Résultats de la question du mois

Chaque mois, nous posons une question spécifique pour recueillir les réflexions et les suggestions de nos adhérents. Leurs voix sont essentielles pour façonner l'avenir d'Uni3 et améliorer continuellement notre offre. Venez découvrir ci-dessous les résultats de la question du mois d’octobre, novembre, etc... et les améliorations à venir.

La voix de nos adhérents compte et nous sommes là pour écouter.

LES RÉSULTATS DE LA QUESTION DU MOIS DE MAI

Nous avons sollicité nos adhérents à travers la "Question du mois" pour le projet "Usages du numérique et réparabilité" lancé au sein d'ONUM3.

Nous souhaitons mobiliser la communauté d'Uni3 pour améliorer nos usages et prolonger la durée de vie de nos appareils "numériques". Nous vous avons posé, début mai, deux questions dont voici les résultats:

Question 1: Si votre appareil est en panne ou dysfonctionne, seriez-vous intéressé pour le réparer ou pour acheter un appareil reconditionné, plutôt que d’en acheter un neuf ? 

Nous avons reçu 114 réponses et une large majorité (87%) d'entre eux on répondu oui

 

Question 2: Un groupe de réflexion sera mis en place fin septembre pour examiner différents aspects de la réparabilité des appareils numériques, autour des habitudes et besoins de la communauté Uni3. Seriez-vous disponible pour nous rejoindre dans un groupe de réflexion, le temps d’une demi-journée ? 

34 personnes se sont déclarées intéressées pour nous rejoindre dans le groupe de réflexion.

Suite à cette double question, et encouragés par ces résultats, nous allons  contacter les personnes intéressées par email avant fin juin pour organiser la suite de notre travail et proposer des modalités de « travail » pour la demi-journée annoncée, qui aura lieu probablement fin septembre-début octobre.

Si de nouvelles personnes sont intéressées, nous pourrons les accueillir, dans une certaine limite… Elles doivent déclarer leur intérêt auprès de Marilyn.Rebouillat(at)unige.ch.

LES RÉSULTATS DE LA QUESTION DU MOIS D'AVRIL

Il ressort de notre question du mois d’avril qu’une majorité de 62% préfèrent éviter la programmation d'activités en soirée.

QM_avril1.png

Nous prenons note de cette préférence majoritaire. Cependant, nous reconnaissons qu'une minorité significative reste ouverte à cette possibilité, ce que nous gardons à l'esprit pour l'avenir.

 

Les résultats sur la mise sur pied d’activités le samedi montrent une quasi-égalité des opinions, avec 43% des répondants favorables et 57% opposés à cette idée.

QM_avril2.png

Nous testons actuellement cette formule avec des visites culturelles en ville les samedis sur le trimestre de printemps. Il est clair que cette option mérite d'être examinée de plus près afin de trouver des solutions qui bénéficient au plus grand nombre de personnes possible. Nous ne manquerons pas de le faire dans les prochains mois après l’analyse de la fréquentation des visites du week-end du bulletin n° 141.

LES RÉSULTATS DE LA QUESTION DU MOIS DE MARS

La distribution des réponses à la question du mois de mars révèle une variété d'opinions parmi les participants et montre un niveau de satisfaction nuancée. Seulement 12% des répondants se déclarant "très satisfaits" et la majorité des répondants répartit entre "plutôt satisfaits" (43%) et "peu satisfaits" (31%), ce qui suggère que, bien que certains aspects soient appréciés ou jugés adéquats, il existe des domaines spécifiques où les attentes ne sont pas pleinement satisfaites.

 

L'analyse des domaines contribuant à la satisfaction des participants révèle que le "confort et l’espacement des sièges" est le facteur dominant, avec 65% des répondants. Cette prédominance souligne l'importance cruciale du confort physique dans l'expérience globale. La "qualité du son", valorisée par 18% des participants, est le deuxième facteur le plus cité, ce qui met en évidence l'importance d'une bonne acoustique et d'un équipement sonore adéquat pour une expérience satisfaisante.

 

La difficulté pour trouver à louer sur le canton des salles de grande capacité et possédant toutes les qualités recherche est importante. Nous avons travaillé d’arrache-pied afin de répondre à vos besoins et pour garantir votre satisfaction continue. Nous sommes ravis de vous informer que nous avons trouvé, pour l’automne 2024, une solution qui répond à vos préoccupations et qui, nous l'espérons, améliorera votre expérience avec nos conférences.

Vous serez tenu-e-s informé-e-s du prochain lieu des conférences d’automne prochainement. 

Dans cette attente, nous tenons à vous remercier une fois de plus pour le précieux feed-back que vous nous apportez en répondant à notre question du mois. Votre voix est essentielle pour nous aider à progresser et à nous améliorer. Si vous avez d'autres idées ou suggestions à partager, n'hésitez pas à nous contacter à tout moment.

Les rÉsultats de LA QUESTION DU MOIS DE FÉVRIER

Merci à toutes les personnes qui ont répondu à cette question du mois de février pour laquelle nous avons collecté 211 réponses. Les résultats révèlent des perspectives intéressantes sur vos priorités et perceptions concernant les habitudes importantes à adopter pour maintenir une bonne santé et un bien-être en vieillissant.

En raison de la complexité du vieillissement, du nombre et de la diversité des facteurs impliqués, des limites de la recherche actuelle et la variabilité interindividuelle, il est impossible de fournir un classement définitif des facteurs modifiables qui sont protecteurs contre le vieillissement.

Voici une brève analyse des résultats de vos réponses sur les facteurs modifiables contribuant au vieillissement sain.

A. Améliorer mon niveau d'activité physique, comme la marche quotidienne

Cela reflète bien les conclusions des études scientifiques qui placent l'exercice physique en tête de liste des facteurs protecteurs contre le déclin cognitif et les maladies liées à l'âge. L'activité physique régulière est associée à de nombreux bénéfices pour la santé, y compris l'amélioration de la fonction cognitive, la réduction du risque de maladies chroniques, et une meilleure qualité de vie en général.

B. Pratiquer des activités qui stimulent l'esprit

S'engager dans des activités mentalement stimulantes, comme apprendre de nouvelles choses, jouer à des jeux et faire des puzzles, peut aider à protéger la fonction cognitive. Ces activités peuvent aider à maintenir le cerveau actif et stimulé.

C. Participer à des activités de groupe et entretenir des relations amicales et familiales

Avoir des liens sociaux solides est important pour la santé cognitive. L'interaction sociale peut aider à stimuler le cerveau, à réduire le stress et à apporter un soutien émotionnel.

D. Adopter une alimentation équilibrée et nutritive

Une alimentation riche en fruits, légumes, céréales complètes et acides gras oméga-3 est associée à un risque moindre de déclin cognitif. Ce type d'alimentation peut aider à protéger le cerveau des dommages causés par l'inflammation et le stress oxydatif.

E. Planifier des moments de détente et de relaxation pour gérer le stress

La gestion du stress est cruciale pour le bien-être mental et physique, affectant directement la santé cognitive. Le stress chronique peut endommager le cerveau et augmenter le risque de déclin cognitif. Trouver des moyens sains de gérer le stress, comme des techniques de relaxation ou l'exercice physique, est important pour la santé cognitive.

F. Planifier des visites régulières chez les professionnels de la santé pour des contrôles préventifs

Les contrôles de santé réguliers jouent un rôle important dans la prévention des maladies et la gestion des facteurs de risque liés à l'âge, bien que cela semble être une priorité moindre pour les répondants.

G. Assurer un sommeil en quantité et de qualité

Dormir suffisamment est essentiel pour la fonction cognitive. Pendant le sommeil, le cerveau consolide les souvenirs, se répare et se nettoie.

Conclusion

Le vieillissement cognitif est influencé par des divers facteurs qui sont classifiés de différentes façons. Nous avons estimé important de distinguer entre les facteurs modifiables et non modifiables, car cette distinction souligne le potentiel d'intervention et de prévention du déclin cognitif. Les facteurs non modifiables, tels que l'âge, la génétique, et certaines conditions médicales préexistantes, échappent au contrôle de l'individu. En revanche, les facteurs modifiables sont ceux sur lesquels nous pouvons agir directement par des changements de comportement, des interventions médicales ou des ajustements de style de vie pour améliorer leur santé cognitive ou réduire le risque de déclin. Les facteurs modifiables offrent une voie d'espoir et d'action pour atténuer ces risques et promouvoir un vieillissement cognitif sain. Une approche holistique, intégrant toutes ces habitudes est probablement la stratégie la plus efficace pour maintenir la santé et le bien-être avec l'âge.

Voici encore une bonne compilation de l’institut national de santé publique du Québec qui peut vous intéresser :

 https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/2786-sante-cognitive-personnes-ainees.pdf

Les rÉsultats de LA QUESTION DU MOIS DE JANVIER

Nous vous remercions vivement pour votre participation à la question de janvier pour laquelle nous avons collecté 146 réponses

Comme vous le savez, avec son nouveau site web et son espace adhérent-e-s appelé « portail » mis en place en octobre 2022, Uni3 a réalisé un grand effort de digitalisation de ses outils et processus. Ces nouvelles technologies nous permettent, entre autres, avec l’Agenda hebdomadaire, de vous tenir informés chaque semaine des activités à venir ainsi que d’évènements ponctuels ;  avec la Question du mois, de vous donner la parole ce qui nous permet par la suite d’adapter nos offres etc. en fonction du retour que vous avez la gentillesse de nous donner. Comme vous avez pu le constater, après l’Agenda, le moyen d’information que vous plébiscitez le plus est le Bulletin Uni3. Ceci nous conforte dans l’idée que vous restez très attaché-e-s à ce moyen de communication. Le Bulletin papier vous accompagnera encore ces prochaines années, soyez-en assuré-e-s.

LES RÉSULTATS DE LA QUESTION DU MOIS DE DÉCEMBRE

A la question de savoir si nos adhérents pensaient se calfeutrer en hiver au lieu de profiter des activités Uni3, seulement 3% d’entre eux ont choisi ce modus vivendi.

Pour cette troisième question, nous avons reçu un total de 100 réponses.

 

Nous en concluons qu’une fois vidés de leurs contenus féériques, leurs bas de laines pendus au sapin retrouveront leurs chaussures de marches pour venir nous rejoindre sur les pavés de la cité ou lors d’excursions, dans les auditoires de l’Université ou à la MIA.

Au vu du sondage, nos adhérent-e-s sont des passionnés pour lesquel-les les frimas de l’hiver ne font aucunement peur et ceci nous réchauffe le cœur. Ils sont friands de cultures et nous sommes ravis de pouvoir leur proposer de belles escapades intellectuelles et culturelles. Que la période de fin d’année soit douce pour  toutes et tous et nous nous réjouissons de les retrouver en janvier pour une nouvelle question du mois.

LES RÉSULTATS DE LA QUESTION DU MOIS DE NOVEMBRE

Les portails numériques simplifient notre quotidien en facilitant l'accès à l'information et aux services essentiels.

Les résultats de la question du mois de novembre portant sur notre portail à Uni3 soulignent une grande satisfaction générale, avec 85% d’utilisateurs satisfaits. Pour répondre aux 6% qui rencontrent des difficultés, nous envisageons des sessions de formation ciblées, des guides améliorés et un support technique renforcé. Pour les 3% qui aspirent à utiliser le portail, nous prévoyons des séances de sensibilisation et des ressources supplémentaires pour faciliter leur initiation. Quant aux 3% qui ne l'utilisent pas, nous explorerons des moyens d'accroître leur compréhension des avantages offerts. Enfin, pour les 3% qui ne sont pas encore familiers avec le portail, des campagnes d'information seront lancées.

Pour cette seconde question, nous avons reçu un total de 176 réponses.

Une première session de formation sur le Portail a eu lieu le vendredi 24 novembre au siège d'Uni3.

L'atelier a remporté un franc succès, atteignant sa capacité maximale de 6 participants. De nouvelles sessions sont programmés en janvier 2024. Les détails sont disponibles sur le site web (ici) et dans l'agenda.

Vous pouvez d'ores et déjà vous inscrire pour une formation sur le Portail en cliquant ici ou en contactant Andrea par e-mail à l'adresse suivante: andrea.farias.uni3(at)gmail.com.

 

LES RÉSULTATS DE LA QUESTION DU MOIS D'OCTOBRE

Pour cette première question, nous avons sollicité l'opinion de nos adhérents concernant leurs préférences en matière de thèmes de visites et nous avons reçu un total de 89 réponses. Nous tenons à exprimer notre gratitude envers les participants.

Les résultats montrent que nos adhérents souhaitent majoritairement des visites scientifiques et culturelles et moins une consonnance plus "loisirs".

 

Nous prenons bonne note de ces choix et nous efforcerons de renforcer ces orientations dans nos prochaines offres d'activités.

Nous vous remercions d'ores et déjà de votre participation à la prochaine question du mois de novembre dont le lien parviendra dans l'agenda hebdomadaire. Un grand merci !

2 nov. 2023

Actualités

Avec le soutien de

Logo Loterie Romande