2018

L’UNIGE lance un doctorat professionnel en finance

L’UNIGE lance un programme de doctorat professionnel destiné aux entrepreneurs et dirigeants d’entreprises, en partenariat avec la Tsinghua University de Beijing. Une première dans le domaine de l’enseignement supérieur en Suisse.

 

Doctorat_Finance_BandeauWeb.jpg

Olivier Scaillet, professeur de statistiques et de probabilités et Vice-Directeur du Geneva Finance Research Institute GFRI, Faculté d’économie et de management (GSEM), lors du cours “Risk Management in Private Banking” à Beijing. (UNIGE)

 

L’Université de Genève (UNIGE) s’est associée à la Tsinghua University, l’une des plus prestigieuses universités chinoises, pour créer un programme de doctorat professionnel en finance dans le domaine de la gestion de fortune, dont elle assume la responsabilité scientifique. Ce projet pilote, également ouvert à des candidats venus de Suisse, s’adresse prioritairement à des entrepreneurs ou des directeurs d’entreprises chinoises, détenteurs d’un master et justifiant d’au moins cinq années d’expérience professionnelle.

 

«Le titre de doctorat professionnel n’existait pas», relève Rajna Gibson, professeure au Geneva Finance Research Institute (GFRI) de la Geneva School of Economics and Management de l’UNIGE, en charge de ce programme. «A la différence d’un doctorat classique dont la thèse porte sur une recherche fondamentale, nous sommes ici face à des travaux très pointus dans le domaine de la recherche appliquée. C’est une mise en pratique immédiate des compétences nouvellement acquises.» Dans le cadre de ce programme pilote, le titre de doctorat professionnel est désormais inscrit dans les statuts de l’UNIGE, après avoir reçu l’approbation du Conseil d’Etat, pour une période d’évaluation de trois ans au terme de laquelle l’Assemblée de l’Université tirera un premier bilan.

 

Des thèses co-dirigées par l’UNIGE et Tsinghua

Les dix modules de cours se déroulent à Beijing avec des professeurs issus pour moitié de l’UNIGE et pour moitié de la Tsinghua University, ils sont donnés en anglais avec traduction simultanée en mandarin, et appuyés par des supports bilingues. Ils s’intègrent dans un cursus de trois ans, durant lequel la thèse professionnelle du doctorant est systématiquement codirigée par un professeur de l’UNIGE et un professeur de la Tsinghua University. Le programme, piloté au plan opérationnel par la fondation GIWM (Geneva Institute for Wealth Management) comporte également un «Study Tour» d’une semaine à Genève, enrichi de rencontres et d’échanges quotidiens avec les principaux acteurs de la place financière genevoise.

Le projet a démarré à la rentrée 2016 sous la forme d’un DAS en finance applique (Diploma of Advanced Studies) qui a attiré d’emblée plus d’une centaine d’étudiants, un chiffre égalé lors de la rentrée académique 2017. «Le succès immédiat rencontré par ce programme prouve qu’il répond à un besoin du marché», remarque Rajna Gibson. Le partenariat entre les deux universités partenaires en est la clé de voûte: toutes deux sont situées dans les 100 premières places du classement de Shanghai et partagent les mêmes standards qualitatifs élevés. La Tsinghua University apporte sa connaissance et un accès direct au marché chinois, l’UNIGE sa compétence dans le domaine de la gestion de fortune et ses liens étroits avec la place financière genevoise.

Entièrement auto-financé, ce programme permettra de développer également des bourses doctorales pour des étudiants de l’UNIGE. Le GFRI envisage la création d’un second doctorat professionnel en finance « Sustainable Assets and Wealth Management », conçu pour des hauts cadres de l’administration chinoise, toujours en partenariat avec Tsinghua University et qui pourra être lancé dès que le ministère chinois de l’éducation aura donné son aval.

 

 

25 sept. 2018

2018