Collaborateurs/trices

Télétravail et conditions de travail en présentiel

Contenu mis à jour le 6 octobre 2021

Télétravail pour le personnel administratif et technique (PAT)

Dans l’optique d’un retour au présentiel en cohérence avec le retour sur site des étudiant-es, la nouvelle Directive en matière de télétravail pour le Personnel Administratif et Technique s’applique dès le 6 octobre 2021. Sa mise en place est souhaitée dès que possible, et une flexibilité est donnée pour la transmission des accords individuels à la division RH jusqu’à fin décembre 2021.

Le télétravail n’est pas un droit, mais peut être autorisé lorsque les activités découlant du cahier des charges sont compatibles avec un travail à distance et comportent un degré élevé d’autonomie. Il doit être organisé de manière à garantir en tout temps l’exécution des tâches dans les délais impartis sans altération du fonctionnement du service. Dans tous les cas, le/la responsable hiérarchique décide de la faisabilité du télétravail sur un poste et veille à une répartition équitable et fonctionnelle au sein de son unité.

Cette nouvelle directive vise à organiser les pratiques, dans une optique de normalisation et d’intégration du télétravail de façon plus régulière. Elle amène de la flexibilité dans l’organisation du travail, contribue à réduire l’empreinte carbone de l’UNIGE en limitant les déplacements entre le domicile et le lieu de travail, tout en conciliant au mieux vie professionnelle avec vie personnelle et familiale.

En cas d’évolution négative de la situation sanitaire, le télétravail s’exercera selon les prescriptions spécifiques liées à la pandémie.

Télétravail depuis le territoire national
Pour le personnel PAT résidant sur le territoire suisse, le télétravail est possible si le taux d'occupation est au minimum de 50%. Il peut s’étendre sur une durée maximale de 40% du taux contractuel, soit deux jours au plus si le taux de travail est de 100%. Le cadre du télétravail est fixé par un accord écrit entre le ou la collaborateur/trice et son/sa supérieur-e hiérarchique, accord validé par la direction de l’entité. Une copie doit être envoyée à la Division des ressources humaines.

Télétravail depuis la France
Pour le personnel frontalier, le télétravail peut s’exercer au lieu de résidence dans les conditions décrites ci-dessus uniquement jusqu’au 31 décembre 2021. L’accord amiable provisoire entre la Suisse et la France concernant l’imposition des frontaliers et frontalières exerçant en télétravail a en effet été prolongé jusqu’à cette date. Les règles applicables en 2022 pourront vous être communiquées dès que le cadre légal en sera connu. Pour le personnel frontalier de l’UNIGE de nationalité suisse, le télétravail reste possible aux conditions décrites dans la directive au-delà du 31 décembre 2021 dans la mesure où les personnes concernées restent imposables en Suisse.

conditions du Travail en présentiel

Pour le personnel enseignant

Dès le 27 septembre, toute personne participant à une activité d’enseignement, qu’elle soit membre du personnel ou mandatée par l’UNIGE, doit impérativement être munie d’un certificat Covid ou d’une attestation de test négatif de l’UNIGE pour entrer dans la salle de cours, au même titre que les étudiant-es. Par personnel enseignant, il faut entendre toute personne se trouvant dans une salle ou auditoire pendant qu’un enseignement y est donné.

Dans toute la mesure du possible, il est demandé au personnel enseignant de se rendre dans les salles et auditoires suffisamment tôt pour que les contrôles aléatoires du certificat Covid ne retardent pas le début des cours.

Personnel non enseignant

Les personnes dont les activités ne sont pas directement liées à l’enseignement, qui travaillent par exemple à l’accueil, aux admissions ou à la bibliothèque, ne sont pas soumises à l’exigence du certificat Covid mais continuent à respecter pleinement le plan de protection de l’institution. Les équipes techniques (UNIGE ou non) en situation de dépannage d'urgence ne sont pas pas soumises à l’obligation du certificat.

L’UNIGE encourage très fortement la vaccination pour les membres de son personnel.

Réunions de travail

Les réunions de travail entre collègues, y compris lorsqu'elles accueillent des participant-es externes à l’institution, peuvent être organisées en présentiel. Les participant-es peuvent retirer leur masque une fois assis-es et pour autant que la distance de 1,5 mètre soit respectée..

personnes vulnérables

Les personnes vulnérables restent protégées par des mesures spécifiques et doivent télétravailler. > Plus d'informations

APPRENTI-ES

Les écoles publiques du canton de Genève restant ouvertes et les cours professionnels continuant, il est important pour les apprenti-es de poursuivre leur formation tant théorique que pratique. Les apprenti-es sont soumi-es aux mêmes mesures que les employé-es en matière de télétravail, sous réserve d’un encadrement adéquat et de la possibilité de garantir les objectifs de l’apprentissage.

STAGIAIRES

L’engagement de stagiaires reste possible sous réserve que les conditions d’accueil respectent les mesures de protection sanitaire et permettent un encadrement adéquat du-de la stagiaire . La possibilité d’effectuer un stage en télétravail doit être examinée préalablement afin de garantir que le but du stage pourra bien être atteint par ce biais. Un dispositif d’encadrement devra également être annoncé au moment de l’engagement.

Obligation du présentiel

L'employé-e est obligé-e de se rendre sur son lieu de travail si l’employeur le demande, pour autant que l’institution ait pris toutes les mesures de protection prévues par l’OFSP. Si le membre du personnel non vulnérable ne se rend pas sur son lieu de travail sans motif justificatif, l’employeur peut adopter les mesures de droit du personnel prévues en cas d'absence non excusée (par exemple la réduction des vacances). Si le membre du personnel non vulnérable persiste à refuser de se rendre au travail, cette attitude pourra être assimilée à une violation de ses devoirs de service et faire l’objet d’une sanction disciplinaire, voire d’une résiliation des rapports de service.

De manière dérogatoire, les collaboratrices et collaborateurs vulnérables peuvent refuser d’accomplir une tâche sur site qui leur a été attribuée si les conditions de protection sur site ne sont pas suffisantes ou si pour des raisons particulières, elles estiment que le risque dʼinfection au coronavirus reste trop élevé malgré les mesures prises. > Voir page personnes vulnérables

 

Les principales actions à effectuer sur vos équipements informatiques sont les suivantes:

1. Pour accéder à distance au réseau de l’UNIGE, un code de sécurité vous sera demandé. Pour le recevoir, deux possibilités s’offrent à vous:

  • Enregistrer votre numéro de téléphone portable sur votre Espace RH du Portail de l’UNIGE afin de recevoir ces codes de sécurité nécessaires à la connexion au réseau de l’Université par SMS. Pour vérifier ou ajouter votre numéro de téléphone, connectez-vous sur : portail.unige.ch > Espace RH > Gestion des données individuelles.
  • Vous pouvez aussi choisir d’utiliser une application mobile de type Google Authenticator pour générer un code de sécurité à usage unique vous permettant d’accéder au réseau de l’Université.

Remarque : pour des raisons de sécurité, il faut être directement connecté-e au réseau de l'UNIGE pour effectuer ces vérifications/installations.

2. Pour celles et ceux disposant d’un ordinateur portable institutionnel, il faut vérifier que l’application VPN FortiClient est bien installée, puis la tester. Le cas échéant, installez-la puis vérifiez votre connexion à l'aide de votre login UNIGE complété par le code ISIs+ que vous recevrez.

3. Pour celles et ceux qui utiliseront leur ordinateur privé, il faut installer l’application VDI Horizon, puis la tester.  Vérifiez votre connexion à l'aide de votre login UNIGE complété par le code ISIs+ que vous recevrez.

4. L’application de téléphonie Jabber (disponible sur l’App Store ou sur Google Play) doit être installée sur votre smartphone pour vous permettre de téléphoner et communiquer par le biais de votre numéro de téléphone professionnel, depuis la maison. Cette application vous permet aussi d'organiser des vidéoconférences jusqu'à 20 personnes. N’oubliez pas de tester que tout fonctionne.

> Découvrez les outils du télétravail et de l'enseignement à distance

> Plus d’informations sur le télétravail à l’UNIGE

Pour toute question, contactez vos correspondants informatiques ou le Centre d'accueil des demandes (CAD)

Mis à jour le 6 novembre 2020

Le télétravail depuis l’étranger n’est en principe pas autorisé, sauf circonstances particulières, notamment en cas de maladie grave ou de décès d’un-e proche. Si vous êtes dans cette situation, contactez votre hiérarchie pour vérifier si vous êtes autorisé ou non à faire du télétravail. Cette disposition ne s’applique pas aux collaboratrices et collaborateurs frontaliers qui peuvent télétravailler selon les mêmes principes que les personnes résidentes en Suisse.

Mis à jour le 1er avril 2021

Je n’ai pas pu prendre mes vacances en 2020, mon solde 2020 sera-t-il supprimé ?

En 2021, les dispositions habituelles s’appliquent en matière de gestion des soldes de vacances des années antérieures, en particulier le délai maximal de leur report au 31 août. Il est important que les soldes de vacances 2020 soient pris avant cette date.

Ma hiérarchie peut-elle annuler des vacances déjà prévues ?

Oui, les vacances déjà annoncées peuvent être annulées par la hiérarchie. La fixation des vacances se fait d’entente entre les parties, mais l’employeur peut interdire la prise de vacances sur une période donnée pour des raisons d’activité du service.

Suis-je obligé-e de prendre des vacances malgré la situation actuelle ?

Le droit aux vacances vise à préserver la santé des collaborateurs et collaboratrices. Les membres du personnel doivent donc fixer leur planning de vacances pour 2021 malgré les circonstances particulières liées à la crise sanitaire. Pour rappel, si les vacances peuvent être fractionnées, une période minimum de 2 semaines consécutives doit être posée pour les membres du corps enseignant et de 3 semaines consécutives pour le personnel administratif et technique.