Examen complémentaire des hautes écoles suisses (ECUS)

L'ECUS concerne les candidats (en principe ceux qui postulent à un baccalauréat universitaire /bachelor) titulaires d'un diplôme étranger qui n'est pas reconnu équivalent à un diplôme suisse de maturité par l‘Université de Genève. Cet examen est organisé en commun par les hautes écoles suisses. 

La réussite de l'ECUS conditionne l'entrée à l'Université. Un deuxième échec est éliminatoire.

Les candidats soumis à cet examen en sont informés par email/courriel après analyse de leur demande d’immatriculation (voir la liste des exigences par pays). Ils reçoivent un lien vers une page internet sur laquelle figure un formulaire à télécharger, à remplir et à retourner au Service des admissions.

Les frais d'inscription s'élèvent à environ CHF 870.-.

Calendrier 2017

  • Délai de renvoi du formulaire au Service des admissions : 31 mai
  • Examens écrits : du 16 au 17 août
  • Examens oraux : du 21 au 26 août

Contenu de l'examen

  • Quatre branches obligatoires: français (écrit et oral), mathématiques (écrit et oral), anglais (écrit et oral), histoire - dont introduction au droit (oral).
  • Une branche à option parmi les suivantes: physique (oral), chimie (oral), biologie (oral), géographie - dont introduction à l'économie (oral). Pour les Facultés des sciences et de médecine, la branche à option est à choisir parmi la physique, la chimie ou la biologie.
  • Aucune dispense de branche n'est autorisée.
  • Pour l'ELCF, les étudiants doivent en outre passer un test de classement qui n'est pas éliminatoire.

Dispense de l'examen

Peuvent être dispensés de cet examen, sur la base d'une analyse approfondie de leur dossier, les candidats qui ont obtenu un grade universitaire après des études d'une durée d'au moins trois ans (180 crédits ECTS) dans une université et un programme reconnus par l'UNIGE.

top