mela

En langue médiévales, l'enseignement et la recherche traitent de l'évolution du latin vers les langues romanes et de la contribution que la philologie peut apporter à son explication, spécialement en ce qui concerne l'ancien français et l'ancien provençal. Une approche linguistique des différents états de langue (ancien et moyen français) est proposée. Les problèmes spécifiques de l'édition des textes sont enfin abordés.

L'étude de la littérature médiévale porte sur les XIIe et XIIIe s. d'une part, les XIVe et XVe s. de l'autre, ainsi que sur le latin médiéval (poètes de la "renaissance carolingienne", humanistes et conteurs du XIIe s. etc ...). Elle répond à une double exigence: de lecture des textes et d'archéologie des thèmes avec le souci de situer les textes littéraires en rapport avec des groupes culturels.

L'intelligence des textes se fonde sur les pratiques médiévales de la lettre, élaborées selon les préceptes de la rhétorique, l'exégèse patristique, l'art d'enluminure. Le réseau intertextuel permet de lire dans chaque dispositif d'écriture les stratégies d'une réécriture. Le contexte des formations culturelles propres au Moyen Âge (Modèle de l'Univers, tradition classique, traités et expériences de l'amour divin, héritage celtique, folklore) en situe les enjeux de vie et de vérité. L'ensemble permet de conduire une réflexion sur les données intérieures de l'expérience littéraire.

top