspectives » de Swiss Life y est également associée depuis l’été 2018. Cette dynamique de la part d’acteurs de terrains, reconnus pour leur excellence dans un secteur en plein développement, renforce l’identité lémanique du Centre et témoigne des besoins réels auxquels il répond.

 

«La complémentarité des partenaires stratégiques est un réel atout pour la gouvernance et la croissance du GCP», souligne son directeur Henry Peter, professeur à la Faculté de droit de l’UNIGE. «L’engagement de ces six fondations suisses, acteurs clefs du secteur, démontre la pertinence du Centre dans un paysage en forte évolution.» Interface entre la recherche et l’action, le GCP s’appuie sur la polyvalence de l’UNIGE qui nourrit son approche interdisciplinaire.

Son action se concentre sur le développement de la formation et de la recherche en matière de philanthropie, ainsi que sur l’organisation d’événements ouverts à la Cité. Les étudiants de master en droit ont ainsi déjà profité d’un premier cours et huit academic fellows ont été nommés pour mener des travaux de recherche. Le 10 décembre dernier, plus de 300 participants se sont retrouvés pour débattre des liens entre philanthropie, émotions et empathie, dans le cadre d’une conférence co-organisée par le GCP et le Centre interdisciplinaire en sciences affectives (CISA).

 

Interface lémanique

«La Fondation Leenaards a choisi de soutenir le développement de ce Centre en sa qualité d’interface lémanique entre la pratique et la recherche au sein du secteur philanthropique» , explique le président de la Fondation, Pierre-Luc Maillefer. En rejoignant le cercle des partenaires stratégiques du GCP, la Fondation Leenaards participe activement à l’essor des bonnes pratiques philanthropiques, à l’image de son engagement depuis plusieurs années au sein de l’association des fondations d’utilité publique SwissFoundations.

 

Vision à long terme

«Etant une entreprise privée, nous pouvons penser à long terme», relève pour sa part Nicolas Pictet, associé senior et président de la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet. « Nous avons le privilège d’avoir pour but d’être utiles à nos clients et de pouvoir considérer les bénéfices non comme une fin en soi mais comme l’expression d’un travail bien fait. Le même souci nous anime vis-à-vis de la société en général. Au-delà des emplois que nous fournissons, au-delà des impôts que nous payons, nous devons être utiles; la philanthropie en est l’une des expressions. C’est la raison pour laquelle nous sommes fiers et heureux d’avoir rejoint le « Geneva Centre for Philanthropy », conclut Nicolas Pictet.

 

A propos de la Fondation Leenaards

Active dans l’arc lémanique, la Fondation Leenaards cherche à stimuler des initiatives susceptibles d’anticiper, de questionner et d’accompagner les mutations rapides de la société. Dans ses trois domaines d’actions – culturel, âge & société (qualité de vie des seniors) et scientifique – la Fondation soutient des acteurs à même de développer des projets créatifs et innovants, avec une attention particulière portée aux projets favorisant le bien commun et la cohésion sociale.

 

A propos de de la Fondation de bienfaisance du groupe Pictet

La Fondation de bienfaisance du groupe Pictet a été créée en 2009 dans le but de donner un cadre institutionnel à la tradition philanthropique des associés de Pictet. Fondation de droit suisse reconnue d’intérêt public, elle est présidée par l’associé senior du groupe Pictet. Elle a pour mission principale de soutenir financièrement des organisations à but caritatif ainsi que des projets d’intérêt général, en Suisse et à l’étranger. En Suisse, la Fondation concentre son activité sur la santé et la recherche médicale, la culture et l’action sociale. Enfin, la Fondation apporte une aide financière à de nombreux projets réalisés au profit de communautés défavorisées dans des pays en développement, et mettant l’accent sur l’aide humanitaire d’urgence, la jeunesse ou l’éducation.

21 janvier 2019
  2019