Ma thèse en 180 secondes

Adèle Rakotonirina

Faculté des sciences

Adèle_Rakotonirina.jpg

Le charme discret de la matière fécale
Encapsulation de microorganismes pour l'administration orale de la transplantation de microbiote fécal


En grandissant à Madagascar, Adèle a toujours été exposée à des remèdes dans son enfance pour soigner ses maux. Sirops, tisanes, comprimés et gélules occupaient son quotidien. A l’école, elle a été intéressée par la chimie et le monde de la santé. La pharmacie était donc son choix de carrière car cela alliait ces deux disciplines et satisferait sa fascination pour les médicaments. C’est donc vers Genève que la jeune Malagasy s’est dirigée il y a près de 9 ans pour y faire ses études. Après son master en sciences pharmaceutiques, Adèle a tourné sa curiosité vers les formes d’administration de médicaments. Qu’est ce qui fait qu’un comprimé tienne en place ? Comment fait-on pour libérer un médicament à un endroit précis dans le corps ? Aficionado de l’insolite et de l’improbable, Adèle s’est donc retrouvée à travailler sur une nouvelle technologie d’administration du microbiote fécal. Dans son temps libre, Adèle explore aussi toute forme d’expression artistique: allant de la photographie au design graphique, en passant par le chant, qu’il soit lyrique, en comédie musicale ou encore le gospel, et de façon plus exotique la pole dance. Son rêve serait de pouvoir combiner son côté artistique à son côté intellectuel et ainsi de communiquer la science sous un nouveau jour.