Leçon d'ouverture

 

L’intelligence artificielle pour lutter contre le cancer

 

Grâce aux progrès fulgurants de la science des données et de l’intelligence artificielle, la lutte contre le cancer connaît une véritable révolution. De larges ensembles de données biomédicales peuvent désormais être interprétés, ouvrant la voie à de nouvelles thérapies personnalisées. Alors que les médecins ne disposaient par le passé que d’un éventail limité d’informations, ils/elles peuvent en effet identifier aujourd’hui les paramètres propres à chaque tumeur. Avec, à la clé, des traitements adaptés au profil de chaque patient-e.

À l’occasion de sa conférence publique, le professeur Olivier Michielin montrera comment ces progrès sont à l’origine de nouvelles applications cliniques. Il présentera également les projets ambitieux en cours de développement et montrera comment ces innovations pourraient faire une réelle différence. Ceci à l’heure où, en Suisse, une personne sur cinq souffrira d’un cancer avant l’âge de 70 ans.

  


Portrait_Prof._O._Michielin.png

Olivier Michielin est titulaire d’un Master en physique de l’EPFL et d’un Diplôme fédéral de médecin obtenu à l’UNIL en 1997. Il rejoint ensuite le laboratoire de Martin Karplus, futur lauréat du prix Nobel de chimie 2013, aux universités Harvard et de Strasbourg, où il travaille sur la modélisation du complexe TCR-peptide, et obtient un MD-PhD en 2001. De retour en Suisse, il rejoint l'Institut suisse de bioinformatique (SIB) en tant que chef de groupe dans le domaine de la modélisation moléculaire. Parallèlement, il se forme en oncologie médicale au CHUV.

Nommé professeur assistant à la Faculté de biologie et médecine de l’UNIL en 2004, il est professeur associé en 2011, puis professeur ordinaire en 2019. Au sein du CHUV, il est successivement nommé responsable de la Clinique du mélanome, médecin adjoint au Centre pluridisciplinaire d’oncologie, puis, en 2016, médecin-chef du Centre d’oncologie de précision. En 2017, il initie, avec ses collègues des HUG et du CHUV un tumorboard moléculaire conjoint entre Genève et Vaud, une plateforme clinique de discussion et d’interprétation des données moléculaires complexes pour faciliter la prise en charge des patient-es.

Spécialiste de l’oncologie de précision, Olivier Michielin allie en effet recherche fondamentale et clinique afin notamment d’intégrer les données «multi-omiques» pour déterminer le traitement optimal pour chaque malade et développer de nouvelles immunothérapies. Il est en outre membre de la Société européenne d’oncologie médicale et membre du Groupe suisse de recherche clinique sur le cancer. En octobre 2022, il est nommé professeur ordinaire au Département de médecine de la Faculté de médecine de l’UNIGE et chef du Département d’oncologie des HUG. Il prend également la tête du nouveau Service d’oncologie de précision des HUG et la vice-coordination du Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie (CRTOH) de la Faculté de médecine de l’UNIGE. Il est aussi nommé Co-directeur du SCCL, le Centre suisse du Cancer de l’arc lémanique, et co-dirige le programme national SPHN d'oncologie de précision avec le professeur Bodenmiller de Zürich.


À TÉLÉCHARGER

L'affiche A3 au format pdf
Le flyer A5 au format pdf

 

CONTACT

Catherine.Sattiva(at)unige.ch
+41 22 379 76 16

Conférence publique
 

L’Intelligence artificielle pour lutter contre le cancer

Leçon d'ouverture du semestre de printemps par Olivier Michielin, Professeur à la Faculté de médecine de l’UNIGE
Chef du Département d’oncologie et médecin-chef du Service d’oncologie de précision, HUG
Co-Directeur Swiss Cancer Center Leman (SCCL), Agora, Lausanne

Modération: Isabelle Moncada, journaliste, RTS

Jeudi 29 février 2024 | 18h30
Uni Dufour, Rue du Général Dufour 24, 1204 Genève

Entrée libre, sans inscription (dans la limite des places disponibles)

Ouverture des portes à 18h