Leçon d'ouverture

Leçon d'ouverture de printemps

AUX CONFINS DE L'ESPACE-TEMPS
La théorie d'Einstein mise à l'épreuve

En 1998, l'observation de supernovæ, ces étoiles massives qui ont explosé, a démontré que l'expansion de notre univers s'accélère, bouleversant notre compréhension du cosmos.

Vingt-cinq ans plus tard, les cosmologistes sont toujours en quête d'une explication pour ce phénomène étrange. L'accélération serait-elle due à la présence d'une mystérieuse énergie sombre ? Ou pourrait-elle découler de la gravitation elle-même ?

La professeure Camille Bonvin a mis au point une méthode pour tester ces deux paradigmes. Elle consiste à comparer la distorsion du temps et la distorsion de l'espace, générées par les galaxies et amas présents dans l'Univers. La relativité générale d'Einstein prédit que ces deux distorsions sont égales, contrairement aux théories alternatives de la gravitation dans lesquelles, généralement, ces distorsions diffèrent.

Tester la validité, aux confins de l’Univers, de la théorie d’Einstein est sans conteste l’un des grands enjeux de la cosmologie de demain.

-----------------------------------------------
 

Portrait Camille Bonvin.pngAprès un doctorat en cosmologie à l’Université de Genève, Camille Bonvin a travaillé comme chercheuse post-doctorante tout d’abord au Commissariat à l'énergie atomique (CEA) à Saclay, près de Paris, puis à l'Université de Cambridge, partageant son temps entre l'Institut Kavli pour la cosmologie et le Département de mathématiques appliquées et de physique théorique (DAMTP). A cette même époque, elle était aussi chercheuse junior au King's College de Cambridge.

Elle est ensuite revenue en Suisse pour travailler en tant que chercheuse au CERN. Elle a rejoint l’Université de Genève en juin 2016, comme professeure assistante au Département de physique théorique, avec une bourse du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Elle a été nommée professeure associée en 2020.

Membre de plusieurs commissions et comités scientifiques, Camille Bonvin bénéficie actuellement de subventions du Conseil européen de la recherche (ERC) et du FNS pour ses projets de recherche sur le thème Testing the law of gravity with novel large-scale structure observables.


  

2 mars 2023

Leçon d'ouverture