2014

Le corps en Orient et en Occident selon Tahar Ben Jelloun

0

Enjeu social, culturel et politique, le corps prend une place différente en Orient et en Occident. L’évolution des moeurs se manifeste, en Occident, par la libération du corps, tandis que dans le monde arabomusulman, elle s’exprime par la libération de la condition de la femme. Ces évolutions différentes peuvent être mises en regard du statut de l’individu dans les deux cultures. Alors que l’Occident valorise l’individu en tant qu’entité unique et singulière, le monde arabo-musulman résiste à l’émergence de l’individu, privilégiant la communauté, la tribu ou la famille.

Dans ces deux contextes, comment est perçu le corps sain – ou extra-sain, tel que montré dans la publicité – et comment est vécu le corps en difficulté, le corps malade?

Auteur de L'Enfant de sable, de La Nuit sacrée (prix Goncourt 1987), Tahar Ben Jelloun est invité par la Faculté des lettres à s’exprimer sur ces questions évoquées notamment dans son dernier ouvrage L'Ablation.

Cette conférence est organisée en partenariat avec le Festival international du film oriental de Genève, qui a lieu du 4 au 13 avril 2014. www.fifog.com

Conférence, le vendredi 11 avril, 18h

Uni Dufour, 24 rue Général-Dufour

Entrée libre

24 mars 2014
  2014