CAS Soins et conduite opérationnelle en milieu hyperbare, aptitude à l'hyperbarie 2021

Une formation unique en Suisse qui permet de développer les connaissances scientifiques en médecine subaquatique et hyperbare en interaction avec la médecine d’urgence, la médecine du travail, et qui ouvre le champ à la recherche.

Informations

Période

octobre 2021 - septembre 2022
15 Crédits ECTS
Le programme complet des études (2 modules thématiques) se déroule sur 2 semestres.

Langue

Français

Format

En présence – basculement en ligne en cas de nécessité

Renseignements

Christelle GERMANN
+41 (0)22 379 78 42
cashyperbare(at)unige.ch

Lieu

Genève

Inscriptions

Délai d'inscription

15 août 2021
Inscriptions par module possible

Finance d'inscription:

  • CAS Soins et conduite opérationnelle en milieu hyperbare, aptitude à l’hyperbarie: CHF 3'800.-
  • Module Opérateur hyperbare: CHF 2’600.-

Les candidat-es inscrit-es au CAS dans sa totalité sont prioritaires.

Contribution aux ODD

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation Objectif 17: Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Objectifs

  • Former des infirmières et infirmiers qualifiés dans le domaine de la médecine hyperbare
  • Acquérir les fondamentaux théoriques et pratiques de la médecine hyperbare

Public

Le module Opérateur/trice hyperbare est ouvert à tout public, par contre le CAS Soins et conduite opérationnelle en milieu hyperbare, aptitude à l'hyperbarie est réservé aux infirmières et infirmiers.

Programme

2 modules:

  • Opérateur/trice hyperbare
  • Infirmier/ère hyperbare

 

Direction

Prof. François SARASIN, Faculté de médecine, Université de Genève, Dr Jean-Yves BERNEY et Dr Rodrigue PIGNEL, Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Coordination

Dr Rodrigue PIGNEL, Université de Genève

Accréditation

Le CAS est conforme aux standards européens de l’EBAss (European Baromedical Association). Ces 2 niveaux sont reconnus l’European College of Baromedicine (ECB / EBAss). Les démarches pour obtenir les différentes équivalences d’attestation ou de diplôme (DGT française ou EBass) incombent au/à la candidat-e.

Lieu

Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Prix

2600 CHF

Intervenant-es

Dr Rodrigue Pignel

Description

Thèmes

  • Bases physiques et physiologiques
  • Effet pression / O2
  • Principe de l’OHB
  • Les opérations d’urgence
  • Tables thérapeutiques et de décompression
  • Sécurité et hygiène en milieu hyperbare
  • Les réglementations 
  • Stages pratiques (6 jours)

Compétences

  • Faire fonctionner la chambre hyperbare et toutes ses annexes (compresseur, réserve d’oxygène etc.) en toute sécurité 
  • Calculer, appliquer et contrôler les tables de décompression pour les occupant-es dans la chambre et, si nécessaire, appliquer les paliers de décompression 
  • Piloter, contrôler et documenter les traitements d’oxygénothérapie hyperbare (OHB) en accord avec les procédures imposées

Planning

  • 7, 8, 9 octobre 2021
  • 9, 10, 11 décembre 2021 

8h30-18h00

Lieu

Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG)

Intervenant-es

Nicolas Fourquet

Description

Thèmes

  • Aspects physiologiques de l’OHB 
  • Indications de l’OHB 
  • Incidents et contre-indications de l’OHB 
  • Organisation et fonctionnement d’une installation hyperbare 
  • Stages pratiques (7 jours spécifiques)

Compétences

  • Appliquer les mesures de soins appartenant aux pathologies communes de la thérapie hyperbare qui sont appliquées aux patient-es dans une chambre hyperbare 
  • Assister les patient-es à l’intérieur de la chambre hyperbare, donner des soins spéciaux aux conditions spécifiques de l’environnement hyperbare

Examen

  • 23, 24 septembre 2022: examen final 

Planning

  • 3, 4, 5, 24, 25, 26 mars 2022
  • 10, 11 juin 2022

8h30-18h00

Evaluation

Le module Opérateur fait l’objet d’une évaluation écrite. Cette évaluation doit être validée par les infirmiers/ères pour continuer le CAS. Le CAS est évalué par un examen final qui est organisé à l’issue de la formation. Les heures de pratique professionnelle font l’objet d’attestations de participation qui doivent être transmises par l’étudiant-e au/à la responsable du module concerné. Le travail de fin d’études est obligatoire pour l’obtention du CAS.

Méthodes d'enseignement/modalités pédagogiques

Le programme complet des études (2 modules thématiques) se déroule sur 2 semestres, articulant enseignement théorique et cas pratiques, des heures de pratique professionnelle (stage), un examen final et un travail de fin d’études.

Titre obtenu

Le Certificat de formation continue (CAS) en Soins et conduite opérationnelle en milieu hyperbare, aptitude à l’hyperbarie / Certificate of Advanced Studies (CAS) in Hyperbaric care, hyperbaric ability est délivré par la Faculté de médecine de l’Université de Genève. Il correspond à l’acquisition de 15 crédits ECTS (European Credit Transfer and Accumulation System), soit 375 heures de travail dont 240 heures d’enseignement (100 heures de stage et 140 heures d’enseignement théorique). Il est obtenu lorsque l’ensemble de la formation a été suivie et que l’étudiant-e a répondu aux exigences du contrôle des connaissances.

Conditions d'admission

Pour le CAS:

  • Bachelor of Science d’une HES en soins infirmiers ou jugé équivalent
  • BLS valide
  • Visite médicale de non contre-indication à la plongée ou visite médicale d’aptitude à la plongée

Pour le module Opérateur:

  • BLS valide
  • Visite médicale de non contre-indication à la plongée ou visite médicale d’aptitude à la plongée
  • Une expérience en plongée sous-marine est préférable

L’admission se fait sur dossier, lequel doit comporter: le bulletin d’inscription signé, une lettre de motivation, une photographie, un CV avec copies des diplômes obtenus ainsi que des informations concernant l’expérience professionnelle (justificatif de la durée, du taux et du type d’activité professionnelle). 

Comité directeur

Directeur

  • Pr François Sarasin, chef du Service des urgences des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), professeur associé, Département de médecine aiguë, Faculté de médecine, Université de Genève, directeur du programme

Experts

  • Dr Rodrigue Pignel,médecin adjointresponsable l’Unité de médecine hyperbare, Service des urgences, Département de médecine aiguë, HUG
  • Nicolas Fourquet, infirmier hyperbare classe III C, responsable d’équipe de soins, Service des urgences, Département de médecine aiguë, HUG

Membres

  • Pr Laszlo Vutskits, professeur ordinaire, Département d’anesthésiologie, de pharmacie et des soins intensifs, Faculté de médecine,Université de Genève
  • Dr Jerome Stirnemann, privat-docent, Département de médecine. Service de médecine interne générale, HUG

Comité scientifique / Conseil scientifique

  • Pr Michel Decroux, professeur titulaire, Department of Quantum Matter Physics, Faculté des sciences, Université de Genève
  • Dr Jean-Yves Berney, médecin hyperbare, Service des urgences, Département de médecine aiguë, HUG
  • Dr Pierre Louge, médecin hyperbare, Service des urgences, Département de médecine aiguë, HUG
  • Dr Rodrigue Pignel, médecin adjoint, responsable du Programme de médecine hyperbare, Service des urgences, Département de médecine aiguë, HUG
  • Dr Benoit Desgraz, médecin hyperbare, service de cardiologie, département Cœur-Vaisseaux, CHUV

Détails sur la finance d'inscription

  • CAS Soins et conduite opérationnelle en milieu hyperbare, aptitude à l’hyperbarie: CHF 3'800.-
  • Module Opérateur hyperbare: CHF 2’600.-

Les candidat-es inscrit-es au CAS dans sa totalité sont prioritaires.

Horaires d'enseignement

8h30-18h00

Contribution aux ODD

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge Objectif 9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation Objectif 17: Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Les termes utilisés pour désigner des personnes sont pris au sens générique; ils ont à la fois la valeur d'un masculin et d'un féminin.