Enseignant-es, collaboratrices & collaborateurs

Scholl Sarah

Photo
Mme Sarah Scholl

Maître assistante

B010
Courriel


Fonctions

  • Chercheuse invitée à l'Université de Cambridge
  • Boursière FNS (Advanced Postdoc Mobility)

Parcours

Sarah Scholl a fait son doctorat en cotutelle entre l’EHESS à Paris et la Faculté de théologie de l’Université de Genève. Elle travaille sur les mutations de la culture chrétienne européenne aux XIXe et XXe siècles. Soutenue en 2012, sa thèse a été publiée chez Alphil sous le titre En quête d’une modernité religieuse. La création de l’Église catholique-chrétienne de Genève au cœur du Kulturkampf (1870-1907). Elle a obtenu le prix d’histoire 2017 de l’Institut national genevois. De 2013 à 2015, elle a mené des recherches à l’EPHE (Paris, GSRL) sur le rapport du christianisme au nationalisme à la fin du long XIXe siècle. Elle a été engagée en 2015-2016 à l’Université de Genève dans le projet «Lactation in History » (Sinergia-FNS). En 2017-2018, elle a été chercheuse invitée à l’Université de Cambridge puis à celle de Laval (Canada), grâce à une bourse FNS Advanced Postdoc.Mobility pour un projet intitulé «Transmission religieuse en conflit. 1859-1950». Elle a été nommée maître assistante à la Faculté de théologie en septembre 2018.

Domaines de recherche

  • Histoire de la culture religieuse contemporaine (dogmes, rites, normes)
  • Histoire des relations entre religion et politique en Occident
  • Histoire de l’éducation religieuse (catéchisme, enseignement sur les religions)
  • Histoire religieuse de Genève et de la Suisse
  • Mémoire protestante et commémorations de la Réforme
  • Histoire de l’allaitement et de la parentalité

Publications récentes

>> Liste des publications

  • « Des ancêtres encombrants : recomposition et mémoire de la Réforme au XIXe siècle », dans Simon Butticaz, Christian Grosse (éd.), Unité et diversité des Réformes. Du XVIe siècle à aujourd’hui, Genève, Labor et Fides, 2018, p. 151-171.
  • Avec Sylvie Guichard, « De la liberté collective du culte à la liberté individuelle de conscience dans les constitutions suisses du XIXe siècle », Commentationes historiae iuris Helveticae, XV, 2018, p. 41-61.
  • « Gestion du religieux et construction de l’État moderne. Les hésitations du XIXe siècle au prisme de l’expérience suisse », Histoire, monde et cultures religieuses, 2017/3 (n° 43), p. 65-78.
    Lien direct : https://www-cairn-info.acces.bibl.ulaval.ca/revue-histoire-monde-et-cultures-religieuses-2017-3-page-65.htm
  • «Honore ton père et ta mère soumise à son mari», Journal des Anthropologues, no 144/145, 2016, p. 77-99. Lien direct : https://www.cairn.info/revue-journal-des-anthropologues-2016-1-page-77.htm
  • En quête d’une modernité religieuse. La création de l’Eglise catholique-chrétienne de Genève au cœur du Kulturkampf (1870-1907), Neuchâtel, Alphil, 2014.
  • L’Etat sans confession. La laïcité à Genève (1907) et dans les contextes suisse et français, avec Michel GRANDJEAN (éd.), Genève, Labor et Fides, 2010.

Histoire du christianisme