2019

Second mandat du recteur Yves Flückiger à la tête de l’Université

Dès le 15 juillet prochain, la nouvelle organisation du rectorat reflètera les nouveaux objectifs stratégiques de l’alma mater.

 

Rectorat_2019_BandeauWeb.jpg

De gauche à droite, Antoine Geissbuhler, Jean-Marc Triscone, Micheline Louis-Courvoisier, Yves Flückiger, Brigitte Galliot, Stéphane Berthet et Didier Raboud. (UNIGE / Lionel Flusin)

 

Nommé par le Conseil d’Etat sur proposition de l’Assemblée de l’Université, le recteur Yves Flückiger entamera le 15 juillet prochain son second mandat de quatre ans à la tête de l’Université de Genève (UNIGE) pour la période 2019-2023. Au sein du nouveau rectorat, deux dicastères seront désormais en lien direct avec les nouveaux objectifs stratégiques : le numérique et l’innovation d’une part, les objectifs de développement durable d’autre part. Les trois dicastères «classiques» couvrent l’enseignement, la recherche et les relations internationales et interinstitutionnelles. Le rectorat sera en outre renforcé, dès le mois de février 2020, par une direction en charge de l’interdisciplinarité et de la gouvernance des centres interfacultaires, marquant l’importance sans cesse croissante des approches interdisciplinaires au sein de l’UNIGE.

L’Université de Genève poursuivra son développement autour de plusieurs axes stratégiques forts. Sa capacité d’innovation tout d’abord, en apportant son expertise académique pour relever les défis sociétaux majeurs de notre siècle, tels que la transition numérique et les objectifs de développement durable. Le renforcement continu de ses liens avec la cité ensuite, dont elle est devenue une actrice sociale et économique incontournable. L’exemplarité enfin, tant dans sa lutte en faveur de l’égalité que dans la conduite d’une recherche scientifique originale, ouverte et responsable et dans la qualité de l’environnement professionnel qu’elle offre à ses collaboratrices et collaborateurs.


 

Yves Flückiger
Recteur de l’Université de Genève

Flueckiger_CdP.jpgRecteur de l’Université de Genève depuis 2015, Yves Flückiger assume la responsabilité de la politique générale et de la stratégie de l’Institution, de l’égalité ainsi que des questions liées aux finances de l’alma mater. Après un parcours professionnel international en tant que Research Associate aux Universités de Harvard (USA) et d’Oxford (UK) et Senior Lecturer à Deakin (Australie), Yves Flückiger est nommé en 1992 professeur au Département des sciences économiques de l’UNIGE. Sa riche expérience et ses nombreuses publications lui permettent de mener à bien plusieurs projets pour le Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). De 2003 à 2007, il est vice-président de la Commission de la concurrence dont il est membre depuis 1996. Il est également conseiller scientifique auprès du FNS de 1998 à 2008.


 

Stéphane Berthet
Vice-recteur en charge des relations internationales et interinstitutionnelles

Berthet_CdP.jpgDétenteur d’un doctorat en astrophysique et astronomie obtenu à l’UNIGE en 1991, Stéphane Berthet a travaillé pendant 11 ans à la mise en œuvre de la politique suisse de la recherche, notamment dans le domaine spatial. Au sein du secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), il était en charge de représenter la Suisse dans de nombreuses institutions de recherche internationales, telles que l’Agence spatiale européenne (ESA), l’Observatoire Européen Austral (ESO) ou Euratom. Il a rejoint l’UNIGE en 2003 en qualité de secrétaire général avant d’être nommé vice-recteur en novembre 2018, en charge des relations internationales et interinstitutionnelles.


 

Brigitte Galliot
Vice-rectrice en charge de la recherche et des ressources humaines

Galliot_CdP.jpgProfesseure de biologie et première femme à intégrer le décanat de la Faculté des sciences en juillet 2014 en tant que vice-doyenne, Brigitte Galliot assume la fonction de vice-rectrice en charge des ressources humaines et de la recherche depuis août 2018. Après un premier doctorat en médecine, un second en biologie moléculaire et un stage post-doctoral à Heidelberg (Allemagne), Brigitte Galliot rejoint la Faculté des sciences de l’UNIGE en 1993 où elle crée son propre groupe de recherche, le «Laboratoire de régénération et neurogénèse adulte», au sein du Département de génétique et évolution de la Faculté des sciences, qui explore les mécanismes cellulaires et moléculaires de la régénération.


 

Antoine Geissbuhler
Vice-recteur en charge de la transformation numérique et de l’innovation

Geissbuhler_CdP.jpgSpécialiste de l’informatique médicale, Antoine Geissbuhler est professeur à la Faculté de médecine de l’UNIGE et titulaire de la chaire UNESCO de formation médicale numérique. Médecin-chef du service de cybersanté et télémédecine des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) et responsable du centre de l’innovation des HUG, Antoine Geissbuhler s’intéresse au potentiel des outils numériques pour la transformation des organisations et le développement global des systèmes de santé.


 

Micheline Louis-Courvoisier
Vice-rectrice en charge de la formation et des étudiants

Louis_Courvoisier_CdP.jpgHistorienne de formation, Micheline Louis-Courvoisier est nommée professeure à la Faculté de médecine de l’UNIGE en 2011. Entre 2001 et 2015, elle est responsable du programme de sciences humaines en médecine, destiné aux étudiants de la Faculté de médecine de Genève. Sa recherche porte sur la relation thérapeutique et sur l’expérience de la mélancolie au 18e siècle. Elle est membre du Collège des Humanités médicales, qui réunit les principaux acteurs européens dans ce domaine. Depuis 2015, elle occupe le poste de vice-rectrice responsable du dicastère de la formation et des étudiants.


 

Jean-Marc Triscone
Vice-recteur en charge des objectifs de développement durable et des bâtiments

Triscone_CdP.jpgProfesseur de physique, Jean-Marc Triscone a été vice-directeur du Pôle de recherche national MaNEP entre 2001 et 2007 et doyen de la Faculté des sciences entre 2007 et 2014. Il dirige un groupe travaillant sur la construction et l’étude de matériaux artificiels à base d’oxydes, dont les travaux ont conduit à plus de 200 articles. Depuis 2006, il est «Fellow» de la Société Américaine de Physique. Il a obtenu en 2013 un projet ERC Sinergy grant pour développer plus loin le contrôle de matériaux quantiques. Depuis 2015, il est vice-recteur, chargé du domaine des bâtiments, de la logistique et de la sécurité. Son dicastère s’étend aux objectifs de développement durable.


 

Céline Carrère
Directrice en charge de l’interdisciplinarité et de la gouvernance des centres interfacultaires (dès 2020)

Carrere_CdP.jpgProfesseure d’économie internationale à la Faculté d’économie et management (GSEM) ainsi qu’au Global Studies Institute (GSI) de l’UNIGE, Céline Carrère rejoindra le rectorat en février 2020 en tant que directrice en charge de l’interdisciplinarité et de la gouvernance des centres interfacultaires. Chercheuse au CNRS, elle rejoint l’UNIGE en 2011. Membre du comité de Direction du GSI depuis sa création en 2013 puis vice-doyenne de la GSEM, elle est également  research affiliate au Center for Economic and Policy Research (CEPR) et réalise des travaux de recherche axés sur le domaine du commerce international, notamment dans les pays en voie de développement.


 

Didier Raboud
Secrétaire général de l’Université de Genève

Raboud_CdP.jpgSecrétaire général depuis novembre 2018, Didier Raboud a occupé le poste de directeur de la communication et de la promotion de l’UNIGE jusqu’en 2014, avant d’être nommé Secrétaire général adjoint la même année. Après un diplôme d’ingénieur-physicien à l’EPFL et un doctorat en astrophysique à l’UNIGE, Didier Raboud co-crée en 1999 la Passerelle Science et Cité au service de la communication scientifique qui fusionnera en 2005 avec le service de presse de l’Université, donnant naissance au Service de communication de l’UNIGE.

20 juin 2019
  2019