Julien Debonneville

Curriculum Vitae

Note biographique

Sociologue de formation, Julien Debonneville est titulaire d'une thèse de doctorat en sciences sociale (mention études genre) soutenue en 2016 à l'Université de Genève où il poursuit actuellement ses recherches postdoctorales et ses enseignements en tant que maître-assistant. Il a par ailleurs été chercheur invité en 2017-2018 au Department of socio-cultural diversity du Max Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity, mais également en 2015 au Department of Ethnic studies de l’Université de Berkeley - Californie, et en 2013 au Department of Women and Development Studies de l'University of the Philippines - Diliman. Ses recherches s’inscrivent à la croisée des études de genre, des critical race studies, mais également des études sur la mobilité et les migrations. Dans le cadre de sa thèse de doctorat intitulée « Les écoles de la servitude aux Philippines : des carrières migratoires de travailleuses domestiques aux processus d’altérisation. Pour une approche socio-anthropologique des études postcoloniales », il a ainsi étudié la transnationalisation des processus d’altérisation dans le cadre des migrations des travailleuses domestiques philippines à partir d’une ethnographie du dispositif migratoire philippin. Actuellement, il conduit une recherche sur les ressorts des mobilités transnationales dans le champ de la danse contemporaine.

 

Parcours- Formation

2017-2018 :  Visiting Scholar, Department of Socio-Cultural Diversity, Max Planck Institute for the Study of Religious and Ethnic Diversity, Göttingen (Germany) (12 months)

2016 - : Maître assistant, Institut des études genre, Université de Genève.

2011-2016 : Assistant doctorant, Institut des études genre, Université de Genève.

2015: Visiting Scholar, Department of Ethnic Studies, University of California, Berkeley, USA (8 months)

2013: Visiting Scholar, Department of Women and Development Studies (CSWCD), University of the Philippines (UP Diliman) (6 months).

2010-2011 : Responsable de recherche à l’Université de Lausanne.

2010-2011 : Chercheur junior FNS à l’Université de Lausanne.

2009-2010 : Assistant étudiant à l’Université de Lausanne.

2008-2010 : Master en Sciences sociales, Université de Lausanne (UNIL), mémoire : « Les « mères » au secours du développement: une étude des Conditional Cash Transfers dans le contexte des Philippines » (Prix de la Faculté).

2007 : Internship à l’Institut de Recherche des Nations Unis pour le Développement Sociales (UNRISD).

2005-2008 : Bachelor en Sociologie, Université de Genève (UNIGE), mémoire : « Professionnalisation des ONGs, ou comment concilier autonomie et financement ? Le cas de l’ONG IMBEWU ».

 

Centres d'intérêt: Genre et Migrations, Économie du care et du travail domestique, Division sexuée et internationale du travail, Construction de la qualification, « Intersectionalité », Fabrication de l'altérité, Genre et méthodologie, Asie du Sud-Est, Philippines, Ethnographie multi-située

 

Domaines de recherche : Sociologie du genre, Sociologie des mobilités et des migrations, Critical race theory, Genre et méthodologie, Ethnographie, Sociologie de la qualification, sociologie de l'art.

 

Divers 

- Membre de l'Assemblée Universitaire, co-fondateur et représentant de la commission "Le genre à l'épreuve de l’Université"(2012-2013)

- Membre du comité scientifique de l'école doctorale en études genre de la CUSO (2014-2016)

- Membre du comité scientifique du doctorat en études genre (2012 - 2016)

- Membre du comité scientifique de la maîtrise en études genre (Depuis 2016)

- Membre du comité de rédaction de la collection Questions de genre, Editions Seismo (Depuis 2016)

 

Langues 

Français (Langue Maternelle) 

Anglais (C1) 

Allemand (B2)

Tagalog (notions de base)