CAS Éthique clinique 2021

Les difficultés éthiques en lien avec la santé et la médecine sont fréquentes sur le terrain. Ce CAS vise à équiper les professionnel-les de la santé et du domaine social avec les bases théoriques et les outils leur permettant de mieux comprendre et d'aborder ces situations complexes.

Informations

Période

septembre 2021 - septembre 2022
15 Crédits ECTS
151 Heures enseignement en présence
Basculement en ligne en cas de nécessité

Langue

Français

Format

En présence – basculement en ligne en cas de nécessité

Renseignements

Samia HURST
Secrétariat: +41 (0) 22 379 46 00
ieb(at)unige.ch

Inscriptions

Délai d'inscription

30 août 2021
Inscriptions par module possible

Finance d'inscription:

CHF 6'500.- pour le programme complet
CHF 2'500.- par module

Contribution aux ODD

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable

Objectifs

  • Identifier et formuler clairement la véritable problématique éthique
  • Acquérir les bases philosophiques et connaître les théories morales sous-jacentes aux enjeux d’éthique clinique de notre époque
  • Savoir argumenter un positionnement éthique de manière rationnelle tout en étant capable d’intégrer des avis divergents
  • Créer des liens avec d’autres domaines d’activité en connaissance de cause
  • Appliquer et déployer au sein de sa propre institution les connaissances et compétences acquises au sein du CAS

Transversal competencies

Empathie Gestion de processus complexes Raisonnement original, sens critique Raisonnement systémique

Public

Professionnel-le de la santé et du social, responsable d’institutions de soins, directeur/trice de lieux de soins

Compétences visées

  • Maîtriser les principaux thèmes de l’éthique clinique et, en fonction du domaine d’activité spécifique, devenir une personne ressource
  • Être capable d’évaluer la capacité de discernement, de résoudre par étapes un conflit de valeurs, et d’analyser des situations éthiques complexes
  • Saisir les divergences éthiques autour du début et de la fin de la vie
  • Maîtriser les enjeux éthiques liés à l’intervention sociale et à la maltraitance, ainsi que ceux qui sont liés aux erreurs dans la pratique professionnelle
  • Intégrer les enjeux éthiques à la pratique professionnelle dans une perspective multidisciplinaire
  • Intégrer et discuter les points de vue des autres et argumenter rationnellement afin d’aboutir à un consensus d’équipe

Programme

7 modules

  • Introduction à l’éthique clinique
  • Discernement
  • Début de la vie
  • Fin de vie
  • Éthique et travail social
  • Maltraitance
  • L’erreur est humaine

Travail de fin d’étude

Direction

Prof. Samia HURST-MAJNO, Faculté de médecine, Université de Genève

Coordination

Secrétariat Institut Ethique Histoire Humanités

Partenariat

Haute école de travail social de Genève • Université de Lausanne

Date(s)

6 septembre 2021
7 septembre 2021
16 septembre 2021
17 septembre 2021

Date(s)

23 septembre 2021
24 septembre 2021
30 septembre 2021

Date(s)

1 octobre 2021

Date(s)

11 octobre 2021
12 octobre 2021

Date(s)

15 novembre 2021
16 novembre 2021

Date(s)

6 décembre 2021
7 décembre 2021

Date(s)

17 janvier 2022
18 janvier 2022

Date(s)

21 février 2022
22 février 2022

Date(s)

21 mars 2022
22 mars 2022

Titre obtenu

Le Certificat de formation continue en éthique clinique / Certificate of Advanced Studies in Clinical Ethics est délivré par la Faculté de médecine de l'Université de Genève aux participant-es ayant satisfait aux conditions de contrôle des connaissances des modules et du travail de fin d’études.
Les participant-es ayant réalisé un seul module peuvent obtenir une certification de réalisation de ce module.

Conditions d'admission

  • Être titulaire d’une licence universitaire, d’un bachelor ou d’un master en médecine de l’Université de Genève ou d’une autre université suisse, d’un master ou d’un bachelor d’une haute école spécialisée en soins infirmiers ou en travail social, ou d’un titre jugé équivalent
  • Pouvoir témoigner d’une expérience professionnelle pertinente d'une année en lien avec le programme du Certificat
  • Pouvoir attester de connaissances de base en éthique

Comité directeur

Direction

  • Prof. Samia Hurst, professeure ordinaire, Institut éthique histoire humanités, Faculté de médecine,UNIGE

Comité directeur

  • Carlo Foppa, PhD, chargé d’enseignement, Institut éthique histoire humanités, Faculté de médecine, UNIGE
  • Prof. Sophie Pautex, professeure associée, Département de réhabilitation et gériatrie, Faculté de médecine, UNIGE
  • Dr Simone Romagnoli PhD, chargé de cours, HES-SO, HETS, Genève
  • Prof Ralf Jox, professeur d’éthique clinique, Institut des humanités en médecine, UNIL

Comité scientifique / Conseil scientifique

  • Prof Bara Ricou, professeureordinaire, Département d’anesthésiologie, pharmacologie, toxicologie et urgences,UNIGE
  • Prof Arnaud Perrier, professeur ordinaire, directeur médical des HUG
  • Dre Véronique Fournier, Hôpitaux de Paris
  • Dr Marcos Schwab, chef de Service, GHOL, Nyon
  • Mme Brigitte Demaurex, infirmière spécialiste clinique IMAD

Nombre de participant-es

Environ 20 participant-es

Horaires d'enseignement

Jours de semaine variables selon les modules. Horaires de 9h-17h, pauses de 15min le matin et l'après-midi, pause d'1h à midi. Exigences de travail personnel en dehors de ces horaires.

Collaboration

Institutions pour le Maintien à Domicile (IMAD)

Remarques

Pour obtenir le CAS, tous les modules sont requis. Les personnes ayant réussi le module de base peuvent cependant aussi s'inscrire à un ou plusieurs autres modules et en obtenir l'attestation sans pour autant compléter le CAS:

Contribution aux ODD

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes aux fins du développement durable

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.