2018

Altruisme: Qu’est-ce qui nous pousse à aider autrui? Vingt ans de formation au service de l’humanitaire

1140x350_limesurvey_20anscerah.jpg

Photo: © Dominic Nahr/ MSF

English below


Le Centre d’enseignement et de recherche en action humanitaire à Genève (CERAH) célèbre ses vingt ans. A cette occasion, une conférence publique explorera et questionnera le sens, le rôle et l’impact de l’altruisme dans l’action humanitaire.

Les comportements humains sont-ils toujours basés sur l’intérêt personnel? De nombreuses théories sociales et biologiques soutiennent cette idée. Mais comment alors expliquer l’altruisme qui se manifeste à travers des actes quotidiens de bonté humaine ou des actes héroïques de personnes prêtes à risquer leur vie pour aider autrui. Qu’est-ce qui motive l’altruisme et pourquoi les gens risquent-ils leur vie pour aider des inconnus?

Basée sur vingt ans de travail empirique, Kristen Monroe, fondatrice et directrice du Centre d’éthique de l’Université de Californie à Irvine, présentera au cours de cette conférence une explication peu commune de l’altruisme: l'identité. Selon les recherches de la professeure Monroe, l'identité définit et contraint nos choix, tant sur le plan cognitif qu'éthique. En d'autres termes, le fait qu'une personne aide ou non autrui dépendra de la façon dont cette personne se définit. Monroe soutient que cette perspective altruiste est essentielle pour comprendre notre comportement envers autrui. Là où le commun des mortels voit un étranger, une personne altruiste voit un autre être humain, et traite donc les inconnus comme des membres d'une même communauté dignes d'un traitement humain.

Deux responsables d’organisations humanitaires partageront par la suite leur vision du rôle de l’altruisme et ce que cela implique dans leur pratique quotidienne. Le débat, modéré par Doris Schopper, directrice du CERAH, inclura Yves Daccord, directeur général du Comité international de la Croix Rouge (CICR) et Reveka Papadopoulou, présidente de Médecins sans Frontières (MSF). Monsieur l’Ambassadeur, Valentin Zellweger, Représentant permanent de la Suisse auprès des Nations Unis à Genève, conclura la soirée.

Centre conjoint émanant de l’Université de Genève (UNIGE) et de l’Institut de hautes études internationales et de développement (IHEID), le CERAH est une plateforme académique unique et innovante pour l'action humanitaire. Depuis une vingtaine d'années, le Centre contribue au développement de la pensée critique et de l'analyse pour améliorer la qualité de la réponse humanitaire, tant par l'éducation que par la recherche.


Altruism and Acts of Humanity
20 years of humanitarian education

The year 2018 marks the 20th anniversary of the CERAH, Geneva Centre for Education and Research in Humanitarian Action. On this occasion, a public conference will explore and question the meaning, role, and impact of altruism in humanitarian action.

Is all human behavior based on self-interest? Many social and biological theories argue that this is the case. But such a perspective fails to explain altruism, both every day acts of human kindness and the many heroic acts committed by people willing to risk their lives to help others. What are the roots of altruism and what drives people to risk their own lives to protect others?

Based on twenty years of empirical work, Professor Kristen Monroe, founder and director of the University of California at Irvine Ethics Center, will engage participants in an unorthodox explanation of such acts of humanity: identity. According to Monroe’s work, identity sets and constrains our choices, both cognitively and ethically. In other words, the fact that a person helps or does not help another will depend on how this person defines him/herself. Monroe argues that it is this perspective on altruism that is critical in understanding how we see and interact with others in need. Where the rest of us see a stranger, an altruist sees a fellow human being, and thus relates to strangers as members of a common community, worthy of humane treatment.

Two leaders in humanitarian action will then bring their perspectives on whether and how altruism is embodied in their respective organisations and how this impacts their practice. The discussion, moderated by Doris Schopper, CERAH Director, includes Yves Daccord, Director General of the International Committee of the Red Cross (ICRC) and Reveka Papadopoulou, President of Médecins Sans Frontières (MSF). Ambassador Valentin Zellweger, Permanent Representative of Switzerland to the United Nations in Geneva, will conclude the conference.

A joint center of the University of Geneva and the Graduate Institute of International and Development Studies, CERAH is a unique and innovative academic platform for humanitarian action. For the past twenty years, the Centre has contributed to the development of critical thinking and analysis to improve the quality of humanitarian response, through both education and research.


Watch video conference (english version) :


Voir la vidéo de la conférence (version française) :

 

 

30 octobre 2018
  2018